Actualités
|
Publié le 30 Novembre 2021

Agenda - Commémoration de la Rafle des Juifs de Tunis

Le Centre Français du Judaïsme tunisien (CFJT) vous convie à une cérémonie en mémoire des persécutions subies par les communautés juives de Tunisie, en présence du Grand Rabbin de Tunisie. Le Président du Crif, Francis Kalifat, assistera à l'office à la Synagogue de La Victoire.

Dimanche 5 décembre 2021 à 10h45

à la Grande Synagogue de la rue de la Victoire

Communiqué du Centre Français du Judaïsme Tunisien

Tous les Juifs originaires de Tunisie, mais également toutes les personnes soucieuses de lutter contre l’oubli des différents épisodes de la Shoah et le négationnisme, sont invitées à se retrouver, le dimanche 5 décembre à 10h45 à la Grande Synagogue de la rue de la Victoire pour évoquer un aspect mal connu : les persécutions subies par les communautés juives de Tunisie pendant les 6 mois d’occupation par les forces de l’Axe.

Cette manifestation est organisée par le Centre français du judaïsme tunisien, l’oratoire tunisien de la synagogue de La Victoire, le Centre Alef fondé par le regretté Grand Rabbin Sitruk, et la Fédération des associations des juifs originaires de Tunisie en France.

Le Grand Rabbin de Tunisie, monsieur Haïm Bittan, venu spécialement de Tunis, sera accueilli par le Grand Rabbin de Paris qui présidera la cérémonie aux côtés de nombreuses personnalités religieuses, civiles et militaires.

Lecture de témoignages de rescapés des camps de travail par Michel Boujenah.

Le souvenir des Juifs de Tunisie morts au Champ d’honneur sera également rappelé, en même temps que celui des déportés et des victimes décédées dans les camps de travail en Tunisie.

 

9 décembre 1942 : la rafle des Juifs de Tunis par l'armée nazie

À la veille de la Seconde Guerre mondiale, 90 000 Juifs vivaient en Tunisie.

En 1941, un recensement des juifs et de leurs biens est effectué. Le 9 novembre 1942, les nazis envahissent le pays. La population juive est alors réquisitionnée pour le travail forcé. Ils organisent des rafles, dont la plus importante se déroule à Tunis le 9 décembre 1942. 

Au total, près de 5 000 Juifs sont envoyés aux travaux forcés dans 32 camps éparpillés dans le pays. C'est la communauté juive tunisienne qui finance ces camps et subvient aux besoins des plus de 5 000 hommes (âgés entre 15 et 45 ans) capables de travailler.

 

Le Crif vous propose aussi :

 

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.