Lu dans la presse
|
Publié le 12 Mai 2016

30.000 Juifs du monde entier ont immigré en Israël cette année

Les Français forment le contingent le plus important avec 7.054 personnes venus s'installer dans l'Etat hébreu.

37% sont des orthodoxes, 41% des Juifs "traditionnels", 8% issus des communautés "conservatives" et 4% des Juifs libéraux

Publié sur I24 News le 12 mai 2016
 
Depuis la dernière Journée de l'Indépendance d'Israël (Yom Haatsmaout) en 2015, 29.715 immigrants en provenance de plus de 90 pays sont arrivés en Israël, selon les chiffres du ministère de l'Aliyah et l'Intégration des immigrants, rapporte le quotidien Haaretz.
 
En cette 68ème année d'Israël, un nombre record de 7.054 Juifs venant de France ont pris la nationalité israélienne, 6.880 en provenance de Russie et 6.306 en provenance d'Ukraine. En tout, ces trois pays représentent plus des deux tiers de l'ensemble de l'immigration en Israël sur l'année écoulée.
 
La loi du retour accorde automatiquement la citoyenneté israélienne à tout immigrant qui a au moins un parent ou un grand-parent juif, dont le conjoint est Juif, ou s'il s'est converti au judaïsme par le rabbin d'une communauté juive reconnue, quel que soit son affiliation.
 
Selon les chiffres du ministère de l'Aliyah, 768 immigrants sont arrivés dans le pays cette année se sont installés dans les implantations juives de Cisjordanie. On compte ainsi 115 immigrés venus s'installer à Maaleh Adumim, 92 à Efrat, 87 à Ariel, 79 à Modi'in Ilit et 69 à Beitar Ilit (69).
 
Cette migration dans les implantations reste toutefois infime. Sur les cinq destinations les plus populaires auprès des nouveaux immigrants cette année, quatre sont des villes côtières. Ainsi, 3.433 immigrants sont venus s'installer à Tel Aviv, 3.402 à Netanya, 3.122 à Jérusalem, 2.216 à. Haifa et 1.657 à Ashdod (1657).
 
Parmi les nouveaux immigrants venus des pays occidentaux, 37% étaient des orthodoxes, 41% des Juifs "traditionnels", 8% issus des communautés "conservatives" et 4% des Juifs libéraux. Les autres sont soit des non-affiliés, soit identifiés avec un autre mouvement.
 
Les immigrants des pays anglo-saxons ont été beaucoup moins nombreux que les immigrants français. Selon le ministère de l'Aliyah, ils ont été 4.627 Juifs originaires de ces pays à émigrer en Israël lors sur l'année écoulée. Le plus gros contingent vient des États-Unis avec 3.072 immigrants, suivis par la Grande-Bretagne (692), le Canada (466), l'Afrique du Sud (236), l'Australie (153) et l'Irlande (8)... Lire l'intégralité.

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.