Marc Knobel

Historien. Directeur des Etudes au CRIF

Une guerre a été déclarée à la France. Mais, nous vaincrons.

14 Novembre 2015 | 3352 vue(s)
Catégorie(s) :
France

Les jolies colonies de vacances... Il fait beau, il fait chaud, ça sent vraiment les vacances ! Cette semaine, nous vous proposons une série d'articles sur les mouvements de jeunesse juifs en France ! Aujourd'hui, découvrez le parcours d'une ancienne E.I. !

Bienvenue sur le blog La Chronique (pas tès casher) de Raphaela ! Sur ce blog, Raphaela vous propose ses billets d'humeur sur tout ce qui l'entoure, l'émeut, la touche, la fait rire et la révolte. Et elle a des choses à vous dire...

 

Dans le cadre du match de foot qui doit opposer le RC Strasbourg au Maccabi Haïfa FC, le Préfet de la Région Grand-Est a publié ce matin un arrêté inquiétant et profondément dérangeant. Je me suis entretenu avec le Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de l'Intérieur, et avec le Directeur de Cabinet du Préfet du Bas-Rhin. Un nouvel arrêté devrait être publié, supprimant notamment l'interdiction des drapeaux nationaux et des signes de soutien aux deux équipes.

"Les juges d’instruction viennent enfin de rendre leur décision dans le meurtre barbare de Sarah Halimi, dans une ordonnance rendue le 12 juillet dernier. Elles estiment qu’il existe des "raisons plausibles" de penser que le discernement du suspect était "aboli" au moment des faits. Si elle est sans surprise, cette décision reste difficilement justifiable."

Ma réaction après l'annonce du report du vote de l'Assemblée nationale pour l'adoption de la définition de l'antisémitisme de l'IHRA. L'Assemblée nationale a également annoncé qu'avant d'être examinée, la proposition de résolution serait réécrite.

Découvrez ma lecture du livre de Ginette Kolinka, "Retour à Birkenau".

Pages

Au moins 128 morts à déplorer dans la vague d'attentats qui a frappé Paris vendredi 13 novembre

Une guerre que mènent les semeurs de mort, les prêcheurs de haine, les misérables, les fous et les lâches.
Assurément, ils veulent nous mettre à genou. Ils veulent que nous courbions l’échine, que nous tremblions et que nous faisions table rase de toutes les grandeurs de la France que sont nos valeurs universelles : la Liberté, l’Egalité et la Fraternité.

Ce ne sont pas simplement des gens qui voulaient chanter, s’amuser, rire et dîner qu’ils ont frappé, qu’ils ont abattu, qu’ils ont tué ou massacré, c’est tout un peuple qu’ils ont atteint. C’est tout un peuple qui pleure ses morts. 

C’est tout un peuple qui saigne et dont l’émotion est immense.

Mais, jamais, ô grand jamais, ce peuple de France, le peuple de France ne sera plus à genou. 

Nous nous levons, nous nous lèverons et nous vous vaincrons.

Nous nous lèverons, car nous sommes en guerre. 

Et, comme vous êtes des lâches, nous vous frapperons et nous vous punirons. Nous serons « impitoyables » a martelé le Président de la République.

Nous nous lèverons aussi pour libérer de votre joug ceux et celles que vous asservissez au nom d’un Islam que vous dévoyez. 

Car, en vérité, vous n’avez aucune estime ni amour de Dieu. Car Dieu est amour. Il n’est pas et il n’a pas et n’aura jamais votre « visage », ni ne portera vos « stigmates ».

Nous nous lèverons car en nos veines et en notre ADN, coule la liberté.

Vous, les fanatiques,

Vous les misérables, 

Vous les barbares,

Vous les monstres, qui ont ensanglanté notre France chérie, nous nous lèverons et vous vaincrons.

Vive la République. Vive la France. 

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.