Marc Knobel

Historien. Directeur des Etudes au CRIF

Solidarité avec la communauté asiatique durement éprouvée par la violence et le racisme

06 Septembre 2016 | 26 vue(s)
Catégorie(s) :
France

Lundi 20 novembre, j'ai rencontré le Président français Emmanuel Macron à Paris, accompagné d'une délégation du Congrès Juif Européen (EJC).

La semaine dernière, le Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif) proposait dans sa newsletter et sur ses réseaux sociaux un contenu qui a fait polémique.

Mon discours prononcé au dîner du Crif Grenoble-Dauphiné, le 22 octobre 2017.

Mon discours à la cérémonie d'hommage aux Juifs engagés volontaires qui s'est tenue le 15 octobre 2017 au cimétière de Bagneux.

Pages

Actualité

Là-bas, la crainte d'une menace russe est la principale raison qui exacerbe les passions identitaires.

 
Lors d’une allocution devant le Conseil de sécurité, Rafael Ramirez, représentant du Venezuela auprès des Nations-Unies, a lancé… « Qu’est-ce qu’Israël a l’intention de faire avec les Palestiniens ? Vont-ils disparaître ? Est-ce qu’Israël cherche à imposer une Solution finale sur les Palestiniens ? » 
 

Décryptage.

 

Des 27 avril au 10 juin 2016, se tiendront les journées nationales des Mémoires de la traite de l’esclavage et de l’abolition.  Souvenons-nous.

Nouvelle erreur de casting - Au lendemain de l'émission Dialogues Citoyens, retour sur Marwen Belkaid, un invité pas comme les autres.

Seuls, nous ne pouvons rien. Tous unis nous pouvons tout.

Seuls, nous ne pouvons rien. Tous unis nous pouvons tout.

Réaction à la célébration du 20ème anniversaire de la mort de François Mitterand

Réaction à la célébration du 20ème anniversaire de la mort de François Mitterand

A quelques jour de notre Convention Nationale j'ai répondu aux questions de Sara Mesnel pour L'Arche 

A quelques jour de notre Convention Nationale j'ai répondu aux questions de Sara Mesnel pour L'Arche 

Comment les réseaux sociaux sont passés de l'effroi à la solidarité sans précédent avec les telavivim

Comment les réseaux sociaux sont passés de l'effroi à la solidarité sans précédent avec les telavivim

Portrait de Marc Knobel
Les femmes, Daech et le Djihad
|
19 Novembre 2015
Catégorie : Actualité

« Une femme retranchée dans l’appartement, qui a activé son gilet explosif au début de l’assaut, est morte »

Vendredi soir en l'espace de moins d'une heure, la France a connu le plus grave attentat jamais perpétré sur son territoire. En l’espace d’une trentaine de minutes, des terroristes ont attaqué la capitale à 7 endroits avec une minutie et une détermination macabres. 129 morts, 350 blessés dont 100 dans un état très grave. Les chiffres donnent le tournis. Moins de 48 heures après cette nuit d’horreur, n’en déplaise à certains, il est juste le temps de pleurer.

Portrait de Marc Knobel
Des visages sur nos morts
|
14 Novembre 2015
Catégorie : Actualité

Les réseaux sociaux se sont mobilisés pour retrouver les personnes portées disparues, ceux dont nous n’avions pas de nouvelles. Les Amis, les familles, les anonymes partagent descriptions, photos et espoir.

Pages

Le racisme qui frappe la communauté asiatique est insupportable.
 
Depuis quelques mois, les/des membres de la communauté asiatique ont peur. Des personnes ont été agressées, quelquefois violemment. Nous pensons notamment à Zhang Chaolin, ce couturier chinois mort après une terrible agression, le 7 août à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis). De fait, le nombre d’agressions racistes connaît une courbe exponentielle dans les quartiers de Paris ou d’Ile-de-France où les Asiatiques ont élu domicile. Les femmes surtout ont peur.
 
Le racisme qui frappe et touche durablement les membres de cette communauté est une réalité que l’on ne peut et que l’on ne doit nier. Les propos stéréotypés contre les asiatiques se multiplient donc. 
 
Généralement, ce sont des mots et des phrases violentes, choquantes et sales, visant les « yeux ridés », les « jaunes », ces asiatiques qui viendraient en France « pour toucher les allocations familiales », ou qui travailleraient illégalement, disent-ils... « Tiens, c'est un asiatique, un Chinois, il doit être riche, avoir de l'argent. On va le tabasser", entend-t-on ici ou là. 
 
Les stéréotypes, les Juifs connaissent aussi. 
 
Pensons au stéréotype médiéval du Juif maître de la finance et usurier qui sera repris dans une version moderne : le Juif devient l'incarnation du capitalisme, de l'âpreté au gain et de l'exploitation des pauvres et des travailleurs. 
 
En 2006, ce sont ces stéréotypes antisémites, colportés par de petits voyous et des montres,  qui provoqueront la mort du jeune Ilan Halimi. En 2016, ce sont d’autres stéréotypes racistes, colportés par de petits voyous, qui provoqueront la mort du chinois Zhang Chaolin.
 
Mais, les nouvelles passions antijuives se nourrissent également des stéréotypes négatifs hérités du vieil antisémitisme populaire à l'européenne, où le ressentiment trouve ses principaux stimulants: "Les Juifs ont le pouvoir", "ils dirigent les médias", "ils sont partout", "ils ont toutes les places", "ils ont tout, nous n'avons rien", toutes ces horreurs et les fantasmes misérables entendues ici ou là et ressassées (hélas) depuis des siècles, comme l'explique si bien dans La Judéophobie des modernes (Paris, Odile Jacob, 2008), le philosophe Pierre-André Taguieff.
 
Que dire également des agressions dont ont été les victimes les Juifs ? Depuis le mois d’octobre 2000, des agressions antisémites ont secoué la communauté juive, ponctuellement, régulièrement, durablement, faisant des lieux de culte et d’écoles, des fidèles, de certains responsables ou membres de la communauté juive autant de cibles terriblement vulnérables, tout au long de ces seize dernières années.
 
Solidarité
 
Cependant, les circonstances diffèrent et il est ou serait extrêmement hasardeux de faire des parallèles entre des situations différentes qui ont visé les Juifs de France et les asiatiques, ne serait-ce que dans le temps. Concernant les agressions racistes dont les asiatiques sont les victimes, nous pensons qu’il appartient au pouvoir public déjà de trouver les réponses adéquates. 
 
Le racisme qui frappe la communauté asiatique est insupportable. 
 
Les asiatiques doivent être protégés, rassurés et respectés. Il faut également sortir les membres de cette communauté de l’isolement dont ils font l’objet. 
 
Car le racisme qui frappe les asiatiques est une injure permanente et ses effets peuvent se révéler avec gravité, car ceux qui l’utilisent s’illustrent par leurs appels incessants à la violence ou au meurtre.

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.