Francis Kalifat

Président

#Youpi - Ma lettre au Président de Bayard Presse et au Rédacteur en Chef de Youpi

26 Décembre 2017 | 76 vue(s)
Catégorie(s) :
Actualité

Bruno Halioua nous parle avec émotion de Milo Adoner.

Dimanche 12 janvier 2020, le Crif a organisé un voyage de mémoire à Auschwitz-Birkenau. À l'issue de cette journée, je me suis exprimé devant les participants. Voici les quelques mots prononcés.

 

 

Dans cette éditorial, je m'exprime sur les nombreux actes de haines survenus en France et dans le monde en 2019. Je formule également mes voeux de sécurité et de paix pour cette nouvelle année.

 

Gad Weil est le Président du MJLF (Mouvement juif libéral de France).

Meyer Habib, il y a ceux qui l'aiment et ceux qui l'ont en exècre. Mais on ne peut en aucun cas tolérer un tel déferlement de haine antisémite.

Pages

Dans leur numéro de janvier, le magazine Youpi, destiné aux enfants de 5 à 8 ans, a clairement laissé entendre à ses jeunes lecteurs qu' "Israel n'était pas un vrai pays".

Samedi 24 décembre, j'ai écrit au Président de BAYARD PRESSE et au Rédacteur en Chef de YOUPI :

[...] "Dire qu'Israël n'est pas un "vrai pays" est un mensonge grave au regard de l’histoire.

L’existence d’Israël est une vérité internationalement reconnue. Dire le contraire revient à rejoindre le camp de ceux qui considèrent qu’Israël ne doit pas exister.

Vous savez parfaitement que dans l’environnement actuel de violence et de haine, des publications comme la vôtre viennent nourrir de façon dangereuse les jeunes esprits qui pensent que vous leur donnez une information vérifiée et fiable.

Je vous demande donc instamment :
- de retirer immédiatement de la vente le numéro 352 de Youpi
- de publier dans le numéro 353 un rectificatif ainsi qu’un article expliquant ce qu’est Israël et comment et pourquoi il est né." [...]

Après la forte mobilisation du Crif, suivi par de nombreux acteurs de la communauté, Bayard Presse m'ont assuré que le numéro en question serait retiré de la vente.

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.