Lu dans la presse
|
Publié le 15 Octobre 2021

Monde - L'Australie adopte la définition de l'antisémitisme de l'IHRA

Le Premier ministre australien Scott Morrison a annoncé mercredi soir que l'Australie adoptait la définition de l'antisémitisme promulguée en 2016 par l'Alliance internationale pour la mémoire de l'Holocauste (IHRA).

Publié le 14 octobre dans i24News

Cette annonce intervient un mois après une déclaration du ministre australien de l'Éducation, Alan Tudge, qui indiquait que la définition de l'IHRA était examinée par le gouvernement.

M. Morrison a présenté sa décision lors de sa participation au premier Forum international contre l'antisémitisme à Malmö, en Suède.

"Dans l'histoire de l'humanité, l'Holocauste constitue le rappel perpétuel et brutal de l'exclusion, du racisme, de la haine politique systématique et du mal lui-même", a déclaré M. Morrison en vidéoconférence.

"Mon gouvernement s'engage à adopter la définition de l'antisémitisme comme énoncée par l'Alliance internationale pour la mémoire de l'Holocauste", a-t-il affirmé.

Lors de cette allocution, Scott Morrison a souligné que l'antisémitisme n'avait "pas sa place en Australie. Il n'a sa place nulle part dans le monde".

"Et nous devons travailler ensemble, résolument et en tant que communauté mondiale pour rejeter toute parole ou tout acte qui soutient l'antisémitisme envers les individus, envers les communautés ou les établissements religieux", a-t-il ajouté.

"L'Australie a été bénie pendant des générations par la présence des enfants d'Israël", a-t-il estimé, "parmi eux, il y en a beaucoup dont l'enfance et la jeunesse ont été détruites, volées par les ténèbres et le mal de l'Holocauste".

"Mais leurs yeux sont restés brillants de défi, avec de l'espoir pour l'avenir", a-t-il dit, "notre nation doit une grande dette au miracle de leurs âmes douces et de leur sagesse".

"Leur exemple est une lumière qui brillera à travers les âges", a-t-il conclu.

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.