Gil Taïeb

Vice Président du Crif

Blog du Crif - Polémique autour de la notion d'islamo-gauchisme

22 Février 2021 | 150 vue(s)
Catégorie(s) :
France
Portrait de Gil Taïeb
Nous sommes debout
|
03 Avril 2017
Catégorie : France, Actualité, Opinion

Samedi 1er avril place du Châtelet se sont réunies une centaine de membres du Collectif Boycott Israël

Francis Kalifat, the Crif President gave a speech at the annual Crif's dinner 2017. 

Né à Tunis en 1920, Albert Memmi, s’il a été considéré, à travers certains de ses romans, comme le chantre du judaïsme tunisien, demeure surtout, le théoricien du colonialisme

C’est l’histoire d’un mariage mixte raté. Un mariage entre une Juive et un Musulman, Julie et Sam. 

"Le terrorisme et l'antisémitisme ont marqué cette année passée"

Je me suis exprimé sur les enjeux de l'élection présidentielle pour la communauté juive française.

Portrait de Stéphanie Dassa
Hommage à Claude Hampel
|
14 Novembre 2016
Catégorie : France

« Il y eut un soir et il y eut un matin » Genèse1 : 5

Comme chaque année, l'association ASI/Keren Or que je préside, distribue des lunettes de vue en Israël aux plus démunis. Cette année l'opération s'est déroulée dans la ville de LOD.

En 2005, le fait religieux envahissait peu à peu et dans la confrontation, les cours de récréation. L’agitation religieuse commençait à provoquer des dégâts dont nous payons le prix lourd aujourd’hui.

FOR JERUSALEM NO VOICE MUST MISS
FOR JERUSALEM NONE OF US CAN REMAIN SILENT

Pages

Actualité

"Le terrorisme et l'antisémitisme ont marqué cette année passée"

L’Amitié judéo-chrétienne de France - dont plusieurs militants du Crif sont membres du Comité Directeur - a tenu dimanche 29 janvier son Conseil national, l’occasion pour nous de donner quelques nouvelles du front du dialogue.

Je me suis exprimé sur les enjeux de l'élection présidentielle pour la communauté juive française.

Un livre de Victoria Klem

Suite au vote le 16 décembre 2016 du conseil municipal de Clermont-Ferrand au vœu présenté par les groupes communistes, Front de gauche et Europe écologie, vœu relatif au boycott des produits israéliens fabriqués dans « les territoires palestiniens occupés », le Maire de Clermont-Ferrand a fait paraître dans le journal local la Montagne un communiqué. La présidente du CRIF Auvergne-Rhône- Alpes lui répond…

Au lendemain des déclarations du ministre israélien de la défense, lundi 26 décembre, qualifiant la conférence de paix sur le Proche-Orient qui doit se tenir prochainement à Paris de nouveau « procès Dreyfus », le Crif a condamné des propos « maladroits ».

 
 
 

J'ai répondu aux questions d'Olivier Lerner dimanche 4 décembre lors de notre Convention Nationale

Halte à la discrimination d'Israel, le CRIF proteste suite à la décision d'étiqueter les produits israeliens. 

Suite à l'annonce de l'adoption de la directive de l'E.U sur l'étiquetage des produits israéliens le Crif a réagit à travers un communiqué, j'ai voulu dénoncer la décision française et l'obessession israelienne.

J'ai répondu aux questions de Sputnik news.

« Si on parlait de la France ? Français, juifs et citoyens » : c’est le thème de la 7e Convention nationale du Crif le dimanche 4 décembre au Palais des Congrès de Paris.

Pages

Opinion

Partout en France, des crayons, des stylos et des feutres ont été brandis, les seules armes du courage et de la liberté contre d'autres armes qui tuent, qui souillent, qui meurtrissent à tout jamais.

Pages

Depuis plus d’une semaine nous assistons à une polémique autour de la notion d’islamo-gauchisme.

Alors que nombreux commençaient à accepter l’idée d’une indispensable mobilisation salvatrice contre l’islamisme qui gangrène notre société, les vieux réflexes reprennent le dessus.

Les raccourcis se multiplient et la chasse aux voix est à nouveau ouverte.

L’extrême droite faisant son lit dans la haine de l’autre et profitant d’un climat social et sécuritaire traumatisant pour faire de la guerre contre l’islamisme une guerre contre les musulmans.

De l’autre côté, l’extrême gauche et même une partie de la gauche traditionnelle qui se fourvoient et qui par calcul électoraliste utilisent le même amalgame pour s’allier à ceux qui au nom d’un islam dévoyé cherchent à mettre la main sur nos banlieues et s’installent même dans certaines mairies et y imposent leur loi.

L’école comme l’université ne sont pas épargnées.

Comment fermer les yeux devant ces faits qui font reculer la République et qui s’installent par la peur et parfois même par la compromission ?

Oui l’islamo-Gauchisme est une réalité, il est l’alliance contre nature de l’islamisme avec l’extrême gauche faisant penser à chacune de ses composantes qu’à terme elle sera dominante.

Refuser cette réalité c’est abandonner nos valeurs et surtout tous ceux et celles, de toutes origines, qui aspirent à réussir, à s’intégrer grâce à l’école de la république et à pouvoir vivre à la fois leur foi et leur citoyenneté.

Aujourd’hui, les extrémistes de droite et de gauche sont en réalité alliés de fait à l’islamisme pour exister.

Refuser de reconnaître ce fait c’est capituler et offrir à ces deux dangers les clés de notre République qu’ils attaquent l’un et l’autre.

Certains cherchent à nous diviser et à nous obliger à choisir entre d’une part les islamo-gauchistes et de l’autre à l’idéologie des Genération identitaire. 

Ne nous laissons pas berner. Ils sont les deux faces de la même pièce, celle qui si elle prend le pouvoir fera crier : « juifs, juifs la France n’est pas à toi » comme ce fut le cas dans les rues de Paris lors d’une manifestation de l’extrême droite et aux autres « mort à Israël, Israël assassin » ou qui ont amené à l’assassinat des enfants juifs de Toulouse au nom d’un soi-disant soutien à la Palestine. 

En cette veille de Pourim, mettons les masques pour perpétuer la tradition et nous souvenir de l’Histoire et faisons en même temps tomber les masques de tous les apprentis sorciers.

 

Et surtout soyez prudents, respectez les consignes sanitaires afin de pouvoir ensemble préparer un avenir meilleur.

 

Gil Taïeb 

- Les opinions exprimées dans les billets de blog n'engagent que leurs auteurs -