Jean Pierre Allali

Membre du Bureau Exécutif du CRIF, Jean-Pierre Allali préside la Commission des Relations avec les Syndicats, les ONG et le Monde Associatif.

Lectures de Jean-Pierre Allali - 100 ans de parti communiste français

21 Septembre 2022 | 59 vue(s)
Catégorie(s) :
France

 

"For the union makes us strong" : car l'union nous rend forts, Solidarity forever, Peter Seegers

Pages

Actualité

 

"For the union makes us strong" : car l'union nous rend forts, Solidarity forever, Peter Seegers

Pages

Opinion

 

"For the union makes us strong" : car l'union nous rend forts, Solidarity forever, Peter Seegers

Pages

Le Parti communiste français n’est plus ce qu’il était. C’est une réalité et le score réalisé par cette formation lors des élections régionales de 2020 est éloquent : 10% ! Cela n’a pas empêché le PC de célébrer son centenaire. Notamment par le biais d’une très belle publication remarquablement illustrée. « Le Parti communiste français a 100 ans. Cela valait bien un ouvrage » déclare en préambule Fabien Roussel, secrétaire national du PCF. Et Guillaume Roubaud-Quashie de renchérir : « Un siècle d’espoirs et de colères, de rêves et de combats ».

Année après année, de 1920 (Le Congrès de Tours) à une époque plus récente, les grands événements et les grandes figures qui ont marqué la vie du parti sont rappelés à notre mémoire : le combat anticolonialiste, l’affaire Sacco et Vanzetti, Maurice Thorez, le Front populaire, le Conseil national de la Résistance, les lendemains qui chantent avec des ministres communistes au gouvernement, l’appel de Stockholm, l’affaire Henri Martin, la mort de Staline, la guerre d’Algérie, la Fête de l’Huma, Krouchtchev à Paris, le Vietnam, Jacques Duclos, le programme commun de la gauche, Brejnev, Georges Marchais, la chute du Mur de Berlin, Nelson Mandela, le traité de Maastricht, la loi Gayssot, les violences faites aux femmes, le Front de gauche, le Mali, les Gilets jaunes

Deux textes concernent plus particulièrement la communauté juive et Israël. Celui de Zoé Grumberg intitulé « Le PCF et l’antisémitisme » pour l’année 1964 et celui d’ Alexis Christodoulou intitulé « La cause palestinienne »  pour l’année 2016.

Zoé Grumberg, dans son texte, rappelle l’opposition du PCF à la publication du pamphlet antisémite : « Le judaïsme sans fard » et l’action de nombre de communistes juifs, notamment par le biais de l’UJRE, Union des Juifs pour la Résistance et l’Entraide. Néanmoins, il faut reconnaître que « Dans les année 1960, ce milieu juif communiste perd toutefois de son dynamisme »

Quant à Alexis Christodoulou, dont l’article est illustré d’une affiche du Mouvement des Jeunes Communistes réclamant la libération de Marwan Barghouti, il n’évite pas les antiennes habituelles du PC sur la question. « Le soutien aux Palestiniens condense plusieurs idéaux communistes : internationalisme, anti-impérialisme, combat pour la paix ». « Les maires communistes contribuent aussi à la mobilisation pour la cause palestinienne ». « Dans le discours du PCF, un parallèle est explicitement établi avec la lutte contre le régime de l’apartheid en Afrique du Sud. ». Il est loin le temps où l’Union Soviétique mettait tous ses espoirs dans la renaissance d’un État juif donnant au monde l’exemple du kibboutz, version juive du kholkoze !

Un document intéressant à découvrir !

 

Jean-Pierre Allali

(*) Sous la direction de Guillaume Roubaud-Quashie avec le concours de Valère Staraselski. Préface de Fabien Roussel. Postface de Claude Mazauric. Éditions du Cherche Midi. Novembre 2020. 226 pages grand format. 25 €.