Communiqués de presse
|
Publié le 18 Juillet 2013

Le CRIF demande le retrait d’un article diffamatoire consacré au Musée d’art et d’Histoire du Judaïsme, publié par économiematin.fr

Le CRIF a pris connaissance d’un article sur le Musée d’art et d’Histoire du Judaïsme publié par le site Internet d’économiematin.fr.  

Le CRIF rappelle que le musée d’Art et d’Histoire du Judaïsme est une institution culturelle et patrimoniale respectée et réputée pour la qualité de ses expositions et la rigueur de son travail scientifique

Le CRIF est horrifié par la tonalité nauséabonde de ce papier qui accrédite l’idée farfelue que le financement public du musée illustrerait en fait le soi-disant soutien apporté à l’état d’Israël par le gouvernement français et de citer pour se faire un certain nombre de ministres et de hauts fonctionnaires qui en seraient les complices et les relais. 

 

Cet article est diffamatoire. Ses relents conspirationnistes sont inacceptables. Il calomnie et souille le musée comme un certain nombre de personnalités à des fins de propagande politique. Ceci est choquant de la part d’économiematin.fr. 

 

Le CRIF rappelle que le musée d’Art et d’Histoire du Judaïsme est une institution culturelle et patrimoniale respectée et réputée pour la qualité de ses expositions et la rigueur de son travail scientifique.  Le CRIF demande sans tarder à son rédacteur en chef Jean Baptiste Giraud de se désolidariser publiquement de cet article, qu'il le retire et présente les excuses de la rédaction à tous ceux qu’un tel article révulse.

 

Développement:

 

Sur le site Internet d’Economiematin.fr, Guillaume d'Halluin a publié le 16 juillet un article particulièrement alambiqué et indigne intitulé « François Hollande soutient-il l’annexion de la Cisjordanie par Israël ? ». Selon son auteur, le soutien que François Hollande accorde à la cause palestinienne est … « ambigu ». « Il ce pourrait même qu'il couvre de son autorité des agissements tout à fait favorables à l'annexion pure et simple de la Palestine par Israël. » Outre que Guillaume d’Halluin ignore tout des considérations géopolitiques, l’auteur s’appuie sur une citation du ministre israélien de l’économie (qui parle de la Cisjordanie), pour critiquer également Israël. Mieux, comme ce propos a été révélé par le site Internet de Désinfos.com, il s’en prend à ce site et à ses éventuels partenaires, notamment le Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme (MAHJ). De là, l’auteur sonne la charge contre le Musée, sa véritable cible, parlant du « spectacle affligeant de l'instrumentalisation de la Shoah à des fins partisanes et coloniales », « avec la complicité ouverte de ce musée financé par la Ville de Paris et par l'Etat. D’Halluin accuse en suite l'ancienne directrice des affaires culturelles de la Ville de Paris, Laurence Engel, d’avoir appuyé son financement, il s’en prend également à Aquilino Morelle, conseiller spécial de François Hollande, puis à Paul Bernard, conseiller à l’Elysée et à Pierre Moscovici. Bref, la trame d’Halluin est purement hallucinatoire, comme s’il y avait un complot pour financer ce musée. Ajoutons que cet article diffamatoire, sombre dans le grotesque. Bref, il s’agit là d’un mauvais journalisme et d’un militantisme grossier.

 

http://www.economiematin.fr/les-experts/item/5631-francois-hollande-annexion-cisjordanie-israel#AjZHL0cD2rHrKgyo.99

Nos réseaux sociaux en direct

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.