Lu dans la presse
|
Publié le 2 Mars 2011

Le parti islamiste tunisien «Ennahda» légalisé

Deux chefs de l'opposition tunisienne se sont retirés, mardi 1er mars 2011, du gouvernement de transition, contribuant à son affaiblissement, alors que le parti islamiste Ennahda a obtenu sa légalisation, après 30 ans d'interdiction.




Ajmi Lourimi, cofondateur du parti Ennahda et membre du bureau exécutif se dit aussi « Content, heureux et modeste », rappelant qu'il a passé 16 ans derrière les barreaux : « C’est un moment historique ».



Photo : D.R.



Source : RFI



Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.