Gil Taïeb

Vice Président du Crif

Blog du Crif - Vote à l'ONU : une insulte à l’Histoire de l’humanité

07 Décembre 2021 | 154 vue(s)
Catégorie(s) :
France

Marc Knobel livre une analyse de l'opinion publique à l'égard de l'antisémitisme et d'autres sujets (avant et après les attentats de Janvier 2015).

Franck Guillory, journaliste, auteur et réalisateur de documentaires s'est rendu à Auswithz en Avril dernier, il nous raconte son expérience et ses souvenirs dans un article publié sur son blog.

Compte-rendu d'un magnifique livre de Benjamin Stora qui raconte son enfance juive à Constantine.

 

Des centaines de tombes ont été profanées au cimetière juif de Sarre-Union (Bas-Rhin), dimanche 15 février 2015, a annoncé le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, dans un communiqué de presse

Neuf ans après l’assassinat d’Ilan Halimi, voici la « chronique d’une barbarie et de ses conséquences médiatiques, politiques et judiciaires »,  par Marc Knobel, historien, chercheur, directeur des Études du CRIF

 

Le Hors-série de L'Express numéro 28, "Regards sur l'Histoire" consacré aux Juifs de France a mis en émoi une partie de la communauté juive, François Heilbronn, professeur des universités associé à Sciences-Po Paris et Président des Amis français de l'université de Tel-Aviv lui a adressé deux lettres ouvertes publiées dans l'Arche.
 

 

 

Retour sur les événements qui sont intervenus en juillet 2014 et les manifestations propalestiniennes qui ont dégénéré.

Est-il pertinent de mettre en parallèle “antisémitisme” et “islamophobie”?
Non, cinq fois non:  Ni sémantiquement , ni historiquement,  ni sociologiquement, ni politiquement et encore moins juridiquement, ces deux termes et les deux concepts qu’ils sous-tendent, ne sont de même nature. Il serait non seulement faux, mais aussi dangereux pour tous, de les mettre en regard sur un même plan.

L'antisémitisme est comme une bête particulièrement enragée et puante. Il rôde, nous ne le savons que trop bien...

L'antisémitisme : les causes d'un Mal qui s'aggrave.

Ce dernier détaille ici les multiples racines de l’antisémitisme, qui a explosé en France à partir de l’année 2000 et la première « intifada ». Et qui s’est fortement aggravé tout au long de l’année dernière. Marc Knobel évoque notamment l’origine idéologique – soulignée et étudiée par le philosophe et chercheur Pierre-André Tagguief – d’un antisémitisme qui découle d’un antisionisme extrême, lui-même alimenté depuis longtemps par les tenants de l’islamisme radical. Extrême gauche et extrême droite française en passant par « Dieudonné and Co » sont aussi, historiquement et actuellement, parmi les premiers diffuseurs de la haine antisémite en France. Description et analyse en huit points.

"Dites-moi que ce furent des cauchemars, que le monde s'améliore de jour en jour, que des flammes de lumière jaillissent en chaque point du globe."

Article paru dans le HuffinghtonPost.fr

Pages

Actualité

Des centaines de tombes ont été profanées au cimetière juif de Sarre-Union (Bas-Rhin), dimanche 15 février 2015, a annoncé le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, dans un communiqué de presse

Le Hors-série de L'Express numéro 28, "Regards sur l'Histoire" consacré aux Juifs de France a mis en émoi une partie de la communauté juive, François Heilbronn, professeur des universités associé à Sciences-Po Paris et Président des Amis français de l'université de Tel-Aviv lui a adressé deux lettres ouvertes publiées dans l'Arche.
 

 

 

Retour sur les événements qui sont intervenus en juillet 2014 et les manifestations propalestiniennes qui ont dégénéré.

Est-il pertinent de mettre en parallèle “antisémitisme” et “islamophobie”?
Non, cinq fois non:  Ni sémantiquement , ni historiquement,  ni sociologiquement, ni politiquement et encore moins juridiquement, ces deux termes et les deux concepts qu’ils sous-tendent, ne sont de même nature. Il serait non seulement faux, mais aussi dangereux pour tous, de les mettre en regard sur un même plan.

