Gil Taïeb

Vice Président du Crif

Blog du Crif - Pas une voix pour les extrémistes

13 Juin 2022 | 66 vue(s)
Catégorie(s) :
France

Suite à mon élection à la Présidence du Crif, j'ai répondu aux questions de Paul Amar, sur tous les sujets de préoccupations des Juifs de France.

J'ai été interviewé par Marc-Olivier Fogiel et Eléanor Douet, sur RTL, lundi 30 mai 2016, à la suite de mon élection à la Présidence du Crif.

A l'occasion de l'assemblée générale du Crif réunie le 29 mai 2016, j'ai prononcé mon discours de candidature.

Portrait de Jean Pierre Allali
LES STADES ET LE DATA
|
25 Mai 2016
Catégorie : France

Marc Perelman, auteur d'un livre percutant sur le passé trouble du célèbre architecte Le Corbusier, est aussi un spécialiste des excès du monde du football et, en général, des stades. Dans un petit ouvrage bien documenté, il se penche sur l'influence des "data" sur le public.

 

 

Portrait de Jean Pierre Allali
LECTURES
|
24 Mai 2016
Catégorie : France, Antisémitisme

Malka Marcovich et Jean-Marie Dubois publient un ouvrage original sur un thème peu exploré jusqu'ici:la contribution de la société des transports parisiens à l'organisation de la déportation des Juifs de France aux heures sombres de l'Occupation nazie

Lors du 9ème Salon du Livre de la Licra, deux écrivains ont reçu un prix

La cérémonie se déroulera demain mardi 19 avril à 17h30 au Mémorial de la Shoah à Paris en présence des ambassadeurs de Pologne et d’Israël.

A l'heure où le Front National réalise des scores historiques, la fête de Hanoukah rappelle que les forces politiques qui ne respectent pas les particularismes sont dangereuses

L'EI ne lésine pas sur les moyens et diffuse sur Internet sa propagande ignominieuse...

Il faut croire que certaines alertes ne veulent pas être entendues à temps

Souvent l’on oublie de parler d’eux

Au moins 128 morts à déplorer dans la vague d'attentats qui a frappé Paris vendredi 13 novembre

Portrait de Dov Maimon
Paradoxes de la politique israëlienne
|
09 Novembre 2015
Catégorie : France

"A vos crayons citoyens, à la politique citoyens. Si nous voulons que les choses se fassent il va falloir que certains d’entre nous se bougent."

Tel Aviv sur Seine : succès sur les berges et sur le net, opération réussie !

Portrait de Virginie Guedj-Bellaïche
Le dialogue renoué
|
29 Juillet 2015
Catégorie : France

Mars 2015, je suis à Bruxelles pour présenter mon livre écrit sous le pseudo de Sefwoman, « Je suis juive mais je me soigne ». Au fond de la salle, 3 garçons se marrent. Je parle de ma grand-mère et de service 98 pièces au liseré doré, de son refus de me parler de l’Algérie, des plats typiques, je les vois acquiescer. A la fin de la présentation, ils ont tous les trois le livre en main. « La dédicace c’est pour qui ? », « Ismaël ».

Pages

Actualité

Aux côtés de Bruno Valentin, prêtre du diocèse de Versailles et Ahmet Ogras, vice-président du CFCM sur le plateau de BFM TV, j'ai réaffirmé mon sentiment d'horreur face à cet acte barbare qui s'est passé ce matin.

 

Il est peut être temps de poser à ceux qui relaient les théories du complot - en particulier sur les réseaux sociaux - des questions déstabilisantes.

Dans une interview donné à Patrick Perotto de L'Est Républicain, je suis revenu sur l’un des défis des années à venir : combattre les idées de haine qui se répandent sur internet

I was interviewed in English and French, on EJP , Tuesday, May 31, 2016.

J'ai été interviewé, en anglais et en français, sur EJP, mardi 31 mai 2016.

Suite à mon élection à la Présidence du Crif, j'ai répondu aux questions de Paul Amar, sur tous les sujets de préoccupations des Juifs de France.

Prix Nobel de littérature en 2002, l'écrivain hongrois Imre Kertèsz est mort à Budapest le 31 mars 2016. Son dernier livre, "L'ultime auberge" a reçu, le 22 mai 2016, le Prix Spécial du Jury 2016 du Salon du Livre de la Licra-Paris

Voici le discours que j'ai prononcé après le vote de l'assemblée générale du Crif.

A l'occasion de l'assemblée générale du Crif réunie le 29 mai 2016, j'ai prononcé mon discours de candidature.

