Blog du Crif - Affaire Sarah Halimi: un affront républicain

21 Avril 2021 | 207 vue(s)
Catégorie(s) :
France

Billet d’Ariel Amar*, pharmacien

 

Dimanche 19 avril, le Crif et le Mémorial de la Shoah ont organisé une cérémonie virtuelle pour commémorer le 77ème anniversaire du Soulèvement du ghetto de Varsovie. Un moment très émouvant au cours duquel, ensemble, nous avons rendu hommage aux Hommes qui se sont soulevés pour leur liberté.

Bienvenue sur le blog La Chronique (pas tès casher) de Raphaela ! Sur ce blog, Raphaela vous propose ses billets d'humeur sur tout ce qui l'entoure, l'émeut, la touche, la fait rire et la révolte. Et elle a des choses à vous dire...

Bruno Halioua nous parle avec émotion de Milo Adoner.

Pascal Boniface a été débouté de sa plainte en diffamation contre Frédéric Haziza. Et l’épilogue de cette affaire est doublement essentiel.

 

Pages

Actualité

Comme nos lecteurs ont pu l’apprendre dans la newsletter du Crif, le président du Crif, Francis Kalifat a rencontré le nouvel ambassadeur de Chypre en France, Son Excellence Georges Chacalli, à l’occasion d’un déjeuner de travail. Partons à la découverte de Chypre et de sa petite communauté juive.

 

Pages

Antisémitisme

Retour sur les événements qui sont intervenus en juillet 2014 et les manifestations propalestiniennes qui ont dégénéré.

L'antisémitisme est comme une bête particulièrement enragée et puante. Il rôde, nous ne le savons que trop bien...

L'antisémitisme : les causes d'un Mal qui s'aggrave.

Ce dernier détaille ici les multiples racines de l’antisémitisme, qui a explosé en France à partir de l’année 2000 et la première « intifada ». Et qui s’est fortement aggravé tout au long de l’année dernière. Marc Knobel évoque notamment l’origine idéologique – soulignée et étudiée par le philosophe et chercheur Pierre-André Tagguief – d’un antisémitisme qui découle d’un antisionisme extrême, lui-même alimenté depuis longtemps par les tenants de l’islamisme radical. Extrême gauche et extrême droite française en passant par « Dieudonné and Co » sont aussi, historiquement et actuellement, parmi les premiers diffuseurs de la haine antisémite en France. Description et analyse en huit points.

"Dites-moi que ce furent des cauchemars, que le monde s'améliore de jour en jour, que des flammes de lumière jaillissent en chaque point du globe."

Article paru dans le HuffinghtonPost.fr

Partout en France, des crayons, des stylos et des feutres ont été brandis, les seules armes du courage et de la liberté contre d'autres armes qui tuent, qui souillent, qui meurtrissent à tout jamais.

Pages

Opinion
Portrait de Marc Lévy
Blog du Crif - Une leçon de vie
|
17 Février 2021
Catégorie : Israël, Opinion

Pages

Judaïsme En Mouvement rejoint tous les citoyens français qui vont manifester dimanche 25 avril à 14h au Trocadéro et réclame que la future loi s’appelle Loi Sarah Halimi.

La justice a donc tranché. Il n'y aura pas de procès de l'assassin de Sarah Halimi. Sous l'emprise de la drogue, il a été jugé que de son antisémitisme il n'était pas responsable. Absence de discernement qui l'exonère de son crime. Pourtant, sous l'emprise de stupéfiants, l'auteur d'un accident de la route, ou celui qui défenestre un chien, voit sa peine aggravée, mais s'il commet des actes antisémites, sa peine se trouve annulée. Cherchez l'erreur...

Voilà qui s'appelle mettre le doigt dans un engrenage qui conduira un jour à exonérer tous les auteurs d'actes antisémites. Car, l'antisémitisme suppose précisément toujours une absence de discernement, il implique de diaboliser le juif, de croupir dans des fantasmes qui n'ont aucun rapport avec le réel avant de passer à l'acte. Si l'on a un peu de discernement, si l'on sait apprécier les choses pour ce qu'elles sont, au contraire, on ne succombe pas à l'antisémitisme. C'est l'absence de discernement qui fait l'antisémite.

Les arguties juridiques ne peuvent masquer cette vérité.

Il n'y a dès lors qu'une façon de laver, un peu, cet affront républicain. Qu'une nouvelle loi ne permette plus aux auteurs d'actes antisémites d'exciper de leur irresponsabilité.

Et que cette loi se nomme Loi Sarah Halimi.

Ce ne sera que justice.

Jean-François Bensahel et Gad Weil, Co-présidents de Judaïsme En Mouvement