Communiqués de presse
|
Publié le 28 Août 2019

Attentat de la rue des Rosiers - Communiqué du Crif suite aux révélations de l'ancien Directeur de la DST

Le 9 août, nous avons commémoré le triste anniversaire de l'attentat de la rue des Rosiers. Nous nous étions quitté avec la cérémonie en hommage aux victimes de l'attentat, organisée par l'Avft. Quelques jours plus tard, le Crif a pris connaissance des révélations de l'ancien Directeur de la DST. Des révélations, si elles s'avèrent fondées, d'une extrême gravité.

Communiqué du Crif - Attentat de la rue des Rosiers : révélations de l'ancien Directeur de la DST*

Paris, le 12 août 2019

Toute la lumière doit être faite suite aux révélations d'Yves Bonnet, ancien directeur de la DST, au moment de l’attentat antisémite de la rue des Rosiers. 

Pour Francis Kalifat, Président du Crif, "si ces faits s’avèrent exacts, ils seraient d’une extrême gravité et constitueraient un scandale d’Etat sans précédent". Il demande "la mise en place d’une commission d’enquête parlementaire et la levée du secret défense".

Le Crif demande au Président de la République de tout mettre en œuvre sur le plan diplomatique et judiciaire pour que les terroristes responsables de ce massacre, réfugiés en Jordanie, à Ramallah et en Norvège, puissent être entendus par les juges français en charge du dossier.

*L’ancien patron de l’antiterrorisme, Yves Bonnet, a reconnu face au juge avoir passé un accord secret avec le groupe palestinien d’Abou Nidal afin d’éviter d’autres attentats sur le sol français dans les années 80.

Le Crif vous propose :

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.