Communiqués de presse
|
Publié le 16 Juin 2015

Refus d’accès au Louvre et à la Sainte Chapelle d’une délégation d’étudiants israéliens de l’université de Tel-Aviv

Le Président du CRIF a adressé un courrier aux Directeurs du Louvre et de la Sainte Chapelle.
 

Le CRIF, choqué d'apprendre que le musée du Louvre et la Sainte Chapelle, deux des plus illustres institutions de notre culture, ont exercé une action de boycott vis-à-vis d'étudiants israéliens, a écrit aux directeurs du Louvre et de la Sainte Chapelle. 
Il demande à la Ministre de la Culture, Fleur Pellerin, de diligenter une enquête de l’Inspection Générale des Affaires Culturelles.
Sans préjuger des résultats de cette enquête, le CRIF  appelle l’ensemble du monde culturel à résister aux assauts constants de ceux qui appellent à un boycott culturel de l’Etat d’Israël.
Le CRIF rappelle la qualité des échanges culturels franco-israéliens notamment dans les domaines du cinéma, des arts plastiques, de la musique, de la littérature et de la coopération patrimoniale.
Selon Roger Cukierman, Président du CRIF, "La culture ne saurait être prise en otage par des considérations politiques dans le cadre d'un boycott interdit par la loi."

 

Nos réseaux sociaux en direct

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.