Jean Pierre Allali

Membre du Bureau Exécutif du CRIF, Jean-Pierre Allali préside la Commission des Relations avec les Syndicats, les ONG et le Monde Associatif.

Lectures de Jean Pierre Allali - Israël : une chance pour le monde, de Olivier Rafowicz

06 Décembre 2018 | 125 vue(s)
Catégorie(s) :
France

Le 34ème Dîner du Crif a eu lieu mercredi 20 février 2019

Pages

Israël

Jeudi 26 juillet, j'ai écrit au Ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian afin de lui faire part de mon étonnement face à l'absence de mention d’Israël dans les déclarations du Quai d'Orsay suite à l'évacuation de casques blancs syriens.

Pages

Opinion

Depuis plusieurs années, le cinéma international ne cesse de plébisciter les cinéastes iraniens. Asghar Farhadi en est l’exemple même. Cependant, certains réalisateurs n’ont pas la chance d’être autant ovationnés.

Pour leur cinéma engagé, frontal et dénonciateur du pouvoir politique et du régime iranien, grand nombre de réalisateurs iraniens ont été, pour les plus chanceux, contraint à l’exil, tandis que d’autres en détention, subissent le triste sort réservé aux prisonniers iraniens.

Pages

 Israël : une chance pour le monde, de Olivier Rafowicz (Entretiens avec Haïm Musicant)

Dans cet ouvrage à deux voix, Haïm Musicant posant les questions et Olivier Rafowicz y répondant, c’est toute l’histoire d’Israël, d’hier et d’aujourd’hui, qui nous est contée et analysée. Avec brio. Avec talent.

Oui, malgré la paix qui tarde à venir, malgré la mauvaise foi de nombreuses nations qui ne voient, pour asseoir leur politique, que leurs intérêts financiers, malgré la hargne de nombre de journalistes, notamment en France, Israël, par l’exemple que sa résurrection représente et par les réalisations inouïes - Israël sera bientôt présent sur la Lune !- qui sont à porter à son actif depuis 70 ans, malgré l’exiguïté de son territoire et une population somme toute modeste à l’échelle de la planète, est une chance pour le monde. Haïm Musicant et Olivier Rafowicz s’attachent à le démontrer.

Israël, 9 millions d’habitants, ce sont, bien entendu, des Juifs venus du monde entier, mais aussi des Druzes, des Bédouins musulmans, des Chrétiens sionistes, des Circassiens, des Blancs et des Noirs, tous unis, quoiqu’on dise, dans une destinée commune.

Et si la France, qui fut autrefois un ami et un allié, s’est peu à peu éloignée d’Israël, sous la pression des pays arabo-musulmans, les États-Unis demeurent, fort heureusement, un puissant protecteur de l’État juif.

Par ailleurs, Israël, qui n’a pas de passé colonialiste en Afrique comme en Asie , multiplie les ponts en direction de ces continents, devenant, au fil des ans, un interlocuteur incontournable.

Israël, c’est aussi une puissance militaire de premier ordre qui vend des drones à de nombreux pays et dont les systèmes de défense sont prisés et enviés par le monde entier. Sans oublier le high tech où le pays est en pointe.

S’il est vrai que le problème israélo-palestinien est toujours dans l’impasse, avec un Mahmoud Abbas vieillissant et obsessionnel et une bande de Gaza effervescente, Olivier Rafowicz demeure confiant et pense que dans un laps de temps qu’il estime de cinq à sept ans, les choses s’arrangeront, notamment grâce au concours de l’Arabie Saoudite. Soit dit en passant, sans la création d’Israël, qui s’intéresserait aux « Palestiniens » ? « Les Juifs ont été pour les Arabes, depuis le début du sionisme et jusqu’à aujourd’hui, un modèle que l’on veut copier ». Et, pour être encore plus précis : « Les Palestiniens ne pourront obtenir quelque chose que par et grâce à l’État d’Israël. Leur chance, c’est Israël. Sans nous, ils n’existent pas. Ils n’ont jamais eu d’État palestinien, de royaume palestinien, de république palestinienne. Même le drapeau palestinien est une copie quasi conforme du drapeau jordanien ». Sans ambages, Olivier Rafowicz rappelle que le « peuple palestinien » est une véritable invention. Quant au Hamas, bras armé de l’Iran, le colonel de réserve et ancien porte-parole de Tsahal, parle d’association mafieuse qui n’hésite pas, lors de manifestations, à sacrifier des femmes et des enfants. C’est « une bande organisée de gangsters jeunes et moins jeunes qui, par la voie des armes et de l’argent, contrôle deux millions de personnes sous une dictature de fer ».

Les relations avec l’Égypte, la position de l’Unesco, la loi fondamentale « Israël État-Nation, le terrorisme international, la politique russe au Moyen-Orient, le jeu de la Turquie et bien d’autres thèmes sont traités dans ce livre aussi intéressant que passionnant. À découvrir !

Jean-Pierre Allali

(*) Les Éditions de Passy. Préface du Dr Sydney Ohana. Novembre 2018. 224 pages. 18 €.

 

Nos réseaux sociaux en direct

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.