Jean Pierre Allali

Membre du Bureau Exécutif du CRIF, Jean-Pierre Allali préside la Commission des Relations avec les Syndicats, les ONG et le Monde Associatif.

Lectures de Jean-Pierre Allali - Puzzles bibliques. Commentaires sur le Pentateuque, par Nissim Bellahsen

15 Juin 2022 | 117 vue(s)
Catégorie(s) :
Actualité

"On s'est dit au-revoir. C'était un au-revoir mais qu'y avait-il derrière cet au-revoir ?"

Dans leur numéro de janvier, le magazine Youpi, destiné aux enfants de 5 à 8 ans, a clairement laissé entendre à ses jeunes lecteurs qu' "Israel n'était pas un vrai pays".

"Je m’en vais vous mander la chose la plus étonnante, la plus surprenante, la plus merveilleuse, la plus miraculeuse, la plus triomphante, la plus étourdissante, la plus inouïe…"
 

 

En juin 2017, quelques mois après l'assassinat de Sarah Halimi, Francis Kalifat, Président du Crif, publiait cette tribune en hommage à Sarah Halimi, devenue le triste symbole de l'antisémitisme qui tue. 

Sarah Halimi, une retraitée a été battue à mort à Paris, le 4 avril 2017 et son calvaire a duré plus d'une heure. Et, il s'agit bien d'un meurtre antisémite.

Thierry Noël-Guitelman est un journaliste, membre de l'association Hébraïca à Toulouse. Il a engagé, en 2004, des recherches familiales sur l'étoile jaune, sa tante Ida Seurat-Guitelman, ayant obtenu une exemption.

Portrait de Gil Taïeb
Nous sommes debout
|
03 Avril 2017
Catégorie : France, Actualité, Opinion

Samedi 1er avril place du Châtelet se sont réunies une centaine de membres du Collectif Boycott Israël

Francis Kalifat, the Crif President gave a speech at the annual Crif's dinner 2017. 

Le judaïsme indien est assez méconnu en France. Pourtant, il est d'une implantation millénaire. Il y avait environ 35 000 Juifs aux Indes lors de la création de l'État d'Israël

Johnny est malade. Oui, le grand Johnny. Lundi, la fille de Johnny Hallyday avait annoncé que son père souffrait d'un cancer avant de crier au piratage de son compte. Ce mercredi soir, c'est finalement le chanteur lui-même qui prend soin d'envoyer un mot sur Twitter pour rassurer ces fans. Si on lui a dépisté « des cellules cancéreuses » pour lesquelles il est « traité », il assure être confiant sur son suivi. "Mes jours ne sont pas aujourd'hui en danger, rappelle L’Express du 9 mars.

Cela paraîtra peut-être étrange à certains de mes lecteurs, mais j’aime Johnny, j’aime son timbre de voix, j’aime aussi certaines de ces chansons, je suis presque, presque un fan.

Pages

Puzzles bibliques. Commentaires sur le Pentateuque, par Nissim Bellahsen (*)

 

Diplômé en génie industriel de l’ISAE-Supméca de Paris et d’HEC, spécialiste des questions financières, l’auteur, un trentenaire aussi dynamique que cultivé,  nous offre un bel ouvrage d’étude biblique. Il faut dire que par deux fois, Nissim Bellahsen, bien que n’ayant pas étudié en yeshiva, a été finaliste des sélections nationales du Concours Biblique International. Bref, la Torah, il connaît. Et il nous le montre. Une façon, pour lui, d’accomplir la mitzvah qui consiste à écrire ou à faire écrire un Sefer Torah.

Ces puzzles très personnels qu’il propose sur les sujets les plus divers ne sont en rien des vérités absolues mais, modestement, des propositions et des suggestions d’interprétation. Il prend la précaution d’avertir le lecteur qu’il n’a procédé, dans sa démarche, à aucun ajout de source religieuse extérieure. « Ce livre est à la fois une marque de générosité, d’orgueil, d’honnêteté intellectuelle et d’humilité ».

L’ouvrage comporte trois parties : Des commentaires personnels, des « bonus » ou commentaires additionnels et une méthodologie.

Une bonne connaissance de l’hébreu par le lecteur est souhaitable mais non nécessaire. Parmi les sujets proposés, « Caïn et Abel : un meurtre motivé ? », « Moïse et les ossements de Joseph », « Dinah », « La sortie d’Egypte », « La révolte de Kora’h », ‘Joseph », « Qui est Jethro », « Le mariage ».

Biographies, bibliographies et sources complètent cet ouvrage véritablement savant. A découvrir !

Jean-Pierre Allali

(*) Éditions Lichma. Mai 2021. Préface de Haïm Korsia. 458 pages. 32 €.