• Novembre 2019

    10ème Convention nationale du Crif

    La 10ème Convention nationale du Crif s'est tenue le 17 novembre au Palais des Congrès de Paris. Plus de 1 500 personnes se sont rendues à la Convention. Des dizaines de conférences-débats et ateliers ont eu lieu toute la journée autour du thème "La France fracturée. Peut-on s'unir contre l'antisémitisme ?".

  • Juin 2019

    Ré-élection de Francis Kalifat à la Présidence du Crif

    Le 23 juin 2019, Francis Kalifat est réélu par l'Assemblée générale à la Présidence du Crif. Il entame ainsi un second mandat à la tête de l'institution. 

  • Mars 2018

    Meurtre de Mireille Knoll

    Le 23 mars 2018, Mireille Knoll, une femme agée de 85 ans, est assassinée à son domicile parisien. Son meurtre vient s'ajouter à la triste et douloureuse liste des victimes de l'antisémitisme en France. 

  • Juillet 2017

    70ème anniversaire de la commémoration de la rafle du Vel d'Hiv

    Tous les ans, une cérémonie nationale en mémoire des victimes de la rafle du Vel d'Hiv et d'hommage aux Justes parmi les Nations est organisée par le Ministère des Armées et la Commission du Souvenir du Crif. Pour les 70 ans de la commémoration, le Président Emmanuel Macron avait invité le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou à se joindre à lui.

  • Avril 2017

    Meurtre de Sarah Halimi

    Le 4 avril 2017, Sarah Halimi est assassinée à son domicile parisien. Le Crif s'engage alors dans une bataille judiciaire pour faire reconnaître - aux côtés d'autres parties civiles - le caractère antisémite du meurtre. "Nous demandons depuis le premier jour, que toute la vérité soit publiquement révélée sur cet assassinat sordide." avait déclaré Francis Kalifat quelques mois après le drame.

  • Mai 2016

    Election du Président du Crif - Francis Kalifat est élu

    A l'occasion de l'Assemblée Générale du Crif réunie le 29 mai 2016, Francis Kalifat a été élu Président du Crif.

  • Janvier 2016

    Hommage aux victimes des attentats de janvier 2015

    Grand Rassemblement unitaire d'hommage aux victimes des attentats des 7,8,9 Janvier 2015 en présence de Manuel Valls et des représentants religieux, familles de victimes, rescapés...

  • Novembre 2015

    Attentats à Paris

    Paris frappé par une nouvelle vague d'attentats (Stade de France, Bataclan...)

  • Janvier 2015

    Attentats à Paris

    Paris frappé par une série d'attentats, Charlie Hebdo, Clarissa la Policière de Montrouge et HyperCacher

  • Juillet 2014

    Condoléances à Eyal, Guilad et Naftali

    Le CRIF appelle au recceuillement, à l'allumage de bougies et à la signature d'une livre de condoléances suite à l'assassinat des trois adolescents israeliens, Eyal, Guilad et Naftali 

  • Avril 2014

    L'appel du Crif "VIVONS ENSEMBLE"

    Le Crif publie l'appel "VIVONS ENSEMBLE" dans le Figaro et le Monde, il est signé par des politiques de tous bords et personnalités religieuses.

  • Mars 2014

    Fraternité républicaine

    Le CRIF organise un grand rassemblement contre l'antisémitisme pour la fraternité républicaine.

  • Janvier 2009

    Rassemblement silencieux

    Le CRIF diffuse sur Internet un appel à un "rassemblement silencieux en solidarité avec les victimes israeliennes du Hamas" 

  • Janvier 2006

    Meutre d'Ilan Halimi
  • Janvier 2006

    Libération de Guilad Shalit

    Le CRIF s'implique dans la mobilisation pour exiger la libération de Guilad Shalit

  • Janvier 2004

    Le CSA supprime la diffusion de la chaîne Al-Manar à la télévision

    Après des mois de lutte, Le CRIF obtient que l'on supprime l'autorisation de diffusion accordée par le CSA à la télévision Al Manar du Hezbollah qui appelait au meurtre des juifs 

  • Juin 2003

    Les 12 heures pour l'amitié France Israel

    Le CRIF et l'ensemble des organisations juives organisent " les 12 heures pour l'amitié France Israel " L'évènement  reunira 50 000 personnes et les responsables des principaux partis politiques, dont Francois Hollande et Nicolas Sarkozy.

  • Mai 2003

    Le Crif célèbre ses 60 ans

    60eme Anniversaire du Crif, en présence du Président Jacques Chirac

  • Avril 2002

    Manifestation du CRIF contre l'antisémitisme et en soutien à Israël

    Plusieurs milliers de manifestants en province, notamment à Lyon. le CRIF et l'ensemble des organisations juives réunissent 200000 personnes dans les rues de paris et en province.

  • Septembre 1985

    Manifestation en soutien aux Juifs d'URSS

    Manifestation de masse en soutien aux JUifs d'URSS organisée par le CRIF à l'occasion de la visite de Mikhael Gorbatchev

  • Janvier 1985

    Premier Dîner du Crif

    Premier Dîner du CRIF avec Laurent Fabius, Premier Ministre, comme invité d'honneur.

