Blog du Crif - Yonathan, Président !

29 Juin 2022 | 156 vue(s)
Catégorie(s) :
France

Souvent l’on oublie de parler d’eux

Au moins 128 morts à déplorer dans la vague d'attentats qui a frappé Paris vendredi 13 novembre

Portrait de Dov Maimon
Paradoxes de la politique israëlienne
|
09 Novembre 2015
Catégorie : France

"A vos crayons citoyens, à la politique citoyens. Si nous voulons que les choses se fassent il va falloir que certains d’entre nous se bougent."

Tel Aviv sur Seine : succès sur les berges et sur le net, opération réussie !

Portrait de Virginie Guedj-Bellaïche
Le dialogue renoué
|
29 Juillet 2015
Catégorie : France

Mars 2015, je suis à Bruxelles pour présenter mon livre écrit sous le pseudo de Sefwoman, « Je suis juive mais je me soigne ». Au fond de la salle, 3 garçons se marrent. Je parle de ma grand-mère et de service 98 pièces au liseré doré, de son refus de me parler de l’Algérie, des plats typiques, je les vois acquiescer. A la fin de la présentation, ils ont tous les trois le livre en main. « La dédicace c’est pour qui ? », « Ismaël ».

Célébrer le 14 juillet à Tel-Aviv – une occasion de célébrer la double appartenance culturelle et nationale sur un mode festif et joyeux.

12 juillet 1906, Alfred Dreyfus  est réhabilité par la cour de cassation de Rennes. C’était il y a 109 ans, autant dire une éternité.  

INTERNATIONAL - Le boycott des produits israéliens (nous) glace le sang, parce que l'Etat juif est (toujours) considéré et traité quelque part comme le Juif des Etats.
Le boycott des produits israéliens (nous) glace le sang, parce que l'Etat juif est (toujours) considéré et traité quelque part comme le Juif des Etats. Rappelons à ce sujet qu'une campagne BDS -pour Boycott-Désinvestissement-Sanctions- tente de s'implanter en France, en incitant à boycotter les personnes et les produits provenant de ce pays. Expliquons.


Artcile publié dans le Huffinghton Post http://www.huffingtonpost.fr/marc-knobel/boycott-produits-israeliens_b_7...

Un entretien entre Marc Knobel et Michaël de Saint Cheron, philosophe des religions.

Marc Knobel livre une analyse de l'opinion publique à l'égard de l'antisémitisme et d'autres sujets (avant et après les attentats de Janvier 2015).

Franck Guillory, journaliste, auteur et réalisateur de documentaires s'est rendu à Auswithz en Avril dernier, il nous raconte son expérience et ses souvenirs dans un article publié sur son blog.

Compte-rendu d'un magnifique livre de Benjamin Stora qui raconte son enfance juive à Constantine.

 

Des centaines de tombes ont été profanées au cimetière juif de Sarre-Union (Bas-Rhin), dimanche 15 février 2015, a annoncé le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, dans un communiqué de presse

Neuf ans après l’assassinat d’Ilan Halimi, voici la « chronique d’une barbarie et de ses conséquences médiatiques, politiques et judiciaires »,  par Marc Knobel, historien, chercheur, directeur des Études du CRIF

 

Le Hors-série de L'Express numéro 28, "Regards sur l'Histoire" consacré aux Juifs de France a mis en émoi une partie de la communauté juive, François Heilbronn, professeur des universités associé à Sciences-Po Paris et Président des Amis français de l'université de Tel-Aviv lui a adressé deux lettres ouvertes publiées dans l'Arche.
 

 

 

Pages

Actualité

Comment les réseaux sociaux sont passés de l'effroi à la solidarité sans précédent avec les telavivim

Portrait de Marc Knobel
Les femmes, Daech et le Djihad
|
19 Novembre 2015
Catégorie : Actualité

« Une femme retranchée dans l’appartement, qui a activé son gilet explosif au début de l’assaut, est morte »

Vendredi soir en l'espace de moins d'une heure, la France a connu le plus grave attentat jamais perpétré sur son territoire. En l’espace d’une trentaine de minutes, des terroristes ont attaqué la capitale à 7 endroits avec une minutie et une détermination macabres. 129 morts, 350 blessés dont 100 dans un état très grave. Les chiffres donnent le tournis. Moins de 48 heures après cette nuit d’horreur, n’en déplaise à certains, il est juste le temps de pleurer.

