Actualités
|
Publié le 16 Juillet 2021

Actualités des Régions - Crif Alsace : Condamnation définitive pour un soutien à un site suprémaciste antisémite

Cela coûte cher de soutenir les discours de haine sur Internet : 3 mois de prison avec sursis et 300 euros d’amendes plus 4 501 euros de dommages et intérêts.

La cellule de surveillance numérique de la Gendarmerie Nationale a réussi à identifier 11 soutiens français du site néo-nazie « Démocratie participative ».

Parmi eux, deux résidents en Alsace. Le premier soutien a fait profil bas et reconnu s’être laissé embrigadé. Il a été condamné à des travaux d’intérêt général. Tel n’a pas été le cas du second, professeur de mathématiques de surcroît. 

Dès que le Crif Alsace en a eu connaissance, il s’est porté partie civile avec l’appui de Maître Uriel LYPSIC, avocat au barreau de Colmar.

En effet ce site est particulièrement ignoble, et véhicule des discours antisémites, racistes, négationniste et homophobe des plus violents ainsi qu’une apologie décomplexée des théories nazies.

Condamné en France et déréférencé, il continue de déverser sa haine sur VK sur inscription préalable et avec demande de soutien financier.

C’est ce qu’a fait le professeur de mathématiques en adressant l’équivalent de 118 $ en Bitcoins avec un message de sympathie.

Dans sa bibliothèque, les enquêteurs ont noté la présence d’ouvrages du fondateur de la Ligue nationale antisémitique de France Édouard Drumont ou de l’écrivain négationniste Roger Garaudy.

Dans la playlist de son téléphone, ce sont des parodies de chansons aux paroles racistes et homophobes qui ont retenu leur attention.

Rejetant toute culpabilité et se retranchant derrière sa liberté d’expression, il n’a pas su comprendre sa culpabilité et fit appel de sa première condamnation.

Rejugé, le 11 juin, par de la cour d’appel de Colmar dont le délibéré confirme la complicité d’appels à la haine et à la discrimination raciale.

Il a été définitivement condamné à 3 mois de prison avec sursis et 300 euros d’amende.

Le Crif a obtenu l’euro symbolique demandé et trois associations antiracistes, chacune, 1 500 euros de dommages et intérêts.

 

Pierre Haas, Délégué du Crif Alsace

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.