Le CRIF en action
|
Publié le 30 Décembre 2014

Le CRIF réagit à la campagne JC Decaux pour la Palestine

Dès qu'il a pris connaissance de la campagne Palestine sur les abribus JC Decaux, qui représente des ruines (de Gaza ?) à travers la silhouette d'un visage d'enfant, le CRIF a adressé un courrier au Président et au DG de JC Decaux, il a notamment souligné :

"Cette campagne est un appel à la haine, haine d'Israël, qui se transformera en haine des Juifs, comme l'ont attesté les émeutes de cet été. Dans le contexte actuel de terrorisme – on a tiré sur une synagogue et deux commerces juifs du 19ème arrondissement la semaine dernière – cette campagne est particulièrement irresponsable.

Nous vous demandons donc de la suspendre sans délai, comme vous n'aviez pas hésité à suspendre la campagne de JDate à Nanterre l'année dernière, sous prétexte qu'elle montrait une étoile de David, en prétextant l'avoir fait « par précaution ». Par ailleurs, l'équipe digitale du CRIF a lancé une contre-campagne sur les réseaux sociaux, suivie par près de 90.000 personnes, et partagée plus de 825 fois, pour montrer que c'était le Hamas qui était responsable de la destruction de Gaza. Robert Ejnes s'est entretenu avec le DG Stratégie de JC Decaux suite à ce courrier.  La campagne sera recouverte dans les 24h. 

.

CRIF

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.