Portrait de Marc Knobel
Des visages sur nos morts
|
14 Novembre 2015
Catégorie : Actualité

Les réseaux sociaux se sont mobilisés pour retrouver les personnes portées disparues, ceux dont nous n’avions pas de nouvelles. Les Amis, les familles, les anonymes partagent descriptions, photos et espoir.

Portrait de Virginie Guedj-Bellaïche
#JeNaiPasPeur
|
14 Octobre 2015
Catégorie : Actualité

8H30. Au moment où les employés de la mairie qui font la circulation rangent leurs gilets jaunes, dans les classes, les écoliers ouvrent livres et cahiers. Alors que les hommes sortent de l’office du matin, croisant ceux qui distribuent l’édition du jour du quotidien Israël Hayom, les lycéens patientent à l’arrêt de bus, smartphone en main. Si le rideau de fer des boutiques est encore fermé pour une demi-heure, le cafetier lui prépare déjà son 17e café afour. Voilà à quoi ressemble la vie matinale à Raanana, petite ville près de Tel-Aviv. Et puis hier, mardi, tout a basculé.

Il est temps d'affirmer haut et fort que les islamistes veulent tuer des juifs !

Réaction suite à la nomination de l'Arabie Saoudite au Conseil des Droits de L'Homme.

L'Europe doit se mobilier pour le sort des réfugiés

Portrait de Olivier Rafowicz
Tel Aviv sur Seine
|
12 Août 2015
Catégorie : Actualité

La ville blanche sera à l'honneur demain sur les berges de Paris Plage

Un bébé palestinien a été brûlé vif et ses parents ont été grièvement blessés vendredi lorsque des extremistes israéliens ont mis le feu à leur maison en Cisjordanie.
Un acte abominable , Israel doit prendre toutes les mesures nécessaires afin d'éliminer le terrorisme juif.
 

Iran's Ayatollahs were behind the bloody attack that hit the Jewish community center in Buenos Aires in 1994 that killed 84 and injured 230.

Portrait de Invité
Droit de réponse
|
19 Juin 2015
Catégorie : Actualité

Hier Joel Amar nous a fait part de son analyse de la tribune d'A.B Yehoshua publiée dans Libération le 17 Juin dernier " Du bon usage du Boycott d'Israel".

Aujourd'hui, nous publions le " Droit de réponse " d' Alain Rozenkier, Président de " La Paix Maintenant"

Joel Amar analyse la tribune de l'écrivain A.B Yehoshua publiée hier dans Libération : " Du bon usage du Boycott d'Israel" 
Paru sur mediapicking.com

Viralité des messages, impunité des auteurs, Marc Knobel a choisi de faire le constat de la haine sur internet et de la responsabilité des réseaux sociaux.

Portrait de Invité
Retour sur les lieux du Crime
|
29 Avril 2015
Catégorie : Actualité

« Ne pas témoigner serait trahir», Pierre Laurent, journaliste, a participé à la commémoration du soulèvement du ghetto de Varsovie le 19 avril dernier. Article publié dans l'Est Républicain.

 

Pages

L’échéance était attendue.

Le hasard nous a rassemblés en fond de salle sans que nous y fassions attentions. Nous sommes en AG et le tout le monde est là. Nous sommes disposés comme tant de fois, mais pour la circonstance autour de Arielle. L’Uejf est là en force. Les anciens Présidents, les anciens tout courts, toutes générations confondues avec Judith, notre lien entre ce passé si présent et l’avenir qui se proclame sous nos yeux.

Cette fois, on est plus en congrès de l’Uejf. C’est « pour de vrai ».

Les résultats sont proclamés nous nous levons d’un seul élan. Yonathan Arfi vient d’être élu triomphalement Président du Crif.

On a pas nos quarante et quelques rides. On a 20 ans. On a 20 ans, Yonathan arrive à l’UEJF. On ne se connait pas vraiment mais quelques jours plus tard, il débarque avec sa bande de Grandes Ecoles manifester devant une librairie négationniste. C’est une opération risquée et mal organisée. Mais visiblement cela ne l’inquiète pas.

