Gil Taïeb

Vice Président du Crif

Blog du Crif - L'accusation d'Amnesty international contre Israël

07 Février 2022 | 126 vue(s)
Catégorie(s) :
France

Pages

Actualité

Pages

Israël

À l’heure de la réconciliation Jérusalem-Ankara, retour sur l’histoire des Juifs de Turquie.

Pages

Opinion

Pages

Il y a une semaine, Amnesty international a porté une accusation très grave contre Israël.

Dans son rapport, elle prétend qu’Israël mène une politique d’Apartheid vis à vis des palestiniens.

Une fois de plus, la propagande palestinienne réussit une manipulation de l’opinion.

Une fois de la plus, la Haine anti sioniste trouve de nouveaux collaborateurs.

A aucun moment, cette officine ne s’intéresse à la population civile israélienne qui subit des attaques terroristes et des tirs de missiles vers le territoire israélien.

A aucun moment, elle ne fait état des envois réguliers d’engins incendiaires et préfère ne voir que les manifestations organisées à la frontière avec Gaza.

La réaction israélienne de défense légitime de son territoire et de sa population est même qualifiée de Disproportionnée !

Ce mot utilisé systématiquement dès qu’Israel se défend.

Ce terme qui en réalité n’exprime que le regret des ennemis d’israël de ne pas avoir à pleurer plus de victimes du côté israélien.

Chaque élément de ce rapport est une négation du droit et du devoir de chaque état de protéger son peuple.

Ce rapport n’est en réalité qu’une expression de plus de la détestation d’israël et de l’antisémitisme viscéral des islamo gauchistes.

Cette idéologie qui gangrène nombre d’organisations qui n’ont d’yeux que pour la cause palestinienne et qui demeurent muets et aveugles faces aux tortures et massacres perpétrés dans des pays totalitaires qui ne laissent pas circuler les activistes d’Amnesty.

Ce rapport à charge a évidemment été salué par le « grand démocrate » Mahmoud Abbas et par tous les chefs terroristes du Hamas.

En Israël, l’ensemble des formations politiques et même la population arabe israélienne, ont rejeté le scandaleux terme d’Apartheid.

Au niveau international, les EU et l’Allemagne, pour ne citer qu’eux, ont condamné sans appel ce document diffamatoire et mensonger.

Nous sommes nombreux à avoir attendu les réactions françaises !

Quelle déception de lire la réaction lamentable du quai d’Orsay se contentant de « prendre note » de ce rapport !

Quelle déception de n’avoir lu ou entendu de réactions de la Présidence de la République et de la quasi totalité des responsables politiques qui connaissent pourtant Israël.

Ce silence est un mauvais signal envoyé au camp de la Paix tout d’abord mais aussi et surtout aux citoyens français déçus par le personnel politique et son manque de courage.

En cette période électorale, les promesses sur la sécurité et la lutte contre le terrorisme islamique ne peuvent accepter de voir notre pays baisser la tête et accepter le mensonge et la diabolisation du Seul état démocratique et seul allié au Proche Orient.

Ce rapport ne doit avoir qu’une seule fin : la poubelle de l’Histoire !

Gil Taïeb

- Les opinions exprimées dans les billets de blog n'engagent que leurs auteurs -