L'antisémitisme : les causes d'un Mal qui s'aggrave.

Ce dernier détaille ici les multiples racines de l’antisémitisme, qui a explosé en France à partir de l’année 2000 et la première « intifada ». Et qui s’est fortement aggravé tout au long de l’année dernière. Marc Knobel évoque notamment l’origine idéologique – soulignée et étudiée par le philosophe et chercheur Pierre-André Tagguief – d’un antisémitisme qui découle d’un antisionisme extrême, lui-même alimenté depuis longtemps par les tenants de l’islamisme radical. Extrême gauche et extrême droite française en passant par « Dieudonné and Co » sont aussi, historiquement et actuellement, parmi les premiers diffuseurs de la haine antisémite en France. Description et analyse en huit points.

Pages

Je veux tout d’abord avoir une pensée pour les deux victimes des attaques terroristes qui ont eu lieu, l’une à Jerusalem et l’autre ce matin tôt à un point de contrôle en Judée Samarie.

Je veux souhaiter un prompt rétablissement aux deux blessés et également féliciter les forces de Tsahal pour leur réaction rapide et efficace.

Ces attaques nous rappellent combien le terrorisme palestinien est toujours une menace permanente en Israël. A chaque attaque, le chef du Hamas apporte son soutien et harangue les foules les poussant « à continuer le combat » dont lui et ses semblables restent très éloignés. Ils se cachent, se terrent  de crainte de se voir frapper.

Tout comme le chef du Hezbollah, ces chefs criminels, s’enrichissent, exploitent la misère de leur peuple et bénéficient de  l’hypocrisie de tout ceux qui n’osent ,encore à ce jour, les combattre et les déclarer comme étant des mouvements terroristes.

Aucune instance internationale ne prend l’initiative de se réunir afin de les condamner, trop occupées à courber l’échine devant le terrorisme palestinien et islamiste. Au lieu de cela, « le machin », comme le surnommait le Général de Gaulle, préfère se réunir et poursuivre ses condamnations d’Israël. Cette semaine, ils sont même allés plus loin en votant par 129 voix pour et 11 contre une résolution désavouant les liens juifs et par la même chrétiens avec Jérusalem et le Mont du Temple, faisant de ce lieu le plus saint du judaïsme un site exclusivement islamique.

Ce vote est une insulte à l’Histoire de l’humanité, un révisionnisme qui insulte la religion juive tout comme la religion chrétienne.

Ce qui est encore plus navrant, c’est de voir que le représentant français à l’ONU a voté ce texte apportant sa contribution à cette aberration et falsification historique. Comment doit-on interpréter ce vote si ce n’est comme une énième preuve de la soumission du Quai d’Orsay à une cause palestinienne qui refuse de voir que le monde a changé.

Cette question reste entière et ce vote, qui en réalité n’a aucune importance, si ce n’est celle dramatique de parfois armer les bras des assassins, montre l’inutilité maintes fois prouvée de cette assemblée générale des Nations unies dont les positions et surtout le manque de courage et de vision annoncent une fin inévitable.

Les démocraties ne peuvent continuer à se voir insulter par nombre de dictatures et pays ne respectant pas les droits des Enfants, des Femmes et des Hommes.

Pour nous, en France, ce vote lamentable appelle à des explications et surtout à une reprise en main d’un Quai d’Orsay poursuivant une politique aveugle, dépassée et nuisible pour les intérêts mêmes de la France.

En ces temps où, dans le monde politique, certains apprentis sorciers font du révisionnisme historique afin de plaire à un électorat désabusé, perdu et perturbé, ce vote à l’ONU participe lui aussi à un révisionnisme culturel qui n’augure rien de bon.

Gil Taïeb

- Les opinions exprimées dans les billets de blog n'engagent que leurs auteurs -