Dossiers

Dossier
|
Publié le 20 Avril 2012

"Je ne crois pas à une disparition des chrétiens au Moyen-Orient"

Mgr Gollnisch, directeur de l’Oeuvre d’Orient, a accordé un entretien à l’hebdomadaire catholique La Vie dans lequel il expose les difficultés des chrétiens d’Orient dans le cadre du "Printemps arabe" mais exprime aussi ses espoirs.

Dossier
|
Publié le 26 Mars 2012

Al-Azhar promeut la liberté religieuse

Par Natalia Trouiller.

L'université d'Al-Azhar, au Caire, vient de publier un document sur l'islam et la liberté d'une grande importance. Liberté religieuse, liberté de recherche scientifique, ce document représente une mini-révolution.

 

Dossier
|
Publié le 26 Mars 2012

Conclusion du synode: « Message au peuple de dieu »

Les Pères synodaux ont approuvé le « Nuntius », le « Message au Peuple de Dieu » en conclusion de l'Assemblée Spéciale pour le Moyen-Orient du Synode des Évêques, au cours de la Quatorzième Congrégation générale de vendredi après-midi, vendredi 22 octobre 2010.

Nous publions ci-dessous la version française du texte intégral (rédigé en arabe, français, italien et anglais):

« La multitude de ceux qui devenus croyants avait un seul cœur et une seule âme » (Ac 4, 32)

Dossier
|
Publié le 26 Mars 2012

Syrie, pour qui sonne le glas ?

Par Renaud Girard.

 

Les Occidentaux sont-ils bien conscients de l'enjeu réel de ce qui se passe actuellement en Syrie? À en croire maints reportages télévisés diffusés sur les chaînes américaines ou européennes, les choses seraient simples. On aurait affaire au soulèvement d'une population éprise de liberté contre la dictature d'un clan monopolisant le pouvoir depuis plus de quarante ans. C'est en effet dans cet état d'esprit que la ville pauvre de Deraa a commencé le mouvement au mois de mars dernier, lorsque ses habitants sont sortis dans la rue pour protester contre d'injustifiables violences policières infligées à une quinzaine de ses enfants.

Dossier
|
Publié le 26 Mars 2012

Chrétiens d’Irak ; un départ sans retour

Par Laure Marchand.

 

Entre le 1er novembre et la mi-décembre, l'association chaldéenne d'Istanbul a enregistré 1108 arrivants. Ils racontent presque tous la même histoire: un départ précipité après avoir reçu des menaces de mort.

Dossier
|
Publié le 26 Mars 2012

Les chrétiens d’Orient et les printemps arabes

Tribune d'Alain Juppé publiée dans l'édition de la Croix du 29 février 2012.

Les chrétiens d’Orient sont inquiets. Inquiets pour la pérennité de leur présence dans une région qui est leur région depuis 2 000 ans. Inquiets pour le respect de leurs droits dans un contexte de bouleversements majeurs. Inquiets face à la montée des tensions liées au confessionnalisme. Je veux leur dire que j’entends, que je comprends leurs craintes.

Depuis des siècles, la France est investie d’une mission particulière à l’égard des chrétiens d’Orient. Elle ne s’y dérobera pas. C’est bien pourquoi, dès janvier 2011, le président de la République fixait le cadre de notre politique en soulignant que le destin des chrétiens d’Orient symbolise « bien au-delà de l’Orient les enjeux du monde globalisé dans lequel nous sommes entrés de façon irréversible ». Notre vision est claire : il ne peut y avoir de révolution démocratique authentique sans protection des personnes appartenant aux minorités. Les chrétiens d’Orient ont vocation à rester dans leur région. Ils ont vocation à participer à la construction de son avenir comme ils l’ont toujours fait pour son passé.


La question n’est pas nouvelle. Elle est multiséculaire. Mais elle se pose avec une acuité accrue depuis quelques années.



Dossier
|
Publié le 14 Mars 2012

Ceux qui boycottent les produits israéliens. Comment répondre ? Comment les combattre ?

 

Un argumentaire proposé par Marc Knobel

Ils disent qu’ils se limitent au boycott des produits issus des territoires. Ils mentent !

 

Après la codification et la légalisation de l'Apartheid en Afrique du Sud (1948), le boycott des fruits sud-africains en vente à l'étranger a été suivi avec passion et persistance dans beaucoup de pays et pendant longtemps. Il ne s'agissait pas, cependant, de perturber de façon grave l'économie sud-africaine, basée en large mesure sur l'or et les diamants (en 1979, les exportations d'or constituaient 61% du total des exportations, les oranges et autres fruits quelques pour-cent seulement); ni d'avoir comme but précis (pour reprendre la phrase de Robert Ecuey) « la disparition de l'Etat de l'Afrique du Sud ». Il s'agissait de stimuler la création du climat mondial de réprobation, mépris et colère, qui a contribué à isoler le gouvernement sud-africain. C’est ce qui a permis d'arriver ensuite à la concrétisation des sanctions, décidées par l'OPEP, par le gouvernement japonais, par les Nations Unies, par le Congrès étasunien, etc. Jusqu'à la fin du régime de l'Apartheid en 1992. 

 

 

Mais, c’est cette campagne qui inspire le stratège Omar Barghouti. Son argumentation s’appuie sur le modèle du boycott contre l’apartheid en Afrique du Sud. Selon lui, la lutte pour l’abolition de l’Apartheid peut effectivement servir de référence à la lutte actuelle pour la Palestine.

Dossier
|
Publié le 14 Mars 2012

La France rappelle régulièrement son opposition à toutes les formes de boycott des produits israéliens

 

« Permettez-moi de souligner un point essentiel à mes yeux : nos relations économiques avec Israël ne doivent pas souffrir d’interférences politiques. La France rappelle régulièrement son opposition à toutes les formes de boycott des produits israéliens, quelle que soit leur justification ou la cause qu’elles entendent servir. Non seulement le boycott est contraire au droit français, mais il suscite la défiance entre les peuples et ne contribue pas à créer le climat de confiance nécessaire à la paix. 

Dossier
|
Publié le 14 Mars 2012

La CGT condamne le boycott :

« La Cgt a toujours défendu l’idée que la paix passe par le respect du droit international à savoir la création d’un état Palestinien aux cotés de l’Etat d’Israël. Pour la CGT, un tel objectif implique que les deux peuples en soient partis prenante et suppose l’arrêt immédiat de construction de colonies et la restitution de tous les territoires occupés, y compris Jérusalem- Est. Rien de durable n’est envisageable en dehors de ce processus.

Dossier
|
Publié le 14 Mars 2012

Martine Aubry, Premier secrétaire du PS, est opposée au boycott

 

« J'ai toujours combattu avec la plus grande détermination les tentatives faites par certains de vouloir importer le conflit du Proche-Orient dans notre ville », a déclaré Martine Aubry, lors d'un repas organisé par le Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF) à Lille, hier soir. 

Articles les plus lus cette semaine

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.