Jean Pierre Allali

Membre du Bureau Exécutif du CRIF, Jean-Pierre Allali préside la Commission des Relations avec les Syndicats, les ONG et le Monde Associatif.

Lectures de Jean Pierre Allali - Israël : une chance pour le monde, de Olivier Rafowicz

06 Décembre 2018 | 133 vue(s)
Catégorie(s) :
France

Le 33ème Dîner du Crif a eu lieu mercredi 7 mars 2018.

Jean-Pierre Allali partage avec vous ses appréciations littéraires au fil de ses lectures. Aujourd'hui, il nous parle du livre de Techouva, de Frédéric Lauze.

Au théâtre de l'Atelier, Le livre de ma mère réveille les souvenirs et sublime la relation la plus sincère qui est donnée à l'homme de connaître.

Vendredi 23 février, j'ai rencontré Tomasz Młynarski, Ambassadeur de Pologne en France.

Jean-Pierre Allali partage avec vous ses appréciations littéraires au fil de ses lectures. Aujourd'hui, il nous parle du livre de Dina Porat, Le Juif qui savait Wilno-Jérusalem : la figure légendaire d’Abba Kovner, 1918-1987.

La première djihadiste française capturée à Mossoul par les forces irakiennes en juillet 2017, Mélina Boughedir, a été condamnée, lundi 19 février, à sept mois de prison pour l’entrée illégale en Irak. La cour pénale de Bagdad a ordonné la remise en liberté et l’expulsion en France de la jeune femme de 27 ans, sa peine étant couverte par sa détention préventive, rapporte Le Monde du 19 février. Qui sont ces femmes désintégrées, déstructurées et aveuglées par la propagande développée par les djihadistes et qui ont été des proies faciles. C'est ainsi qu'elles se sont déshumanisées et ont participé à cette orgie barbare et moyenâgeuse qu’est le djihadisme.

En tant que lecteur de la newsletter du Crif, bénéficiez d'un tarif préférentiel ! La place à 15 euros au lieu de 20 euros. Réservations par téléphone : 01 43 27 88 61 avec le code CRIF           

Le 4 février 2018, le Crif et les Amis du Crif ont organisé un voyage de mémoire dans les camps d’Auschwitz-Birkenau. Près de 200 personnes ont participé à cette journée exceptionnelle, qui a marqué les mémoires de chacun. Une délégation d’élus et de personnalités publiques m'a également accompagné. Nous avons aussi eu l'honneur d'être accompagnés par Ginette Kolinka, réscapée d'Auschwitz.

En fin de journée, nous avons tenu une courte cérémonie d'hommages ponctuée de plusieurs discours et de prières animées par le Rabbin Moché Lewin. En conclusion de cette intense journée, le Shofar a resonné au milieu du silence etourdissant de l'immense complexe de Birkenau.

Depuis quelques semaines, le texte épistolaire de Sholem Aleichem a investi la petite – mais non moins prestigieuse – scène du Théâtre de la Huchette, à Paris.

Hier, je me suis exprimé sur la récente vague d'antisémitisme qui secoue la France. J'ai demandé à l'ensemble de la communauté nationale de faire front contre la haine antisémite. J'ai également rappelé l'importance pour la justice française d'appliquer des peines suffisamment lourdes pour être dissuasives.

Pages

Opinion

Jean-Pierre Allali partage avec vous ses appréciations littéraires au fil de ses lectures. Aujourd'hui, il nous parle du livre de Techouva, de Frédéric Lauze.

Jean-Pierre Allali partage avec vous ses appréciations littéraires au fil de ses lectures. Aujourd'hui, il nous parle du livre de Dina Porat, Le Juif qui savait Wilno-Jérusalem : la figure légendaire d’Abba Kovner, 1918-1987.

"On s'est dit au-revoir. C'était un au-revoir mais qu'y avait-il derrière cet au-revoir ?"