  • Novembre 1983

    Manifestation du Crif devant le Panthéon

    Manifestation du CRIF devant le Panthéon réclamant la libération des Begun et des Juifs d'URSS

  • Mai 1967

    Réunion du CRIF en soutien à Israel

    Réunion du CRIF en soutien à Israel, il réunit autour du CRIF les Grandes Organisations Juives

  • Janvier 1947

    Une délégation du Crif est reçu par le Président de la République, Vincent Auriol

    Une délégation du CRIF est reçue par Vincent Auriol, Président de la République, elle comprend René Cassin Président de l'Alliance Israélite Universelel, Léon Meis Président du CRIF

  • Juillet 1943

    Création du CRIF

    En juillet 1943, des négociations ont permis la création du Comité général de défense juive. Un accord fut conclu avec le consistoire Central menant à la création dans la clandestinité du Conseil représentatif des israélites de France (d'où l'acronyme CRIF), dont la charte a finalement été rédigée en 1944.

Articles les plus lus cette semaine

Fil d’actualité

Dov Maimon rend hommage à l’Ambassadeur Jacques Huntzinger, défenseur du dialogue entre Chrétiens, Juifs et Musulmans

|
06 Février 2008
Question : Vous étiez ces derniers jours à Alexandrie, pour participer aux ateliers interculturels. De quoi s’agit-il ?

Le jour où Théo Klein a invité le Président au dîner du CRIF

|
31 Janvier 2008
« Je suis né dans le chaudron, je m’y sens bien ; je n’en suis pas sorti, et je me suis toujours senti juif » a déclaré Théo Klein à la newsletter du CRIF.

Yves Ternon* : «Au cours du génocide rwandais aucune distinction n‘a été faite par les tueurs entre hommes et femmes et adultes ou enfants»

|
28 Janvier 2008
Question : Yves Ternon vous êtes historien des génocides et membre de la commission d’enquête sur le rôle de la France au Rwanda. Vous avez notamment publié L’Etat criminel. Les génocides du 20e siècle (Seuil, 1995) et Guerres et Génocides au 20e siècle (Odile Jacob, 2007). Vous participez au premier rendez-vous des Entretiens de Bordeaux organisé par le CRIF Sud-Ouest Aquitaine et le Centre Yavné, sur « Les enfants de la guerre. Réparer l’irréparable ? ». Avant toute chose, pourriez-vous nous rappeler très brièvement ce qu’a été le génocide rwandais ?

Nathalie Zajde* : «La majeure partie des travaux sur les victimes de la Shoah et leurs descendants ne mentionnent pas leur identité. Comme si le fait d’être Juif était un artifice, et n’avait aucune influence…»

|
28 Janvier 2008
Question : Nathalie Zajde, vous êtes Maître de conférences de Psychologie Clinique et pathologique à l'Université de Paris 8 et vous participez au premier rendez-vous des Entretiens de Bordeaux organisé le 31 janvier 2008, à Bordeaux, par le Conseil représentatif des Institutions juives de France (CRIF Sud-Ouest Aquitaine) et le Centre Yavné, sur « Les enfants de la guerre. Réparer l’irréparable ? ». En 1991, vous avez fait dans l'UFR de psychologie de l'Université de Paris 8 Saint-Denis, des groupes de paroles d'enfants de survivants de la Shoah. De quoi s’agissait-il ? Et pourquoi un groupe d'ethnopsychiatrie pour les enfants de survivants de la Shoah?

Tobie Nathan* : «Les enfants soldats, à mes yeux, sont des actions de guerre en eux-mêmes»

|
23 Janvier 2008
Question : Vous êtes Conseiller de Coopération et d'Action Culturelle près l'Ambassade de France en Israël depuis le 1er septembre 2004. Vous devriez participer au premier rendez-vous des Entretiens de Bordeaux organisé par le CRIF Sud-Ouest Aquitaine et le Centre Yavné, sur « Les enfants de la guerre. Réparer l’irréparable ? ». Dans de très belle pages de la revue de psychanalyse, Filigrane, à l’automne 2007, (« Une clinique de l’étranger », entretien avec Cécile Marotte), vous racontez des moments de votre enfance. Vous êtes né en Égypte d'une famille juive égyptienne. Je retiens ce fort beau passage : « Et donc lorsque les vieux vieillissent... comment on les enterre, où sont les cimetières, où sont les endroits où l'on pourra retrouver la succession des morts, suivre l’évolution des choses et des gens depuis les temps. En vérité, dans le pays d'exil, tout cela est tellement impossible que cela devient une tragédie silencieuse. Ce que l’on constate, c’est une adaptation de surface durant les premières années. Mais bientôt, ça bascule et la vie devient problématique. Et puis un jour, il est nécessaire de rattraper… C’est un peu comme cela qu’a été mon exil. Je l'ai vécu en France, je l'ai vécu de manière très intense. Au début, entre neuf ans et 18 ans, j'étais un môme parfaitement adapté... J'apprenais très bien à l'école, tout allait très bien d’ailleurs… et c'est à 18 ans quand arrive l’âge où l’on devient soi-même... » Vous expliquez par la suite que vous cherchiez un chemin pour faire quelque chose de votre vie, « mais sans perdre le fond.» En 1969, vous rencontrez le psychanalyste et l’anthropologue franco-américain d'origine juive Georges Devereux Expliquez-nous…

Hervé Rehby* : «L’exemple des Justes donne à réfléchir sur le principe de responsabilité, sur le rapport à l’Autre»

|
22 Janvier 2008
Question : Hervé Rehby, vous êtes le directeur éditorial de la brochure de 64 pages (que nous reproduisons ci-après en format PDF) : « Connus ou inconnus mais Justes », publiée par le CRIF Sud-Ouest Aquitaine. Pourquoi convient-il d’enseigner, d’écrire ou d’honorer les Justes parmi les Nations d’Aquitaine ou d’ailleurs ?

Pages