Lu dans la presse
|
Publié le 11 Mai 2021

Israël - Reuven Rivlin : des extrémistes palestiniens transforment le mont du Temple en cache d'armes

"Aucun pays au monde n'accepterait une telle situation. Nous n'accepterons jamais cette réalité. Nous protégerons nos citoyens par tous les moyens nécessaires" a déclaré Reuven Rivlin.

Publié le 11 mai dans The Jerusalem Post

Traduction proposée par le Crif

"Le mont du Temple ne doit pas être utilisé pour la violence menaçant les fidèles juifs et musulmans", a déclaré mardi le président Reuven Rivlin lors d'un briefing d'urgence pour les ambassadeurs des États membres de l'UE en Israël.

"Nous n'autoriserons pas la violence et les perturbations", a déclaré Reuven Rivlin. "Les extrémistes palestiniens ont transformé le mont du Temple en une cache pour les armes et une base pour les attaques".

Reuven Rivlin a souligné qu'après que Jérusalem ait été attaquée avec des roquettes, des centaines d'autres projectiles ont été tirés sur des Israéliens, envoyant des milliers d'enfants dans des abris anti-bombes.

"Aucun pays au monde n'accepterait une telle situation. Nous n'accepterons jamais cette réalité. Nous protégerons nos citoyens par tous les moyens nécessaires", a-t-il déclaré.

Parmi les participants à la réunion figuraient l'ambassadeur de l'UE en Israël Emmanuele Giaufret et les ambassadeurs d'Allemagne, d'Italie, de France et d'Espagne.

Reuven Rivlin a mentionné qu'il avait organisé un repas Iftar, rompant le jeûne quotidien pendant le mois sacré musulman du Ramadan, pour les ambassadeurs musulmans et les dirigeants locaux.

"Ils savent tous que Jérusalem est une ville ouverte où les gens de toutes les religions prient librement. Pendant le mois de Ramadan, des dizaines de milliers de musulmans ont prié en toute sécurité sur le mont du Temple, comme ils le font tout au long de l'année", a déclaré Reuven Rivlin. Cependant "les provocations, les attaques terroristes et la violence du Hamas… ont transformé le Ramadan en cauchemar".

Rivlin a appelé à des partenariats régionaux avec Israël, pour instaurer la confiance et la compréhension qui mèneront à la paix. "Il n'y a pas de raccourci. La paix ne peut pas être basée sur un morceau de papier. La paix ne peut pas se développer en attaquant Israël dans les organes de l'ONU ou en portant atteinte au droit d'Israël de se défendre devant la Cour pénale internationale. L'Union Européenne peut jouer un rôle vital dans la promotion de la coopération israélo-palestinienne au profit de toutes les parties", a-t-il déclaré.

Lundi, un porte-parole de l'Union Européenne a déclaré que "les tirs de roquettes depuis Gaza contre les populations civiles en Israël sont totalement inacceptables et alimentent une dynamique d'escalade. Tous les dirigeants ont la responsabilité d'agir contre les extrémistes". 

L'UE a appelé Israël à réduire les tensions, ajoutant que "le statu quo des lieux saints doit être pleinement respecté", exhortant toutes les parties à s'engager dans des efforts de désescalade pour éviter de nouvelles victimes civiles.

"La recrudescence significative de la violence en Cisjordanie, y compris à Jérusalem-Est ainsi que dans et autour de Gaza doit cesser immédiatement", a ajouté le porte-parole.

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.