Francis Kalifat

Président

Ma rencontre avec le Président Emmanuel Macron et Moshe Kantor, Président du Congrès Juif Européen

23 Novembre 2017 | 65 vue(s)
Catégorie(s) :
France

Jeudi 26 juillet, j'ai écrit au Ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian afin de lui faire part de mon étonnement face à l'absence de mention d’Israël dans les déclarations du Quai d'Orsay suite à l'évacuation de casques blancs syriens.

Mercredi 25 juillet, j'ai adressé des courriers aux Présidents respectifs de la Fédération Française des Échecs et de la Fédération Française de Judo. L'objectif : mener à bien le combat pour l'égalité et contre la discrimination de toute nature.

Fausses rumeurs, photos ou vidéos truquées… les fausses informations, ou fake news, inondent le net. La désinformation va parfois plus loin, prenant la forme de théories à l’apparence scientifique.

L'exposition CHAGALL, LISSITZKY, MALÉVITCH...L'AVANT-GARDE RUSSE À VITEBSK (1918-1922) est à découvrir juqu'au 16 juillet 2018 au Centre Pompidou.

Scoop : l’appel au boycott est illégal en France

 

Et vous, comment définiriez-vous l’humour juif ?

Pages

Lundi 20 novembre, j'ai rencontré le Président français Emmanuel Macron à Paris, accompagné d'une délégation du Congrès Juif Européen (EJC).

Cette rencontre a été l'occasion pour moi et l'EJC d'exprimer au Gouvernement notre determination dans la lutte contre le terrorisme et l'extrémisme.
 
J'ai attiré l’attention du Président de la République sur l’antisionisme, qu’il avait lui même qualifié de forme renouvelée de l’antisémitisme. J'ai notamment demandé au President d’intégrer au dispositif législatif français les textes votés par l’Assemblée européenne sur la définition de l’antisémitisme. 
J'ai enfin réitéré mon attente de nouvelles dispositions de l’opération Sentinelle.
 
"Nous devons poser des limites fortes et sans équivoque contre toute interaction avec les partis politiques d'extrême droite et d'extrême gauche", a déclaré Moshe Kantor, le Président du Congrès Juif Européen.
"Certains aiment utiliser la communauté juive comme prétexte pour leurs agendas racistes et xénophobes ou essayer de trouver un terrain d'entente sur Israël. Nous rejetons catégoriquement toutes ces ouvertures et sommes solidaires de toutes les cibles de leur intolérance et de leur racisme. " a t-il poursuivi.

Nos réseaux sociaux en direct

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.