Lors du 9ème Salon du Livre de la Licra, deux écrivains ont reçu un prix

Là-bas, la crainte d'une menace russe est la principale raison qui exacerbe les passions identitaires.

 
Lors d’une allocution devant le Conseil de sécurité, Rafael Ramirez, représentant du Venezuela auprès des Nations-Unies, a lancé… « Qu’est-ce qu’Israël a l’intention de faire avec les Palestiniens ? Vont-ils disparaître ? Est-ce qu’Israël cherche à imposer une Solution finale sur les Palestiniens ? » 
 

Décryptage.

 

Des 27 avril au 10 juin 2016, se tiendront les journées nationales des Mémoires de la traite de l’esclavage et de l’abolition.  Souvenons-nous.

Nouvelle erreur de casting - Au lendemain de l'émission Dialogues Citoyens, retour sur Marwen Belkaid, un invité pas comme les autres.

Seuls, nous ne pouvons rien. Tous unis nous pouvons tout.

Pages

Comme pour beaucoup d’entre nous, les résultats du premier tour des élections législatives nous laissent un goût amer ou plutôt provoquent chez chacun de nous un électrochoc quant à la question de comprendre et d’ouvrir les yeux sur ce qu’est en train de devenir la France de notre enfance.

Beaucoup sont ceux qui ferment les yeux ou plutôt préférant ne pas voir, ont gardé l’image d’une France républicaine forte dont le triptyque liberté égalité fraternité serait et resterait le socle fondateur et protecteur de chaque Citoyen.

Une France des droits et des devoirs.

Une France respectueuse de tous et de toutes les différences mais intransigeante face au populisme, au racisme, à l’antisémitisme, au communautarisme et à l’indigénisme. Cette France que nous devons réinventer

Ce matin, le réveil est d’autant plus difficile car les fissures que nous avons vu apparaître au fil des années sont devenues des crevasses.

Hier, notre France a montré que sa cohésion et ses valeurs communes étaient fragilisées.

Certes, les responsabilités sont partagées par l’ensemble du personnel politique des 30 dernières années et par l’absence d’écoute, de projets et d’espoir. Les politiciens populistes se contentant de récolter les voix des déçus et ne proposant aucune solution ni perspective réelle d’avenir.

Hier, le score réalisé par l’équipe de Mélenchon en est l’exemple même. Le discours démagogique et mensonger de cet héritier de Chavez et autres dictateurs a séduit.

Partout en France, il a donné l’occasion à un peuple désabusé, frustré, abandonné, en perte de repères et prêt à suivre n’importe quelle musique hypnotisante qui lui donne l’illusion d’être écouté. Mais il doit comprendre que demain, il  sera le premier à pâtir des promesses hasardeuses de ce vendeur de rêves ou plutôt de cauchemars.

Les résultats des Mélenchonnistes sont certes impressionnants mais soyons rassurés : Cet individu ne sera jamais le premier ministre de la France !

Il aura toutefois réussi un « coup » en créant les conditions d’un chaos vers lequel il veut nous conduire.

Le 19 juin prochain, se déroulera le second tour. Celui dont on dit qu’il élimine. Partout en France des Mélenchonistes sont qualifiés pour ce Round déterminant. Partout la bataille sera rude. Mais, aucun combat n’est perdu tant que le gong n’a pas retenti.

Il est de notre responsabilité, non seulement d’aller voter mais également de descendre dans l’arène afin de livrer bataille.

Chacun de nous doit s’engager et agir.

Nous avons le devoir Citoyen de redonner force et vigueur au Partis républicains, à des élus auxquels les citoyens peuvent s’identifier et ce afin que la France soit gouvernable.

La France a besoin de retrouver ses repères

Nous avons le devoir d’être acteurs et non de simples spectateurs.

Quelques exemples à Paris : dans la circonscription qui regroupe les 11 /12 et 4 eme arrondissements, si nous ne faisons pas tout afin que Clément Beaune batte Mme Mecary ou  si nous ne soutenons pas la courageuse Lamia El Aaraje dans le 20e arrondissement qui mène un combat difficile mais possible contre Danielle Simonnet, qui avec fierté s’est pavanée aux côtés de l’antisémite Corbyn et de son amie Obono.

Quelques soient les résultats le combat doit être mené

Comment oserons-nous nous regarder en face ? Et comment expliquerions-nous à notre jeunesse qu’il ne faut jamais baisser les bras ?

Le 19 juin au soir, les dés seront jetés. Nous avons encore quelques jours pour barrer la route à ceux qui rêvent d’une France divisée, racialisée et où Être juif et soutenir Israël serait impossible voir même dangereux.

Pas une voix pour les extrémistes.

Pas une voix pour LFI ! 

 

Gil Taïeb