Communiqués de presse
|
Publié le 4 Juin 2012

Communique du CRIF : agression antisémite a Villeurbanne

Le CRIF exprime sa colère et son inquiétude à la suite de l'agression survenue à Villeurbanne contre trois jeunes juifs portant kippa.

Le CRIF exhorte l'ensemble de la communauté nationale à comprendre que les Français juifs, qui ne désespèrent pas de la République, ont malheureusement des raisons d'être inquiets

Il souligne que cette agression avec usage de barres de fer et de marteau, ne relève pas de l'altercation entre bandes, mais d'une  violence anti-juive univoque  qui aurait pu entrainer des conséquences gravissimes.

 

Il constate que cet acte, loin d'être isolé, est à replacer dans la stupéfiante multiplication de violences antisémites qui ont suivi l’attentat meurtrier de l'école Ozar Hathora à Toulouse.

 

Il fait toute confiance aux pouvoirs publics pour y apporter la meilleure réponse, en sachant qu'il ne faut considérer la situation ni comme anodine, ni comme incontrôlable.

 

Il exprime sa colère devant des spectacles publics qui ne sont que des incitations à la haine, comme ceux de militants  jouant de caricaturales saynètes anti-israéliennes, laissant l'antisionisme servir de sournois prétexte au délire antisémite.

 

Il exhorte l'ensemble de la communauté nationale à comprendre que les Français juifs, qui ne désespèrent pas de la République, ont malheureusement des raisons d'être inquiets.

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.