En 2017, Roger Pinto, sa femme et son fils ont été séquestrés, violentés et détroussés à leur domicile de Livry-Gargan (Seine-Saint-Denis), "une agression antisémite" condamnée par le Crif et le ministre de l'Intérieur. Une première ?

Pages

 Israël : une chance pour le monde, de Olivier Rafowicz (Entretiens avec Haïm Musicant)

Dans cet ouvrage à deux voix, Haïm Musicant posant les questions et Olivier Rafowicz y répondant, c’est toute l’histoire d’Israël, d’hier et d’aujourd’hui, qui nous est contée et analysée. Avec brio. Avec talent.

Oui, malgré la paix qui tarde à venir, malgré la mauvaise foi de nombreuses nations qui ne voient, pour asseoir leur politique, que leurs intérêts financiers, malgré la hargne de nombre de journalistes, notamment en France, Israël, par l’exemple que sa résurrection représente et par les réalisations inouïes - Israël sera bientôt présent sur la Lune !- qui sont à porter à son actif depuis 70 ans, malgré l’exiguïté de son territoire et une population somme toute modeste à l’échelle de la planète, est une chance pour le monde. Haïm Musicant et Olivier Rafowicz s’attachent à le démontrer.

Israël, 9 millions d’habitants, ce sont, bien entendu, des Juifs venus du monde entier, mais aussi des Druzes, des Bédouins musulmans, des Chrétiens sionistes, des Circassiens, des Blancs et des Noirs, tous unis, quoiqu’on dise, dans une destinée commune.

Et si la France, qui fut autrefois un ami et un allié, s’est peu à peu éloignée d’Israël, sous la pression des pays arabo-musulmans, les États-Unis demeurent, fort heureusement, un puissant protecteur de l’État juif.

Par ailleurs, Israël, qui n’a pas de passé colonialiste en Afrique comme en Asie , multiplie les ponts en direction de ces continents, devenant, au fil des ans, un interlocuteur incontournable.

Israël, c’est aussi une puissance militaire de premier ordre qui vend des drones à de nombreux pays et dont les systèmes de défense sont prisés et enviés par le monde entier. Sans oublier le high tech où le pays est en pointe.

S’il est vrai que le problème israélo-palestinien est toujours dans l’impasse, avec un Mahmoud Abbas vieillissant et obsessionnel et une bande de Gaza effervescente, Olivier Rafowicz demeure confiant et pense que dans un laps de temps qu’il estime de cinq à sept ans, les choses s’arrangeront, notamment grâce au concours de l’Arabie Saoudite. Soit dit en passant, sans la création d’Israël, qui s’intéresserait aux « Palestiniens » ? « Les Juifs ont été pour les Arabes, depuis le début du sionisme et jusqu’à aujourd’hui, un modèle que l’on veut copier ». Et, pour être encore plus précis : « Les Palestiniens ne pourront obtenir quelque chose que par et grâce à l’État d’Israël. Leur chance, c’est Israël. Sans nous, ils n’existent pas. Ils n’ont jamais eu d’État palestinien, de royaume palestinien, de république palestinienne. Même le drapeau palestinien est une copie quasi conforme du drapeau jordanien ». Sans ambages, Olivier Rafowicz rappelle que le « peuple palestinien » est une véritable invention. Quant au Hamas, bras armé de l’Iran, le colonel de réserve et ancien porte-parole de Tsahal, parle d’association mafieuse qui n’hésite pas, lors de manifestations, à sacrifier des femmes et des enfants. C’est « une bande organisée de gangsters jeunes et moins jeunes qui, par la voie des armes et de l’argent, contrôle deux millions de personnes sous une dictature de fer ».

Les relations avec l’Égypte, la position de l’Unesco, la loi fondamentale « Israël État-Nation, le terrorisme international, la politique russe au Moyen-Orient, le jeu de la Turquie et bien d’autres thèmes sont traités dans ce livre aussi intéressant que passionnant. À découvrir !

Jean-Pierre Allali

(*) Les Éditions de Passy. Préface du Dr Sydney Ohana. Novembre 2018. 224 pages. 18 €.