Actualités
|
Publié le 12 Janvier 2021

Actualités des régions - Le Crif Alsace a rencontré Mme Céline Geissmann, adjointe au maire de Strasbourg

Le Crif Alsace et le Bnai Brith ont rencontré Mme Céline Geissmann. Dans la nouvelle municipalité strasbourgeoise, Madame Geissmann est une jeune élue en charge de la ville numérique et innovante, et de la citoyenneté européenne.

Monsieur Raoul Meyer, Président de la loge Hirschler du Bnai Brith de Strasbourg et Pierre Haas, délégué du Crif Alsace ont souhaité rencontrer Madame Geissmann pour aborder avec elle la lutte contre l’antisémitisme sur Internet.

L’entretien a permis de présenter les deux organisations et leurs actions complémentaires et liées, puisque le Bnai Brith est membre du Crif, contre l’antisémitisme. Il a été rappelé les exemples locaux de condamnation par la justice de propos antisémites sur les réseaux sociaux et de soutiens financiers de sites suprémacistes pour lequel le Crif Alsace était partie civile.

Madame Geissmann a insisté sur les inégalités existantes face au développement numérique qui touchent des jeunes comme des personnes âgées qui n’ont pas les outils nécessaires pour comprendre le bon usage d’Internet.

Le constat partagé que cette inculture favorise la diffusion de théories complotistes, haineuses et clivantes, que la société doit s'engager dans l’éducation tant dans les cités que par le web.

Pierre Haas a proposé de développer la connaissance des sites de vérification de l’information pour lutter contre les fakes news et les hoax et rappelé le rôle de la cellule de veille du Crif.

Compte tenu de sa sensibilité personnelle, il a été présenté à Madame Geissmann les trois autres piliers du Crif. 

Dans le cadre de la transmission de la mémoire de la Shoah, le Crif Alsace espère le renouvellement du soutien de la ville pour la cérémonie de Yom Hashoah et être associé au réaménagement de l’Allée des Justes, où il co-organise avec la Préfecture la commémoration de la rafle du Vel d’Hiv.

Il a été abordé la poursuite pénale des appels discriminatoires au boycott des produits israéliens et le Crif Alsace a transmis l’analyse et les instructions aux procureurs réalisées par les services du Garde des Sceaux à ce sujet.

Dans le cadre de la défense des Droits de l’Homme et la montée des radicalismes, Mme Geissmann a évoqué son autre compétence municipale sur le développement de la citoyenneté européenne.

Le Bnai Brith et le Crif Alsace ne pouvaient qu’abonder dans le sens du développement d’une identité européenne et de ses valeurs humanistes auxquels sont particulièrement attachés les alsaciens et les habitants de Strasbourg, siège du Parlement Européen, du Conseil de l’Europe et de la Cour européenne des Droits de l’Homme. 

Madame Geissmann porte le projet de la Ville d’organiser une fête de l’Europe le 9 mai qui porterait des animations durant tout le mois. Elle considère que la culture juive transeuropéenne a toute sa place dans cet évènement. Le Bnai Brith et le Crif Alsace soutiendront cette initiative en lien avec d’autres associations juives.

Madame Geissmann a accepté le principe d’une rencontre avec les membres strasbourgeois du Bnai Brith et du Crif Alsace, soit par zoom, soit en présentiel selon l’évolution de la situation sanitaire.

https://www.strasbourg.eu/documents/976405/19987304/0/cacfee08-08fb-2a8e-a81e-fb6131d9ab2c

Ce fut un échange agréable et fructueux avec une élue qui a conclu en exprimant la fierté de ses convictions que nous partageons.

 

Pierre Haas, délégué du Crif Alsace

 

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.