Je regarde fasciné ce grand garçon élancé qui vient d’intégrer HEC, qui sait tout faire et n’a jamais peur. La suite le prouvera souvent.

On a 20 ans. Nous comprenons surtout que notre pays souffre d´un mal dont nous le pensions guerri: l’antisémitisme. Nous le voyons arriver. A bas bruit. Personne n’en parle. Mais il se répand partout des cours de récréation aux amphis.  On invente un terme pour dénoncer ce nouvel antisémitisme : les antifeujs.

Le constat est évident. L’accroche est bonne. Mais derrière tout reste à faire. Il faut collecter l’information, la vérifier. Ce sera Yonathan. Nous allons plus loin. On sollicite la Sofres, ce sera encore Yonathan. On négocie la publication d un livre chez Calmann Lévy Yonathan est à la manoeuvre. Puis il faut arracher la une du Monde et de Libé; ce sera encore Yonathan. A même pas 20 ans, Yonathan savait déjà faire tout cela !

Et nul ne sait à mon avis ce que la révélation de la résurgence de l’antisémitisme dans notre pays doit à son intelligence précoce.

Oui, nous avons 20 ans.

20 ans qui nous font nous sentir très vieux. 20 ans d’effrondrement, de régression de l’idéal républicain, de quelques morts qui ne nous passent pas. De l’antisémitisme qui devient assassin avec Ilan Halimi, puis terroriste avec l’école Ozar Hatorah. 20 ans qui nous ont été meurtriers. 20 ans durant lesquels, Yonathan va mettre son énergie, sa vision à démentir le projet antisémite. Son programme de vie est simple, il s’investit partout il y a de la vie et de l’avenir. Où il s’invente. Dans le terreau fertile du dialogue entre les pouvoirs publics et les institutions juives. 

Président de l’UEJF, puis à l’OSE, à l’ALLIANCE ISRAELITE UNIVERSELLE. Dans ces deux dernières institutions où l’on bâtit de l’avenir, où l’invente un futur pour une jeunesse un peu désemparée, Yonathan n’est jamais loin. Avec son énergie et ses potes maintenant diplomés qui deviennent dans son sillage les militantes et les militants qui regénèrent les instances et les idées.

Et puis, au sein du Crif, auprès de Richard Prasquier, puis Roger Cukierman et enfin, Francis Kalifat. Tranquillement, sans proclamation, sans auto promotion, il s’est mis au service de cette institution dont il devient un pillier qui traverse, comme les Français juifs, des heures tourmentées et incertaines. Avec calme et détermination, au sein du bureau aux côtés des Présidents, Yonathan a beaucoup agi et beaucoup réfléchi.
C’est une chance inouie, de pouvoir compter sur quelqu’un d’aussi paré et préparé pour exercer une mission aussi sensible dans une période aussi dramatique: veiller au bien être des Français juifs. Rien chez lui ne traduit le trac. Le plus jeune Président du Crif est aussi le plus aguerri.

Yonathan Arfi, toutes générations, professions, et confessions confondues est l’un des êtres les plus brillants que j’ai croisé. De lui on peut dire sans se tromper qu’il est le meilleur d’entre nous ; et d’un nous qui serait bien plus vaste que l’assemblée du Crif qu’il préside désormais.

Yonathan ne partage pas mes emportements. Il n’a jamais été encarté ou que ce soit, et bien heureux celui qui saurait dire pour qui il vote, en dehors de son aversion affirmée à l’encontre des populistes et des extrêmes.

La réalité de notre lien est un long compagnonage où se mêlent les joies et les déceptions depuis les moments fondateurs  où tout s’apprend, puis plus tard où tout se prend: les bonnes et les moins bonnes nouvelles, les unions, les naissances, les carrières, les épreuves et mêmes parfois les rêves qui s’accomplissent en plus grand que nous l’imaginions. Notre amitié n’est pas politique. Puisque c’est une amitié. Et de tous mes amis, il est seul dont le nom soit pour moi synonyme de cet état merveilleux : avoir 20 ans !

Je lui souhaite, au moment où il relève le gant de notre destin commun, qu’il ait 20 ans encore très longtemps.

Patrick Klugman