Jean Pierre Allali

Membre du Bureau Exécutif du CRIF, Jean-Pierre Allali préside la Commission des Relations avec les Syndicats, les ONG et le Monde Associatif.

Lectures de Jean Pierre Allali - Sans Totem ni Tabou. Regards croisés-Correspondances, de Rodolphe Oppenheimer et Sophie Sendra

30 Novembre 2017 | 15 vue(s)
Catégorie(s) :
France

Je me suis exprimé sur les enjeux de l'élection présidentielle pour la communauté juive française.

Portrait de Stéphanie Dassa
Hommage à Claude Hampel
|
14 Novembre 2016
Catégorie : France

« Il y eut un soir et il y eut un matin » Genèse1 : 5

Comme chaque année, l'association ASI/Keren Or que je préside, distribue des lunettes de vue en Israël aux plus démunis. Cette année l'opération s'est déroulée dans la ville de LOD.

En 2005, le fait religieux envahissait peu à peu et dans la confrontation, les cours de récréation. L’agitation religieuse commençait à provoquer des dégâts dont nous payons le prix lourd aujourd’hui.

FOR JERUSALEM NO VOICE MUST MISS
FOR JERUSALEM NONE OF US CAN REMAIN SILENT

POUR JERUSALEM PAS UNE VOIX NE DOIT MANQUER
POUR JERUSALEM AUCUN D’ENTRE NOUS NE PEUT SE TAIRE
 

 

Cette période de fêtes juives en France, rime aujourd'hui avec contrôles de sécurtié et détecteurs de métaux

Une stèle en mémoire des victimes de la Shoah qui n’ont pas de sépulture, "ni ici, ni ailleurs", a été inaugurée dans le cimetière parisien de Bagneux.
Une cérémonie solennelle - et sous haute sécurité - qui, à Bagneux, dix ans après la mort d’Ilan Halimi, séquestré et torturé dans la cité de la Pierre-Plate parce qu’il était juif, était d’autant plus symbolique.

Dimanche 11 septembre 2016, j'étais l'invité de l'émission "30 minutes pour convaincre".

Le racisme qui frappe la communauté asiatique est insupportable.
 

Vouloir profiter de l'actuelle polémique pour assimiler les arrêtés anti-burkini à la Saint-Barthélemy et à la Shoah, c'est tomber dans l'indigne et le nauséabond 

Le Times of Israel a repris ma critique de la comparaison musulmans de France - juifs pendant la Shoah.

Pages

Sans Totem ni Tabou 
Regards croisés-Correspondances
Par Rodolphe Oppenheimer et Sophie Sendra (*)
 

Le titre de cet ouvrage renvoie, on l’aura compris, à Sigmund Freud. C’est un échange de correspondance, de janvier à mai 2016, entre deux psychanalystes, l’un Parisien et l’autre Niçoise.

Au fil des pages, on en vient à se demander si, finalement, les deux protagonistes ne se livrent pas à une psychanalyse. Rodolphe Oppenheimer, dans un courrier, évoque clairement cette possibilité : « Qui psychanalyse qui entre nous deux ? Je ne sais pas, mais peu importe, c’est peut-être une déformation professionnelle ou un fantasme de ma part ; appelons cela la « licence psychanalytique ».

Tout au long des pages de cet étonnant échange épistolaire, les sujets les plus divers sont abordés : la politique française, la montée du Front national, le conflit du Proche-Orient, la situation internationale, les États-Unis et leurs problèmes, Fidel Castro, le terrorisme avec l’aggravation de l’antisémitisme en France, de l’assassinat d’Ilan Halimi à l’attaque de l’Hyper Cacher de Vincennes. Ou encore l’avenir de l’Éducation nationale, les nouvelles technologies, Internet, les téléphones portables de plus en plus sophistiqués…

Sans oublier les évocations personnelles et familiales. Rappelons que Rodolphe Oppenheimer est le petit-fils d’Edgar Faure qui fut président du Conseil.

Cette conversation à bâtons rompus qui peut sembler superficielle ne l’est pas du tout. Les questions traitées le sont en profondeur et donnent à réfléchir au lecteur. Étonnant et intéressant.

 

Jean-Pierre Allali

(*) Éditions Ramsay. Février 2017. 272 pages.

Nos réseaux sociaux en direct

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.