Jean Pierre Allali

Membre du Bureau Exécutif du CRIF, Jean-Pierre Allali préside la Commission des Relations avec les Syndicats, les ONG et le Monde Associatif.

Lectures de Jean Pierre Allali - Les perles du Midrach, de Francis Weill

09 Mars 2018 | 184 vue(s)
Catégorie(s) :
France

Dans cette éditorial, je m'exprime sur la décision du parquet de Paris de s'opposer à l'incarcération d'Alain Soral. Une décision que je juge inacceptable.

Bienvenue sur le blog La Chronique (pas tès casher) de Raphaela ! Sur ce blog, Raphaela vous propose ses billets d'humeur sur tout ce qui l'entoure, l'émeut, la touche, la fait rire et la révolte. Et elle a des choses à vous dire...

Bienvenue sur le blog La Chronique (pas tès casher) de Raphaela ! Sur ce blog, Raphaela vous propose ses billets d'humeur sur tout ce qui l'entoure, l'émeut, la touche, la fait rire et la révolte. Et elle a des choses à vous dire...

Pages

Opinion

Bienvenue sur le blog La Chronique (pas tès casher) de Raphaela ! Sur ce blog, Raphaela vous propose ses billets d'humeur sur tout ce qui l'entoure, l'émeut, la touche, la fait rire et la révolte. Et elle a des choses à vous dire...

Depuis plusieurs années, le cinéma international ne cesse de plébisciter les cinéastes iraniens. Asghar Farhadi en est l’exemple même. Cependant, certains réalisateurs n’ont pas la chance d’être autant ovationnés.

Pour leur cinéma engagé, frontal et dénonciateur du pouvoir politique et du régime iranien, grand nombre de réalisateurs iraniens ont été, pour les plus chanceux, contraint à l’exil, tandis que d’autres en détention, subissent le triste sort réservé aux prisonniers iraniens.

Pages

 Les perles du Midrach, deFrancis Weill

Ancien professeur de médecine, pionnier de l’échographie, Francis Weill, qui a longtemps représenté le Crif à Besançon, s’est lancé, depuis quelques années, dans un travail d’écriture érudit, essentiellement consacré aux textes fondamentaux des trois religions monothéistes : judaïsme, chrétienté et islam.

Dans son dernier livre, il  décortique avec sa passion et sa fougue habituelle, les paraboles de ce que l’on appelle le Midrach, véritables perles de sagesse.

Des caractères différents distinguent le texte original (en gras) du commentaire de l’auteur. Les thèmes sont aussi variés qu’intéressants : fallait-il créer l’homme ?, les anges, le couple, la biodiversité, l’homosexualité, la téchouva, forme juive du repentir, les animaux, l’avortement, la contraception, le mariage, la paix et la guerre, la prière, la vie et la mort, la fraternité…

L’auteur rappelle, à plusieurs reprises, que la langue hébraïque est construite à partir de racines trilitères, ce qui permet, parfois, des jeux de mots bien à propos.

Il n’hésite pas, à l’occasion, de manier l’humour, ce qui permet d’alléger une étude souvent difficile. Ainsi, à propos du séjour des Hébreux dans le désert et de leurs regrets d’avoir quitté la bonne chère d’Egypte : « Des Français soumis aux rigueurs du désert eussent sans doute été encore bien plus véhéments ! Où eut été leur vin, leur baguette et leur steak-frites ? »

Un travail intéressant qui donne à réfléchir.

Jean-Pierre Allali

 

(*) Editions L’Harmattan. Janvier 2018. 210 pages. 21,50 euros

 

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.