Inscrivez-vous à la Newsletter du Crif! : Recevez chaque jour une synthèse de l'actualité vue par le CRIF!
Afficher
Masquer

Inscrivez-vous en quelques secondes à la Newsletter du CRIF et recevez gratuitement chaque jour une revue de presse et des commentaires sur l'actualité préparés par le CRIF.

E-mail:

 

A l'issue de votre inscription, un e-mail de confirmation vous sera adressé.

Le CRIF en action
Publié le 30 Mars 2012

Cérémonie à la mémoire des victimes de l’attentat de Toulouse à Boulogne

Emotion et recueillement mardi 27 mars 2012 dans une Synagogue de Boulogne pleine à craquer pour la cérémonie à la mémoire des victimes de l’odieux attentat de Toulouse. De nombreuses personnalités de la vie civile et religieuse avaient tenu à manifester leur solidarité à la communauté juive dans cette épreuve.

« La soirée s’est achevée sur un discours à la fois brillant et émouvant du Grand Rabbin Alain Goldmann »

A l’issu du traditionnel office, la cérémonie a débuté par une lecture de psaumes à la mémoire des défunts. Puis, le public, venu en nombre, a pu écouter les allocutions de Robert Ejnes, président de la communauté juive de Boulogne, qui est revenu sur le traumatisme provoque par cet évènement, et sur le courage d’Eva Sandler, en lisant un extrait du message qu’elle avait adressé aux communautés. Elie Korchia, pour le CCJ et le Consistoire, Ariel Goldmann, pour le FSJU et le SPCJ, Arié Bensehmoun, pour la communauté juive de Toulouse, et Richard Prasquier pour le CRIF, se sont ensuite succédé à la tribune. Puis le député maire de Boulogne, Pierre-Christophe Baguet a manifesté son souci de protéger les lieux juifs de la ville. Le Préfet des Haut de Seine, Pierre-André Peyvel avait également tenu à être présent, tout comme Claude Guéant, ministre de l’intérieur, qui a assuré la communauté de son soutien. La soirée s’est achevée sur un discours à la fois brillant et émouvant du Grand Rabbin Alain Goldmann.

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.