Le CRIF en action
|
Publié le 7 Novembre 2011

Intervention du docteur Paul Kieusseian, président de l’association arménienne Sassoun, lors du grand meeting de solidarité avec Israël

Le docteur Paul Kieusseian, président de l’association arménienne Sassoun qui prône le rapprochement et l’amitié entre les Arméniens, les Juifs et Israël est intervenu quelques minutes lors du grand meeting de solidarité avec Israël organisé le 20 septembre 2011 au Théâtre du Gymnase à Paris. Il nous adresse le texte complet de ce qu’il aurait aimé dire ce soir là.



Mesdames, messieurs,
Le peuple palestinien et ses représentants imposent leur diktat à l’Occident en passant outre toute négociation comme le stipulent les accords d’Oslo.
Est-il légitime de négocier avec un peuple qui exige qu’aucun juif ne réside sur son territoire ? Les députés juifs auront ils le droit de réponse en terre musulmane au même titre que les députés arabes israéliens qui ne se privent pas de critiquer l’État d’Israël en toute impunité.
Le point essentiel est que le peuple juif et son état Israël s’est affranchi définitivement du statut de dhimmi en terre d’Islam.
Souvenons-nous que les Arméniens, les Grecs, les Juifs ont vécu l’état de dhimmitude dans l’Empire ottoman, empire que Recep Tayyip Erdoğan rêve de reconstituer.
La flottille de Gaza a été un prétexte pour exhiber son leadership au monde musulman ; il nous incombe de lui rappeler le massacre quotidien des Kurdes et son obstination à ne pas reconnaître les 1, 5 million d’Arméniens génocidés...
Verrons-nous un jour un dirigeant turc se réconcilier avec son passé, et Recep Tayyip Erdoğan demander pardon au nom de son peuple pour ce crime contre l’humanité ?
Le monde musulman, l’Égypte, les pays du Maghreb sont entrés dans un délire en prenant Israël et le peuple juif comme bouc émissaire. En Égypte, on a incendié l’ambassade d’Israël. Ce grand homme qu’était Sadate n’avait il pas signé la paix avec Israël avant d’être assassiné ?
Est-il raisonnable de penser qu’un chef d’État musulman assume les erreurs du passé et se tourne vers un avenir libre et égalitaire ?
L’existence de l’État d’Israël est légitime.
Dans ce bras de fer imposé à l’Occident par le monde musulman, le monde libre ne doit pas baisser les bras et entendre les pleurs de ces familles israéliennes endeuillées par les attentats palestiniens. Laisser faire cette injustice amènera la fin de notre civilisation.
Où est la sagesse de l’Occident ?
Il ne faut pas se tromper, l’Occident n’a plus le choix et doit défendre Israël ou terminer en ruine.
Que vive Israël !



Photo : D.R.

Nos réseaux sociaux en direct

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.