Jean Pierre Allali

Membre du Bureau Exécutif du CRIF, Jean-Pierre Allali préside la Commission des Relations avec les Syndicats, les ONG et le Monde Associatif.

Lectures de Jean Pierre Allali - Nos ancêtres les Hébreux, de Bruno Dray

07 Mars 2019 | 194 vue(s)
Catégorie(s) :
France

L'antisémitisme est comme une bête particulièrement enragée et puante. Il rôde, nous ne le savons que trop bien...

L'antisémitisme : les causes d'un Mal qui s'aggrave.

Ce dernier détaille ici les multiples racines de l’antisémitisme, qui a explosé en France à partir de l’année 2000 et la première « intifada ». Et qui s’est fortement aggravé tout au long de l’année dernière. Marc Knobel évoque notamment l’origine idéologique – soulignée et étudiée par le philosophe et chercheur Pierre-André Tagguief – d’un antisémitisme qui découle d’un antisionisme extrême, lui-même alimenté depuis longtemps par les tenants de l’islamisme radical. Extrême gauche et extrême droite française en passant par « Dieudonné and Co » sont aussi, historiquement et actuellement, parmi les premiers diffuseurs de la haine antisémite en France. Description et analyse en huit points.

"Dites-moi que ce furent des cauchemars, que le monde s'améliore de jour en jour, que des flammes de lumière jaillissent en chaque point du globe."

Article paru dans le HuffinghtonPost.fr

Pages

Nos ancêtres les Hébreux, de Bruno Dray*

Bruno Dray est un passionné des langues et, plus particulièrement de l’hébreu. Auteur d’une méthode d’apprentissage de cette langue : « Oui, nous parlons l’hébreu ! L’hébreu accessible à tous en vingt-cinq leçons » (1), il nous avait offert, en 2013, l’étonnant volume : « Les racines bibliques des langues occidentales » (2). Parmi les nombreux exemples qu’il nous proposait alors, il rapprochait l’hébreu « Qorban » ( Sacrifice) du français « Carbonisation », le mot « Messer » ( Message) au français « Messager » ou encore le patronyme « Tordjman » au « Targoum » biblique et au vocable français « Truchement ». En 2016, était paru « Ce que les langues européennes doivent à l’hébreu. De Jérusalem à Rome : un destin linguistique commun » (3). Le petit livre qu’il vient de publier se veut un complément à ce dernier ouvrage. Toujours dans le même esprit, il rapproche le français « Pecore », animal de troupeau, de « Baqar », troupeau et va chercher « Aviv », le printemps au cœur de l’italien « Primavera ». Le safran hébraïque « Qarqom » fait penser au « Curcuma » et l’épice « Tevel », conduit naturellement au « Taboulé ».

Un petit livre, certes, mais quelle pétulance !

Jean-Pierre Allali

(*) Complément à « Ce que les langues européennes doivent à l’hébreu ». En annexe : Itinéraire hors-norme d’un Français Juif. Éditions Valensin David Reinharc. Janvier 2018. 64 pages. 9,50 €.

(1) Deux volumes. 2010

(2) Éditions Tatamis, 2013. Voir notre recension dans la Newsletter du 10 mars 2014.

(3) Éditions Valensin. David Reinharc.

 

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.