Marc Knobel

Historien. Directeur des Etudes au CRIF

Solidarité avec la communauté asiatique durement éprouvée par la violence et le racisme

06 Septembre 2016 | 26 vue(s)
Catégorie(s) :
France

Tel Aviv sur Seine : succès sur les berges et sur le net, opération réussie !

Portrait de Virginie Guedj-Bellaïche
Le dialogue renoué
|
29 Juillet 2015
Catégorie : France

Mars 2015, je suis à Bruxelles pour présenter mon livre écrit sous le pseudo de Sefwoman, « Je suis juive mais je me soigne ». Au fond de la salle, 3 garçons se marrent. Je parle de ma grand-mère et de service 98 pièces au liseré doré, de son refus de me parler de l’Algérie, des plats typiques, je les vois acquiescer. A la fin de la présentation, ils ont tous les trois le livre en main. « La dédicace c’est pour qui ? », « Ismaël ».

Célébrer le 14 juillet à Tel-Aviv – une occasion de célébrer la double appartenance culturelle et nationale sur un mode festif et joyeux.

12 juillet 1906, Alfred Dreyfus  est réhabilité par la cour de cassation de Rennes. C’était il y a 109 ans, autant dire une éternité.  

INTERNATIONAL - Le boycott des produits israéliens (nous) glace le sang, parce que l'Etat juif est (toujours) considéré et traité quelque part comme le Juif des Etats.
Le boycott des produits israéliens (nous) glace le sang, parce que l'Etat juif est (toujours) considéré et traité quelque part comme le Juif des Etats. Rappelons à ce sujet qu'une campagne BDS -pour Boycott-Désinvestissement-Sanctions- tente de s'implanter en France, en incitant à boycotter les personnes et les produits provenant de ce pays. Expliquons.


Artcile publié dans le Huffinghton Post http://www.huffingtonpost.fr/marc-knobel/boycott-produits-israeliens_b_7...

Un entretien entre Marc Knobel et Michaël de Saint Cheron, philosophe des religions.

Marc Knobel livre une analyse de l'opinion publique à l'égard de l'antisémitisme et d'autres sujets (avant et après les attentats de Janvier 2015).

Franck Guillory, journaliste, auteur et réalisateur de documentaires s'est rendu à Auswithz en Avril dernier, il nous raconte son expérience et ses souvenirs dans un article publié sur son blog.

Compte-rendu d'un magnifique livre de Benjamin Stora qui raconte son enfance juive à Constantine.

 

Des centaines de tombes ont été profanées au cimetière juif de Sarre-Union (Bas-Rhin), dimanche 15 février 2015, a annoncé le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, dans un communiqué de presse

Neuf ans après l’assassinat d’Ilan Halimi, voici la « chronique d’une barbarie et de ses conséquences médiatiques, politiques et judiciaires »,  par Marc Knobel, historien, chercheur, directeur des Études du CRIF

 

Le Hors-série de L'Express numéro 28, "Regards sur l'Histoire" consacré aux Juifs de France a mis en émoi une partie de la communauté juive, François Heilbronn, professeur des universités associé à Sciences-Po Paris et Président des Amis français de l'université de Tel-Aviv lui a adressé deux lettres ouvertes publiées dans l'Arche.
 

 

 

Retour sur les événements qui sont intervenus en juillet 2014 et les manifestations propalestiniennes qui ont dégénéré.

Est-il pertinent de mettre en parallèle “antisémitisme” et “islamophobie”?
Non, cinq fois non:  Ni sémantiquement , ni historiquement,  ni sociologiquement, ni politiquement et encore moins juridiquement, ces deux termes et les deux concepts qu’ils sous-tendent, ne sont de même nature. Il serait non seulement faux, mais aussi dangereux pour tous, de les mettre en regard sur un même plan.

L'antisémitisme est comme une bête particulièrement enragée et puante. Il rôde, nous ne le savons que trop bien...

Pages

Le racisme qui frappe la communauté asiatique est insupportable.
 
Depuis quelques mois, les/des membres de la communauté asiatique ont peur. Des personnes ont été agressées, quelquefois violemment. Nous pensons notamment à Zhang Chaolin, ce couturier chinois mort après une terrible agression, le 7 août à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis). De fait, le nombre d’agressions racistes connaît une courbe exponentielle dans les quartiers de Paris ou d’Ile-de-France où les Asiatiques ont élu domicile. Les femmes surtout ont peur.
 
Le racisme qui frappe et touche durablement les membres de cette communauté est une réalité que l’on ne peut et que l’on ne doit nier. Les propos stéréotypés contre les asiatiques se multiplient donc. 
 
Généralement, ce sont des mots et des phrases violentes, choquantes et sales, visant les « yeux ridés », les « jaunes », ces asiatiques qui viendraient en France « pour toucher les allocations familiales », ou qui travailleraient illégalement, disent-ils... « Tiens, c'est un asiatique, un Chinois, il doit être riche, avoir de l'argent. On va le tabasser", entend-t-on ici ou là. 
 
Les stéréotypes, les Juifs connaissent aussi. 
 
Pensons au stéréotype médiéval du Juif maître de la finance et usurier qui sera repris dans une version moderne : le Juif devient l'incarnation du capitalisme, de l'âpreté au gain et de l'exploitation des pauvres et des travailleurs. 
 
En 2006, ce sont ces stéréotypes antisémites, colportés par de petits voyous et des montres,  qui provoqueront la mort du jeune Ilan Halimi. En 2016, ce sont d’autres stéréotypes racistes, colportés par de petits voyous, qui provoqueront la mort du chinois Zhang Chaolin.
 
Mais, les nouvelles passions antijuives se nourrissent également des stéréotypes négatifs hérités du vieil antisémitisme populaire à l'européenne, où le ressentiment trouve ses principaux stimulants: "Les Juifs ont le pouvoir", "ils dirigent les médias", "ils sont partout", "ils ont toutes les places", "ils ont tout, nous n'avons rien", toutes ces horreurs et les fantasmes misérables entendues ici ou là et ressassées (hélas) depuis des siècles, comme l'explique si bien dans La Judéophobie des modernes (Paris, Odile Jacob, 2008), le philosophe Pierre-André Taguieff.
 
Que dire également des agressions dont ont été les victimes les Juifs ? Depuis le mois d’octobre 2000, des agressions antisémites ont secoué la communauté juive, ponctuellement, régulièrement, durablement, faisant des lieux de culte et d’écoles, des fidèles, de certains responsables ou membres de la communauté juive autant de cibles terriblement vulnérables, tout au long de ces seize dernières années.
 
Solidarité
 
Cependant, les circonstances diffèrent et il est ou serait extrêmement hasardeux de faire des parallèles entre des situations différentes qui ont visé les Juifs de France et les asiatiques, ne serait-ce que dans le temps. Concernant les agressions racistes dont les asiatiques sont les victimes, nous pensons qu’il appartient au pouvoir public déjà de trouver les réponses adéquates. 
 
Le racisme qui frappe la communauté asiatique est insupportable. 
 
Les asiatiques doivent être protégés, rassurés et respectés. Il faut également sortir les membres de cette communauté de l’isolement dont ils font l’objet. 
 
Car le racisme qui frappe les asiatiques est une injure permanente et ses effets peuvent se révéler avec gravité, car ceux qui l’utilisent s’illustrent par leurs appels incessants à la violence ou au meurtre.

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.