Nos Jours Heureux/Blog du Crif - Les E.E.I.F, une colo/famille pas comme les autres !

24 Juillet 2019 | 146 vue(s)
Catégorie(s) :

Les jolies colonies de vacances... Il fait beau, il fait chaud, ça sent vraiment les vacances ! Cette semaine, nous vous proposons une série d'articles sur les mouvements de jeunesse juifs en France ! Aujourd'hui, découvrez le billet de blog d'une ancienne E.I. !

 

Les E.E.I.F, ça passe ou ça casse !  

Tout le monde connaît, mais n’a pas pour autant essayé.

Les tentes en toile, les sacs de couchage, les toilettes en extérieures (Tattites pour les vrais), les douches au jet d’eau froide en plein air, les constructions, les insectes qui s’incrustent dans ta valise … ce n’est pas fait pour tout le monde !

Pourtant, lorsque notre première journée sur un terrain de camp s’achève, (allez comprendre pourquoi) on en redemande !

Finalement, 3 semaines, c’est même plutôt court !

Mais les E.E.I.F c’est quoi au juste ? Les E.E.I.F ou Éclaireurs Éclaireuses Israélites de France, c’est…

« Rassemblement, on t'attend, 
Le camp c'est l'aventure[1] ! »

…les Scouts juifs de France. Plus qu’un simple camp de vacances, c’est un mouvement de jeunesse. Chaque enfant fait partie d’un GL : un Groupe Local, et surtout Familial.

Les camps E.I. : l’aventure d’une vie !

À l’arrivée du premier dimanche de juillet, l’excitation est à son comble. Tout le monde se retrouve sur le quai de la gare, vêtu de sa Houltsa et de son foulard, prêt pour le grand départ.

Mais désormais, après un parcours de sept belles années aux E.I, tandis que les départs de camps se font dans la joie et la bonne humeur, mais aussi l’agitation et le chaos (c’était le bon temps !), moi, je reste à quai…

En souvenirs de ces mois de juillet inoubliables, je vous emmène à la découverte des richesses qu’offre l’aventure E.I.

 « Les matins sentent la rosée, les soirées sont chantées.

Branche après branche c’est l’aventure ; comprends l’autre et la nature[2] »

…le trio gagnant : 1 tiers de scoutisme, 1 tiers de judaïsme et 1 tiers de citoyenneté.

Ajoutez à cela un grain de folie, un zeste d’énergie, une pincée de verdure, une bonne dose d’amitié et bien sûr des cordes vocales en bon état (du moins au début du camp), et vous obtiendrez : vos plus beaux étés !

…Une ambiance incroyable. À l’époque on ne s’en rendait pas forcément compte mais on s’amusait quand même avec peu de choses. Comme le dit si bien Baloo « il en faut peu pour être heureux » ! Et par peu, on veut dire presque rien.

Aux E.I. notre endurance se mesure à la durée de vie de nos cordes vocales. Eh oui, chanter du matin au soir, ça fatigue ! On chante en priant, on chante en marchant, on fait notre promesse en chantant, on chante en jouant.

Notre mantra « Chante à la lumière, Éclaireur d'Israël[3] ! »

Une guitare autour d’un feu de camp ou une sono à plein régime suffisent à ravir tout le monde. Et les veillées chants autour du feu, jusque-là, je n’ai toujours rien trouvé de mieux.

« Bienvenue dans la branche moyenne
Suis la boussole pour qu'elle t'emmène
Chacun son chemin
L'azimut te tend la main[4] »

...La colo qui t’apprend la vie. Les enfants font TOUT, et incroyable mais vrai, s’en réjouissent autant que les parents.

  • Ils font le feu pour dîner et pour s’amuser : Que le feu pétille !
  • Ils cuisinent leur propre repas : grillades à volonté.
  • Ils rangent leur tente, à défaut de leur chambre.
  • Ils se douchent en 3 minutes chrono (cheveux inclus) : personne ne reste bien longtemps sous un jet d’eau froide en extérieur, qu'il y ait le soleil ou la pluie !
  • Ils mettent la table et font la vaisselle. Mais rassurez-vous, sur les camps aussi, ils essaient d’y échapper.
  • Ils montent leurs tentes, construisent leur table : ils sont prêts à tout pour ne pas manger sur l’herbe. On est aux E.I. mais il y a des limites !

