Le CRIF en action
|
Publié le 25 Septembre 2013

Christophe Bigot à la Commission d’études politiques

À quelques semaines de son départ de l'ambassade de France en Israël, Christophe Bigot a été reçu par la Commission d'Études Politiques du CRIF, présidée par le Professeur Raoul Ghozlan. Il a fait part au CRIF de son enthousiasme pour Israël, seule démocratie au Moyen-Orient, pendant les années de son mandat.

Il a affirmé être pleinement conscient de l'importance de la sécurité d'Israël, mais aussi de l'avancement du processus de paix avec les Palestiniens

Pour être en phase avec ce pays, il fallait connaitre son histoire, sa religion, ses mœurs, sa langue et ses institutions. Pour Rosh Hashana, il s’est dit « heureux » d’avoir « trempé la pomme dans le miel ». Il a confié avoir partagé les joies - libération de Gilad Shalit - et les peines de ce pays - tirs de missiles sur Sderot, victimes des attentats meurtriers... Il a évoqué de même, sa satisfaction d’avoir été à l’origine des journées de développement économique franco-israéliennes et d'avoir participé les venues du prix Nobel de physique et de Johnny Halliday en Israël. Il a dit avoir été impressionné par ses contacts avec les francophones d'Israël, qui l’ont aidé à réaliser que cette population attend beaucoup de la France.

 

Il a ajouté être pleinement conscient de l'importance de la sécurité d'Israël, mais aussi de l'avancement du processus de paix avec les Palestiniens. Il a affirmé comprendre la prudence et la vigilance d'Israël face aux révolutions arabes et au danger du nucléaire iranien.

 

Enfin, il a expliqué qu’il était important pour lui d'être aux côtés du Président François Hollande et du Premier ministre Benjamin Netanyahu, à Toulouse, pour rendre hommage aux victimes de Mohamed Merah. 

Nos réseaux sociaux en direct

Le parti travailliste britannique avait remercié la société en raison de son travail dans les prisons israéliennes

Un membre de l’équipe du lycée de Binyamina affirme que la victoire à Shanghai prouve que l’Etat juif est un leader en technologie

Le sauvetage humanitaire est parfois vétérinaire...

#GUEST - C'est bientôt la rentrée ! Il est temps pour vous de réserver vos places en ligne pour rencontrer Nathalie Kosciusko Morizet : http://bit.ly/2adObFK #AmisDuCrif

CALCULS ÉLECTORAUX ET DÉCLARATIONS ABSURDES PAR FRANCIS KALIFAT

Je fais suite aux propos de Jean Luc Melenchon travestissant l'Histoire de France.

Depuis quelques jours nous assistons à un déferlement de déclarations au sujet du Burkini.
Chacun y va de sa déclaration en fonction de son propre agenda électoral
Dans ce domaine JL Mélenchon comme d’habitude atteint les sommets de l’absurde et de l’indécence en déclarant « dans notre pays, on a persécuté les juifs, puis les protestants et aujourd’hui les musulmans……. »
Ce relativisme et le parallèle sont totalement inacceptables doivent être dénoncés.
Profiter de la polémique actuelle pour assimiler les arrêtés «anti burkini » à la Saint Barthélémy et à la shoah est indigne et nauséabond.
Par ces propos JL Mélenchon nous montre une fois de plus qu’il est prêt à tout, pour attirer l’attention et instrumentaliser les polémiques allant jusqu’à travestir l’histoire de notre pays.
Un tel relativisme et de telles arrières pensées politiques sont indignes d’un candidat à la présidence de la République

L’Espagne soutient de moins en moins le BDS, mouvement qu’elle trouve contre productif pour l’économie locale en berne

Main opposition party, led by Israel critic Jeremy Corbyn, may have to cancel its annual flagship conference next month

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.