Le CRIF en action
|
Publié le 30 Mars 2012

Cérémonie à la mémoire des victimes de l’attentat de Toulouse à Boulogne

Emotion et recueillement mardi 27 mars 2012 dans une Synagogue de Boulogne pleine à craquer pour la cérémonie à la mémoire des victimes de l’odieux attentat de Toulouse. De nombreuses personnalités de la vie civile et religieuse avaient tenu à manifester leur solidarité à la communauté juive dans cette épreuve.

La soirée s’est achevée sur un discours à la fois brillant et émouvant du Grand Rabbin Alain Goldmann

A l’issu du traditionnel office, la cérémonie a débuté par une lecture de psaumes à la mémoire des défunts. Puis, le public, venu en nombre, a pu écouter les allocutions de Robert Ejnes, président de la communauté juive de Boulogne, qui est revenu sur le traumatisme provoque par cet évènement, et sur le courage d’Eva Sandler, en lisant un extrait du message qu’elle avait adressé aux communautés. Elie Korchia, pour le CCJ et le Consistoire, Ariel Goldmann, pour le FSJU et le SPCJ, Arié Bensehmoun, pour la communauté juive de Toulouse, et Richard Prasquier pour le CRIF, se sont ensuite succédé à la tribune. Puis le député maire de Boulogne, Pierre-Christophe Baguet a manifesté son souci de protéger les lieux juifs de la ville. Le Préfet des Haut de Seine, Pierre-André Peyvel avait également tenu à être présent, tout comme Claude Guéant, ministre de l’intérieur, qui a assuré la communauté de son soutien. La soirée s’est achevée sur un discours à la fois brillant et émouvant du Grand Rabbin Alain Goldmann.

Nos réseaux sociaux en direct

#ShimonPeres un livre de condoléances est en ligne, une belle initiative de The Israel project

http://tip.nationbuilder.com/shimon-peres-memorial

L’ancien président et premier ministre israélien Shimon Pérès, Prix Nobel de la paix en 1994, est mort à l’âge de 93 ans, deux semaines après avoir été victime d’une attaque cérébrale.

La secrétaire d’Etat française chargée du Numérique et de l’Innovation rencontrera plusieurs acteurs des écosystèmes d’innovation israélien et palestinien

#Actu - Le World Jewish Congress et l'UNESCO organisaient la semaine dernière une soirée d’envergure au Metropolitan Museum of Art de New York. A cette occasion, une douzaine de personnalités ayant combattu l’antisémitisme et l’extrémisme ont été décorés.

Le Président du WJC Ronald S. Lauder a tenu un discours en l’honneur d’Elie Wiesel, rescapé de la Shoah et Prix Nobel de la Paix, décédé le 2 juillet dernier. En évoquant leur voyage à Auschwitz, il déclare :
«Vivre l’expérience d’Auschwitz à travers les yeux d’Elie a changer ma façon de voir l’Holocauste pour toujours. Ce jour-là je n’ai pas vu un homme rempli de haine ou de revanche. J’y ai vu l’homme avec les yeux les plus tristes et le sourire le plus chaleureux. J’ai également vu un homme avec la détermination d’honorer la mémoire de ce que l’on avait perdu tout en parlant avec tristesse pour ceux qui ne pouvaient plus faire.»

C’est accompagné de la Directrice Général de l’UNESCO Irina Bokova, que le Président du WJC lui a dédié le prix de l’homme de la paix en présence de sa femme.

Lire l’article World Jewish Congress : http://bit.ly/2d6axYB

Le verdict sera rendu le 14 novembre prochain

Le ministre israélien de l'Énergie a salué l'accord comme "un exploit national extrêmement important." - Israël, Jordanie, Leviathan

Celle qu’on appelle la Startup city est sur le point de prouver une nouvelle fois au monde qu’elle porte bien son nom. Les plus grandes sociétés de High Tech (Facebook, Google, Yahoo…), les petits génies du net et plusieurs personnalités politiques, se sont donnés rendez-vous à partir de ce dimanche...

#MémoireJ - Survivant de l’Holocauste, Max Mannheimer s’est éteint à Munich le 24 septembre à l’âge de 96 ans

Né en 1920 à Neutitschein, il fut déporté avec toute sa famille en 1943 à Auschwitz. Envoyé par la suite dans un camp de Varsovie il subira la marche de la mort jusqu’à Dachau puis sera libéré au camp de Mühldorf. Il est alors le seul survivant de sa famille.

Jusqu’en 1986 il refusera d’évoquer son passé. C’est en voyant une croix gammée aux Etats-Unis que Max Mannheimer décidera de faire de la lutte contre l’antisémitisme son combat durant les 30 dernières années de sa vie.

Son travail sera récompensé par bon nombre d’honneurs et de récompenses, y compris celle de Chevalier de la Légion d’Honneur et l’Ordre du mérite de la République fédérale d’Allemagne.

Saluons la mémoire d’un homme courageux et engagée.

Lire l'article i24NEWS en Français : http://bit.ly/2cWvUL6

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.