Bref, à notre retour, on a plus aucune excuse pour ne pas participer aux tâches ménagères !

…Grandir ! On passe d’une branche à une autre, escaladant l’arbre de la vie. Au même rythme que les années qui passent, on évolue, passant de la branche cadette à la branche moyenne, pour enfin atteindre celle de la branche perspective. Une année d’aventure et de transmission unique dans notre parcours EI, avant de passer de l’autre côté de la barrière : du plaisir d’être animÉ à celui de devenir animATEUR.

« Héritage et transmission,

Depuis 9 générations !

Vers une flamme tous unis,

être EI c’est pour la vie[5] ! »

… des traditions que l’on transmet de génération en génération.

Celle des valises, devenus quasi intransportables, remplies d’autant de vêtements d’été que d’hiver, se préparant à toute éventualité - canicule, pluie, tempête de vent, froid glacial. Les joies de la vie à la campagne et en extérieur !

Celle des réveils en chanson, en rassemblo, ou encore en fanfare !

Celle des nœuds carrés que personne ne sait faire, des mots imposés dans nos discours de promesse, du festin de la veillée finale.

Celle des improbables menus concoctés pendant le concours de bouffe, des vendredi piscine ou préparation de chabbat pour les malchanceux, de la journée extra au cinéma, des évacuations quelques heures avant chabbat… Et j’en passe !

…le seul mouvement de jeunesse à avoir son propre langage !

Le vocabulaire E.I., c’est un ensemble de mots que tu ne peux comprendre qu’en en faisant partie. Même le dictionnaire te sera inutile ! Bâtisseur, zadeck, pif, table d’u, promesse, azimut, houltsa, PJ… De quoi se perdre dans la forêt E.I. ! Et bien sûr, nous entretenons le mystère de génération en génération.

…des liens uniques. Car le lien E.I., c’est surtout celui de l’amitié. Un parcours E.I. est jalonné de rencontres exceptionnelles, d’amitiés naissantes, et accompagné d’un sentiment d’appartenance à son GL proche du lien familial. Et de ces années, nous gardons des liens forts, alimenté sans cesse par nos souvenirs … et nos galères.

 « Les histoires avant de dormir,

Nos anecdotes, nos souvenirs,

On racontera, quand on sera grand,

À nos amis, à nos enfants[6] »

…La colo de la galère et donc de nos plus beaux souvenirs ! Il y a de ces moments, uniques dans la vie d’un E.I. 

Lorsque tu as besoin d’une bonne semaine pour te réhabituer aux Tattites (toilettes) et que tu y arrives ENFIN (ou pas).

Lorsque les zadecks (chef d’équipe) n’ont pas du tout le sens de l’orientation et que tu te retrouves au milieu d’un champ, perdu et entouré de vaches.

Lorsque tu passes tous tes dimanches à travailler pour financer ton voyage pif.

Chaque parcours est singulier, à toi de te créer les tiens !

 

Si tu n'es pas convaincu, je ne peux plus rien pour toi.

Mais si « Tu as, En toi 
L'âme d'un bâtisseur, 
Le cœur d'un éclaireur[7] »

Car être E.I. c’est aussi un engagement. Donner de son temps, de son énergie et de sa personne en retour à ce mouvement qui nous donne tant.

Ne cherche plus, ce mouvement est fait pour toi !

« Toi qui nous entends,
Viens dans le mouvement,
EI maintenant[8]. »

 


[1] Chanson rassemblement

[2] Chanson 90ème anniversaire des E.E.I.F

[3] Chanson du 80ème anniversaire des E.E.I.F

[4] Hymne Branche Moyenne

[5] Chanson 90ème anniversaire des E.E.I.F

[6] Chanson 90ème anniversaire des EEIF

[7] Chanson du 80ème anniversaire des E.E.I.F

[8] Hymne Branche Cadette

Le Crif vous propose :

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.