Jean Pierre Allali

Membre du Bureau Exécutif du CRIF, Jean-Pierre Allali préside la Commission des Relations avec les Syndicats, les ONG et le Monde Associatif.

Lectures de Jean Pierre Allali - Myriam et Jérémie, prophètes, de Marie Vidal

31 Octobre 2018 | 76 vue(s)
Catégorie(s) :
France

Franck Guillory, journaliste, auteur et réalisateur de documentaires s'est rendu à Auswithz en Avril dernier, il nous raconte son expérience et ses souvenirs dans un article publié sur son blog.

Compte-rendu d'un magnifique livre de Benjamin Stora qui raconte son enfance juive à Constantine.

 

Des centaines de tombes ont été profanées au cimetière juif de Sarre-Union (Bas-Rhin), dimanche 15 février 2015, a annoncé le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, dans un communiqué de presse

Neuf ans après l’assassinat d’Ilan Halimi, voici la « chronique d’une barbarie et de ses conséquences médiatiques, politiques et judiciaires »,  par Marc Knobel, historien, chercheur, directeur des Études du CRIF

 

Le Hors-série de L'Express numéro 28, "Regards sur l'Histoire" consacré aux Juifs de France a mis en émoi une partie de la communauté juive, François Heilbronn, professeur des universités associé à Sciences-Po Paris et Président des Amis français de l'université de Tel-Aviv lui a adressé deux lettres ouvertes publiées dans l'Arche.
 

 

 

Retour sur les événements qui sont intervenus en juillet 2014 et les manifestations propalestiniennes qui ont dégénéré.

Est-il pertinent de mettre en parallèle “antisémitisme” et “islamophobie”?
Non, cinq fois non:  Ni sémantiquement , ni historiquement,  ni sociologiquement, ni politiquement et encore moins juridiquement, ces deux termes et les deux concepts qu’ils sous-tendent, ne sont de même nature. Il serait non seulement faux, mais aussi dangereux pour tous, de les mettre en regard sur un même plan.

L'antisémitisme est comme une bête particulièrement enragée et puante. Il rôde, nous ne le savons que trop bien...

L'antisémitisme : les causes d'un Mal qui s'aggrave.

Ce dernier détaille ici les multiples racines de l’antisémitisme, qui a explosé en France à partir de l’année 2000 et la première « intifada ». Et qui s’est fortement aggravé tout au long de l’année dernière. Marc Knobel évoque notamment l’origine idéologique – soulignée et étudiée par le philosophe et chercheur Pierre-André Tagguief – d’un antisémitisme qui découle d’un antisionisme extrême, lui-même alimenté depuis longtemps par les tenants de l’islamisme radical. Extrême gauche et extrême droite française en passant par « Dieudonné and Co » sont aussi, historiquement et actuellement, parmi les premiers diffuseurs de la haine antisémite en France. Description et analyse en huit points.

"Dites-moi que ce furent des cauchemars, que le monde s'améliore de jour en jour, que des flammes de lumière jaillissent en chaque point du globe."

Article paru dans le HuffinghtonPost.fr

Pages

Myriam et Jérémie, prophètes, de Marie Vidal*

C’est un tout petit livre, mais quel souffle ! Quelle belle inspiration ! Marie Vidal, fervente catholique, admiratrice convaincue du peuple juif, s’est révélée au grand public, en 1996, avec son ouvrage précurseur « Un Juif nommé Jésus » (Editions Albin Michel). Ont suivi, depuis de nombreux titres dont nous avons donné recension ici-même parmi lesquels : « Le Juif Jésus et le Shabbat » ( Editions Albin Michel, 1997) et « Quand Jésus monte à Jérusalem » (Editions ?, date).

Dans ce recueil joliment illustré, l’auteure évoque les figures attachantes de la prophétesse Miryam et son « confrère » Jérémie. Miryam, née en Egypte, sous le règne du cruel Pharaon, chante, dit l’auteur, pour les bébés, offrant sa tendresse à leur regard apeuré. Miryam c’est la sœur de Moïse et d’Aharon. Un jour, elle sera sage-femme et, tout au long de sa vie, témoignera de la Torah reçue , tel un cadeau à vivre. Elle chante aussi aux autres femmes et aux hommes et, d’une manière générale à qui à soif.

Comme Miryam, Jérémie a connu le désert, le lieu de la parole et de la Torah. Dès lors sa mission est de transmettre, de vivre et de donner ce véritable trésor. Il s’agit pour lui de bâtir et de planter en répétant le texte saint à ses enfants. Miryam donne à boire. Jérémie donne de veiller. Il faut apprendre à faire son miel des enseignements de ces deux prophètes. Sympathique et émouvant.

Jean-Pierre Allali

(*) Editions du Cosmogone. Septembre 2018. 112 pages. 14,50 €. Par ailleurs, Marie Vidal édite à la même date et au Cosmogone, deux petits rouleaux illustrés, l’un en français, l’autre en anglais, « Les deux rouleaux de Jérémie » qui narrent la combat de Jérémie pour la liberté et son opposition à un  roi obtus qui ne veut rien entendre et fait enfermer le prophète.

 

Nos réseaux sociaux en direct

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.