Actualités
|
Publié le 26 Janvier 2021

Crif - Francis Kalifat rejoint la campagne du Congrès Juif européen pour lutter contre l’antisémitisme

À l'occasion de la Journée internationale dédiée à la mémoire des victimes de la Shoah, le Président du Crif, Francis Kalifat a participé à la campagne internationale de lutte contre l'antisémitisme dans le monde #StopThisStory, lancée par le Congrès Juif Européen. C'est la première campagne lancée sur Instagram dans le but de sensibiliser au problème de l'antisémitisme.

Le Congrès juif européen a lancé une campagne afin de lutter contre l’antisémitisme sur Instagram, à l’occasion du 75ème anniversaire de la libération du camp d’extermination d’Auschwitz, en janvier 2020. Le but étant de « sensibiliser au problème de l’antisémitisme » et de « trouver des moyens pour lutter ».

Cette année, de nombreuses personnalités ont de nouveau apporté leur contribution en reprenant le logo de la campagne - une main tendue, paume en avant avec le slogan « Stop this story » écrit sur leur paume - sur leur compte. 

« La meilleure façon de diffuser un message aujourd’hui est par le biais des médias sociaux, car les réseaux sociaux et ceux qui les utilisent ont le pouvoir d’apporter les changements nécessaires dans nos sociétés » a déclaré Moshe Kantor, président du Congrès juif européen.

« Les utilisateurs d’Instagram constituent un segment démographique important qui croît rapidement, et j’ai toujours soutenu que la meilleure façon de lutter contre toute forme de préjugé était l’éducation et la sensibilisation. Faire connaître l’histoire de l’antisémitisme est la première étape nécessaire pour y mettre fin. »

Sur les réseaux sociaux, la possibilité de se réfugier dans l’anonymat donne un sentiment d’impunité. Les messages de haine, y compris donc les contenus antisémites, s’y propagent aisément. Utiliser ces plateformes pour une campagne de lutte contre l’antisémitisme est aussi un moyen de se réapproprier ces outils.

 

Source : Congrès Juif Européen

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.