Gil Taïeb

Vice Président du Crif

Blog du Crif - Un nouveau gouvernement israélien

14 Juin 2021 | 164 vue(s)
Catégorie(s) :
Actualité

Le 33ème Dîner du Crif a eu lieu mercredi 7 mars 2018.

Au théâtre de l'Atelier, Le livre de ma mère réveille les souvenirs et sublime la relation la plus sincère qui est donnée à l'homme de connaître.

Vendredi 23 février, j'ai rencontré Tomasz Młynarski, Ambassadeur de Pologne en France.

La première djihadiste française capturée à Mossoul par les forces irakiennes en juillet 2017, Mélina Boughedir, a été condamnée, lundi 19 février, à sept mois de prison pour l’entrée illégale en Irak. La cour pénale de Bagdad a ordonné la remise en liberté et l’expulsion en France de la jeune femme de 27 ans, sa peine étant couverte par sa détention préventive, rapporte Le Monde du 19 février. Qui sont ces femmes désintégrées, déstructurées et aveuglées par la propagande développée par les djihadistes et qui ont été des proies faciles. C'est ainsi qu'elles se sont déshumanisées et ont participé à cette orgie barbare et moyenâgeuse qu’est le djihadisme.

En tant que lecteur de la newsletter du Crif, bénéficiez d'un tarif préférentiel ! La place à 15 euros au lieu de 20 euros. Réservations par téléphone : 01 43 27 88 61 avec le code CRIF           

"On s'est dit au-revoir. C'était un au-revoir mais qu'y avait-il derrière cet au-revoir ?"

Dans leur numéro de janvier, le magazine Youpi, destiné aux enfants de 5 à 8 ans, a clairement laissé entendre à ses jeunes lecteurs qu' "Israel n'était pas un vrai pays".

"Je m’en vais vous mander la chose la plus étonnante, la plus surprenante, la plus merveilleuse, la plus miraculeuse, la plus triomphante, la plus étourdissante, la plus inouïe…"
 

 

En juin 2017, quelques mois après l'assassinat de Sarah Halimi, Francis Kalifat, Président du Crif, publiait cette tribune en hommage à Sarah Halimi, devenue le triste symbole de l'antisémitisme qui tue. 

Pages

Opinion

En 2017, Roger Pinto, sa femme et son fils ont été séquestrés, violentés et détroussés à leur domicile de Livry-Gargan (Seine-Saint-Denis), "une agression antisémite" condamnée par le Crif et le ministre de l'Intérieur. Une première ?

Thierry Noël-Guitelman est un journaliste, membre de l'association Hébraïca à Toulouse. Il a engagé, en 2004, des recherches familiales sur l'étoile jaune, sa tante Ida Seurat-Guitelman, ayant obtenu une exemption.

Portrait de Gil Taïeb
Nous sommes debout
|
03 Avril 2017
Catégorie : France, Actualité, Opinion

Samedi 1er avril place du Châtelet se sont réunies une centaine de membres du Collectif Boycott Israël

On ne le dira jamais assez : la parution d’ouvrages de poésie, en général et dans le domaine juif en particulier est devenue assez rare pour qu’on ne salue pas avec plaisir la sortie d’un nouveau recueil. Dans ce nouveau livre, la peintre et poétesse Sarah Mostrel nous offre un ensemble de textes inspirés de la Bible et des textes fondamentaux du judaïsme.

Remi Huppert est un spécialiste des Juifs de Chine. On lui doit notamment Destin d’un Juif de Chine (1). Dans son nouveau roman, le judaïsme est toujours présent.

"Le terrorisme et l'antisémitisme ont marqué cette année passée"

Je me suis exprimé sur les enjeux de l'élection présidentielle pour la communauté juive française.

Portrait de Stéphanie Dassa
Documentaire Sauver Auschwitz
|
23 Janvier 2017
Catégorie : Opinion

"Sauver Auschwitz ?" un documentaire diffusé le 24 janvier à 22h40 sur Arte 

Le boycott des produits israéliens (nous) glace le sang.

Pages

Comment aborder un autre sujet que celui du feuilleton des élections israéliennes qui, après plusieurs saisons pleines de rebondissements et de suspense a écrit ce dimanche 13 juin 2021 une fin qui en Israël peut toujours être provisoire.

Hier, un nouveau gouvernement a été installé.

Hier, celui qui depuis 12 ans a eu la lourde tâche de guider le pays a perdu la bataille.

Hier, le système électoral Israélien à la proportionnelle intégrale, a montré, une fois de plus, ses failles et ses faiblesses. Il a mis le doigt sur les combinaisons, tractations et compromis indispensables à la formation d’un gouvernement.

Un système, en théorie idéal, qui, depuis plusieurs années oblige à la politique politicienne pure et donc à ses incohérences.

Hier, Benjamin Netanyahou, Bibi comme tous l’appellent, a trébuché sur un obstacle qu’il a su si souvent contourner et dont il a su si souvent jouer et profiter.

Hier, Bibi, qui marquera à jamais l’Histoire de ce jeune et merveilleux état d’Israël, a dû quitter la table. La déception est grande dans le cœur de ceux qui l’ont suivi, chéri et peut-être même adoré.

Israël perd un de ses plus grands dirigeants.

Mais le train de l’Histoire du peuple juif et de sa Terre doit se poursuivre et comme l’ont fait nos patriarches : Moise qui confia à Josue la tâche d’accompagner les hébreux en terre promise ou les géants pères fondateurs Ben Gourion, Begin ou ceux qui ont donné leur vie pour que s’écrivent cette courte et intense histoire, chacun a su laisser la place.

Parfois déçus ou surpris de voir leur peuple leur tourner le dos mais toujours investis et oeuvrant pour l’unité et l’Avenir.

Hier, un nouveau premier ministre, Naftali Benett et une nouvelle équipe certes un peu hétéroclite ont été élus et nous ne pouvons et devons que leur souhaiter de Réussir.

Elle prend les rênes d’un pays qui doit cicatriser de trop de coups qu’il a pris et de trop de divisions qui le ronge. Il serait dangereux et inconscient d’appuyer sur tous ces maux et blessures car les ennemis d’Israël n’attendent que cela et se délectent déjà de toutes ces divisions.

Nous, en Diaspora, devons rester fidèles à ce principe essentiel et vital qui est Notre soutien total à l’État d’Israël et à ceux qui le dirigent !

Que ceux qui s’expriment et déversent leur haine comprennent qu’ils ont le droit d’être déçus et même d’être un tant soit peu, en colère, mais que feront-ils demain lorsqu’Israel sera à nouveau attaqué et menacé ? Resteront-ils silencieux face aux islamogauchistes qui attaqueront le gouvernement d’Israël?

Nos ennemis trouveront toujours qu’Israel est « trop » quelque chose. Déjà la presse montre Naftali Benett du doigt et le taxe d’extrémiste !

Ne viendront-ils pas manifester à nos côtés pour soutenir Israël ?

Hurleront-ils avec ceux qui détestent Israël et ses dirigeants ?

Hier Israël a installé son nouveau gouvernement.

Mazel Tov !

Reprenons nos esprits et ressoudons notre peuple autour de ceux qui auront à prendre des décisions essentielles.

Merci Bibi pour le travail réalisé et meilleurs vœux de réussite pour ce nouveau gouvernement Israélien et surtout pour Israël.

 

Gil Taïeb

- Les opinions exprimées dans les billets de blog n'engagent que leurs auteurs -

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.