Communiqués de presse
|
Publié le 13 Juillet 2015

Augmentation des actes antisémites de 84 % de janvier à mai 2015 : le CRIF exprime son émoi

Une hausse de 84% par rapport à la même période de 2014 et 161% par rapport à celle de 2013.

A télécharger
Tableau détaillé à télécharger ci-contre au format PDF.
 
Le nombre d'actes antisémites (actions violentes et menaces) comptabilisés par le Ministère de l'Intérieur et le SPCJ s'est établi à 508 pour la période allant du 1er janvier au 31 mai 2015. Ce chiffre représente une hausse de 84% par rapport à la même période de 2014 et 161% par rapport à celle de 2013. 
 
Par ailleurs, au sein de ces actes, le nombre d'actions violentes (121) continue de s'aggraver, en hausse de 59 % de janvier à mai 2015 comparativement à la même période en 2014. Les menaces (387) sont toujours aussi massives avec une très forte hausse de 94%.
 
Le CRIF rappelle que ces chiffres ne représentent que les actes ayant fait l'objet d'un dépôts de plaintes ou de mains courantes et ne représentent que partiellement la réalité de l'antisémitisme sur le terrain.
 
Rien ne semble arrêter la progression toujours plus spectaculaire de l'antisémitisme en France qui atteint aujourd'hui des sommets révoltants.
 
Cette très nette dégradation n'est malheureusement pas une surprise pour le CRIF. L'antisémitisme dans notre pays bénéficie en effet de leviers toujours aussi efficaces, grâce notamment à Internet, principal facteur de propagation des idées antisémites dans l'opinion publique, mais aussi à l'impunité récurrente dont bénéficie un certain nombre d'antisémites notoires.
 
Le CRIF demande au gouvernement de revoir le statut juridique des réseaux sociaux agissant en France (Twitter, YouTube, Facebook, Google) afin de les mettre civilement et pénalement face à leurs responsabilités.
 
Le CRIF dénonce par ailleurs la montée en puissance des mouvements appelant au boycott des produits israéliens qui ont servi de camouflage à des campagnes notoirement antisémites renforçant l'ostracisation des Juifs de France.

Nos réseaux sociaux en direct

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.