Gil Taïeb

Vice Président du Crif

Blog du Crif - Tous aux côtés du peuple Ukrainien !

28 Février 2022 | 179 vue(s)
Catégorie(s) :
France

Pages

Actualité

Pages

Opinion

Pages

J’avais prévu de vous parler du grand dîner annuel du Crif et du discours fort, franc et sans concession de Francis Kalifat qui a abordé tous les sujets qui préoccupent et inquiètent notre communauté: l’antisémitisme sous toutes ses formes, le boycott d’Israël, l’antisionisme, les déclarations et votes sur Jérusalem capitale d’Israël, le lamentable rapport de l’officine d’antisémite Amnesty internationale et évidemment le déni de justice dans l’affaire sarah Halimi.

Dans son discours, le président Macron, par la voix du premier ministre Jean Castex, a donné des réponses et affirmé son engagement dans les luttes contre l’antisémitisme, l’antisionisme et déclaré son attachement à Jérusalem et son appartenance en tant que capitale éternelle du peuple juif.

Comme chaque fois, nous espérons que ces déclarations seront suivies d’actes et surtout de l’arrêt des votes, par le Quai d’Orsay, de résolutions allant à l’encontre même des prises de position affirmées par le Président de la République.

Je vous invite à réécouter les deux discours sur le site du CRIF.

J’avais effectivement pensé aborder plus en profondeur les sujets mais l’actualité est aujourd’hui brûlante avec la décision unilatérale prise par le président Poutine d’envahir l’Ukraine. Cette attaque précipite la région dans une guerre qui rappelle les pires cauchemars. Un pays indépendant se trouve attaqué par une armée dont le chef de guerre rêve de voir un empire, perdu et démantelé, se reconstituer.

Une violation de tous les accords internationaux qui plonge le peuple ukrainien dans une guerre existentielle et vitale. Une guerre qui plonge un peuple souverain dans l’horreur et fait de chaque civil un rempart et un Soldat. Une guerre qui montre la force et la volonté du peuple Ukrainien à se défendre. Une guerre qui révèle les capacités de leader du président Zelinski et du maire de Kiev Vitali Klitschko à se transformer en chef de guerre face à un dictateur russe qui depuis longtemps  fait des déclarations que le Monde feint de ne pas entendre. Ce même Poutine qui, en 2014, avait envahi la Crimée.

Aujourd’hui, le Monde semble prendre conscience du danger et montre un meilleur visage, une unité et une volonté de réagir. Tous doivent comprendre que non seulement le peuple ukrainien espère un véritable soutien mais plus largement que l’Europe entière est menacée. De nombreux dictateurs observent et attendent de voir comment le monde libre est capable de s’unir face aux menaces. Ils sont nombreux les dictateurs et tyrans, en Iran, en Corée, en Afrique ou en Chine qui observent et analysent chaque faits et gestes.

Ils ne vivent et prospèrent que face à la faiblesse et au laxisme.

Aujourd’hui l’Ukraine ! Demain qui ?

Tous aux côtés du peuple Ukrainien !

Gil Taïeb