Etudes du CRIF
|
Publié le 30 Août 2006

Etudes du Crif n°3 : L’Opération 1005 : Des techniques et des hommes au service de l’effacement des traces de la Shoah... Par le Père Patrick Desbois et Levana Frenck

Dans cette troisième édition des Etudes du Crif, Patrick Desbois et Levana Frenk rappellent, non seulement ce que fut l’horreur absolue des crimes qui ont été perpétrés par les nazis, mais ils cherchent à comprendre également comment les bourreaux s’employèrent à détruire systématiquement et méthodiquement les preuves de leurs crimes.

Le chiffre

1905
L'opération 1905 avait pour objectif d'éliminer toutes traces des millions de femmes, enfants et hommes qui furent assassinés en Europe.

Dans les centres de mise à mort, les nazis inventaient le processus d'assassinat industriel.

Il faut alors rappeler que les nazis utilisèrent des discours codés. Ils camouflèrent les lieux des crimes et cette négation prit également une forme particulière avec une opération qui fut menée par eux, “l’opération 1005”. Il s’agissait d’éliminer toutes les traces des millions de femmes, enfants et hommes qui furent assassinés en Europe.
 
Ce texte est donc éprouvant, mais il faut lire cette mise en perspective historique. Comme il faut sans cesse comprendre les mécanismes de la barbarie et rappeler ce que quelquefois, et avec le temps qui passe, l’on a trop tendance à oublier. En cette période troublée, il n’est pas vain de proclamer “Souviens-toi”.
Cette étude a été mise en ligne grâce à la participation de la Fondation Pour la mémoire de la Shoah.
 
L’intégralité de l’étude est accessible en cliquant sur les liens ci-contre :
3

Nos réseaux sociaux en direct

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.