Francis Kalifat

Président

Ma rencontre avec Frédérique Vidal, Ministre de l'Enseignement supérieur

16 Avril 2018 | 39 vue(s)
Catégorie(s) :
France

Lors du 9ème Salon du Livre de la Licra, deux écrivains ont reçu un prix

La cérémonie se déroulera demain mardi 19 avril à 17h30 au Mémorial de la Shoah à Paris en présence des ambassadeurs de Pologne et d’Israël.

A l'heure où le Front National réalise des scores historiques, la fête de Hanoukah rappelle que les forces politiques qui ne respectent pas les particularismes sont dangereuses

L'EI ne lésine pas sur les moyens et diffuse sur Internet sa propagande ignominieuse...

Il faut croire que certaines alertes ne veulent pas être entendues à temps

Souvent l’on oublie de parler d’eux

Au moins 128 morts à déplorer dans la vague d'attentats qui a frappé Paris vendredi 13 novembre

Portrait de Dov Maimon
Paradoxes de la politique israëlienne
|
09 Novembre 2015
Catégorie : France

"A vos crayons citoyens, à la politique citoyens. Si nous voulons que les choses se fassent il va falloir que certains d’entre nous se bougent."

Tel Aviv sur Seine : succès sur les berges et sur le net, opération réussie !

Portrait de Virginie Guedj-Bellaïche
Le dialogue renoué
|
29 Juillet 2015
Catégorie : France

Mars 2015, je suis à Bruxelles pour présenter mon livre écrit sous le pseudo de Sefwoman, « Je suis juive mais je me soigne ». Au fond de la salle, 3 garçons se marrent. Je parle de ma grand-mère et de service 98 pièces au liseré doré, de son refus de me parler de l’Algérie, des plats typiques, je les vois acquiescer. A la fin de la présentation, ils ont tous les trois le livre en main. « La dédicace c’est pour qui ? », « Ismaël ».

Célébrer le 14 juillet à Tel-Aviv – une occasion de célébrer la double appartenance culturelle et nationale sur un mode festif et joyeux.

12 juillet 1906, Alfred Dreyfus  est réhabilité par la cour de cassation de Rennes. C’était il y a 109 ans, autant dire une éternité.  

INTERNATIONAL - Le boycott des produits israéliens (nous) glace le sang, parce que l'Etat juif est (toujours) considéré et traité quelque part comme le Juif des Etats.
Le boycott des produits israéliens (nous) glace le sang, parce que l'Etat juif est (toujours) considéré et traité quelque part comme le Juif des Etats. Rappelons à ce sujet qu'une campagne BDS -pour Boycott-Désinvestissement-Sanctions- tente de s'implanter en France, en incitant à boycotter les personnes et les produits provenant de ce pays. Expliquons.


Artcile publié dans le Huffinghton Post http://www.huffingtonpost.fr/marc-knobel/boycott-produits-israeliens_b_7...

Un entretien entre Marc Knobel et Michaël de Saint Cheron, philosophe des religions.

Marc Knobel livre une analyse de l'opinion publique à l'égard de l'antisémitisme et d'autres sujets (avant et après les attentats de Janvier 2015).

Pages

Lundi 16 avril, j'ai été reçu parFrédérique Vidal, la Ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation.

Après avoir abordé la crise qui secoue actuellement le monde universitaire français, je suis est revenu sur l'annulation d'un festival culturel israélien proposé dans l'une des facultés de Lille, une annulation qui avait été la conséquence de menaces des membres de mouvements BDS adressées aux organisateurs. Frédérique Vidal s'est montrée préoccupée par ces tentatives d'intimidation et regrette l'annulation du festival.

La discussion a également porté sur le récent saccage d'un local du Centre Tolbiac de l'Université Paris I, mis à disposition d'associations juives françaises (dont l'UEJF) par l'Université.  Frédérique Vidal a exprimé son soutien envers les associations victimes de ce saccage. Elle a expliqué avoir conscience de l'influence de mouvement politisés sur les valeurs clé de l'ensignement que sont la tolérance, le respect et la laïcité. 

Elle souhaite que davantage de visibilité soit accordé aux travaux scientifiques sur la laïcité plutôt qu'aux discussions d'opinions.

La Ministre a évoqué du phénomène de radicalisation, du plus en plus présent dans l'espace universitaire et de l'enseignement supérieur. "Nous ne devons pas laisser les batailles d'opinions se laisser gagner par les extrémismes" a t-elle notamment déclaré. Ella a ajouté que l'Université devait poser "des limites claires". Frédérique Vidal estime que les référents de la laïcité dans les Universités vont devoir jouer un rôle important pour observer et corriger des situations inquiétantes, souvent exprimées par des signaux forts.

Concernant la coopération entre la France et Israël, Frédérique Vidal souhaite mettre en avant les liens solides qui existent entre les Universités françaises et israéliennes et valoriser les échanges scientifiques entre les deux pays, échanges qu'elle qualifie d'extêmement positifs. 

 

Nos réseaux sociaux en direct

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.