Gil Taïeb

Vice Président du Crif

Blog du Crif - Vote à l'ONU : une insulte à l’Histoire de l’humanité

07 Décembre 2021 | 161 vue(s)
Catégorie(s) :
France

Lundi 20 novembre, j'ai rencontré le Président français Emmanuel Macron à Paris, accompagné d'une délégation du Congrès Juif Européen (EJC).

La semaine dernière, le Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif) proposait dans sa newsletter et sur ses réseaux sociaux un contenu qui a fait polémique.

Mon discours prononcé au dîner du Crif Grenoble-Dauphiné, le 22 octobre 2017.

Mon discours à la cérémonie d'hommage aux Juifs engagés volontaires qui s'est tenue le 15 octobre 2017 au cimétière de Bagneux.

Dans ce courrier, j'ai félicité Audrey Azoulay pour son élection. J'ai également attiré son attention sur les positions récentes de l'Unesco sur Jérusalem et commente les relations passées de l'organisation avec le Crif.

Pages

Actualité

Il y a six ans (ndlr. : cet article a été rédigé en mars 2018), en mars 2012, à Montauban et Toulouse, sept vies ont été fauchées par un terroriste islamique, donc je me refuse à rappeler le nom.

Le 33ème Dîner du Crif a eu lieu mercredi 7 mars 2018.

Au théâtre de l'Atelier, Le livre de ma mère réveille les souvenirs et sublime la relation la plus sincère qui est donnée à l'homme de connaître.

Vendredi 23 février, j'ai rencontré Tomasz Młynarski, Ambassadeur de Pologne en France.

La première djihadiste française capturée à Mossoul par les forces irakiennes en juillet 2017, Mélina Boughedir, a été condamnée, lundi 19 février, à sept mois de prison pour l’entrée illégale en Irak. La cour pénale de Bagdad a ordonné la remise en liberté et l’expulsion en France de la jeune femme de 27 ans, sa peine étant couverte par sa détention préventive, rapporte Le Monde du 19 février. Qui sont ces femmes désintégrées, déstructurées et aveuglées par la propagande développée par les djihadistes et qui ont été des proies faciles. C'est ainsi qu'elles se sont déshumanisées et ont participé à cette orgie barbare et moyenâgeuse qu’est le djihadisme.

En tant que lecteur de la newsletter du Crif, bénéficiez d'un tarif préférentiel ! La place à 15 euros au lieu de 20 euros. Réservations par téléphone : 01 43 27 88 61 avec le code CRIF           

"On s'est dit au-revoir. C'était un au-revoir mais qu'y avait-il derrière cet au-revoir ?"

Pages

Opinion

Jean-Pierre Allali partage avec vous ses appréciations littéraires au fil de ses lectures. Aujourd'hui, il nous parle du livre de Dina Porat, Le Juif qui savait Wilno-Jérusalem : la figure légendaire d’Abba Kovner, 1918-1987.

"On s'est dit au-revoir. C'était un au-revoir mais qu'y avait-il derrière cet au-revoir ?"

En 2017, Roger Pinto, sa femme et son fils ont été séquestrés, violentés et détroussés à leur domicile de Livry-Gargan (Seine-Saint-Denis), "une agression antisémite" condamnée par le Crif et le ministre de l'Intérieur. Une première ?

Thierry Noël-Guitelman est un journaliste, membre de l'association Hébraïca à Toulouse. Il a engagé, en 2004, des recherches familiales sur l'étoile jaune, sa tante Ida Seurat-Guitelman, ayant obtenu une exemption.

Portrait de Gil Taïeb
Nous sommes debout
|
03 Avril 2017
Catégorie : France, Actualité, Opinion

Samedi 1er avril place du Châtelet se sont réunies une centaine de membres du Collectif Boycott Israël

On ne le dira jamais assez : la parution d’ouvrages de poésie, en général et dans le domaine juif en particulier est devenue assez rare pour qu’on ne salue pas avec plaisir la sortie d’un nouveau recueil. Dans ce nouveau livre, la peintre et poétesse Sarah Mostrel nous offre un ensemble de textes inspirés de la Bible et des textes fondamentaux du judaïsme.

Remi Huppert est un spécialiste des Juifs de Chine. On lui doit notamment Destin d’un Juif de Chine (1). Dans son nouveau roman, le judaïsme est toujours présent.

"Le terrorisme et l'antisémitisme ont marqué cette année passée"

Pages

Je veux tout d’abord avoir une pensée pour les deux victimes des attaques terroristes qui ont eu lieu, l’une à Jerusalem et l’autre ce matin tôt à un point de contrôle en Judée Samarie.

Je veux souhaiter un prompt rétablissement aux deux blessés et également féliciter les forces de Tsahal pour leur réaction rapide et efficace.

Ces attaques nous rappellent combien le terrorisme palestinien est toujours une menace permanente en Israël. A chaque attaque, le chef du Hamas apporte son soutien et harangue les foules les poussant « à continuer le combat » dont lui et ses semblables restent très éloignés. Ils se cachent, se terrent  de crainte de se voir frapper.

Tout comme le chef du Hezbollah, ces chefs criminels, s’enrichissent, exploitent la misère de leur peuple et bénéficient de  l’hypocrisie de tout ceux qui n’osent ,encore à ce jour, les combattre et les déclarer comme étant des mouvements terroristes.

Aucune instance internationale ne prend l’initiative de se réunir afin de les condamner, trop occupées à courber l’échine devant le terrorisme palestinien et islamiste. Au lieu de cela, « le machin », comme le surnommait le Général de Gaulle, préfère se réunir et poursuivre ses condamnations d’Israël. Cette semaine, ils sont même allés plus loin en votant par 129 voix pour et 11 contre une résolution désavouant les liens juifs et par la même chrétiens avec Jérusalem et le Mont du Temple, faisant de ce lieu le plus saint du judaïsme un site exclusivement islamique.

Ce vote est une insulte à l’Histoire de l’humanité, un révisionnisme qui insulte la religion juive tout comme la religion chrétienne.

Ce qui est encore plus navrant, c’est de voir que le représentant français à l’ONU a voté ce texte apportant sa contribution à cette aberration et falsification historique. Comment doit-on interpréter ce vote si ce n’est comme une énième preuve de la soumission du Quai d’Orsay à une cause palestinienne qui refuse de voir que le monde a changé.

Cette question reste entière et ce vote, qui en réalité n’a aucune importance, si ce n’est celle dramatique de parfois armer les bras des assassins, montre l’inutilité maintes fois prouvée de cette assemblée générale des Nations unies dont les positions et surtout le manque de courage et de vision annoncent une fin inévitable.

Les démocraties ne peuvent continuer à se voir insulter par nombre de dictatures et pays ne respectant pas les droits des Enfants, des Femmes et des Hommes.

Pour nous, en France, ce vote lamentable appelle à des explications et surtout à une reprise en main d’un Quai d’Orsay poursuivant une politique aveugle, dépassée et nuisible pour les intérêts mêmes de la France.

En ces temps où, dans le monde politique, certains apprentis sorciers font du révisionnisme historique afin de plaire à un électorat désabusé, perdu et perturbé, ce vote à l’ONU participe lui aussi à un révisionnisme culturel qui n’augure rien de bon.

Gil Taïeb

- Les opinions exprimées dans les billets de blog n'engagent que leurs auteurs -