Lu dans la presse
|
Publié le 15 Mai 2018

#Actu - La Nakba, d'une "marche pacifiste" à un déferlement de haine

Aujourd'hui, les Palestiniens commémorent la Nakba, "la catastrophe" en arabe. Désormais loin d'être une mobilisation pacifiste, la Nakba s'est transformée en un jour de rage, guidé par la haine et la violence du Hamas.

Comme chaque année, des milliers de Palestiniens participent à des marches, protestations et mobilisations en Cisjordanie et à Gaza. Depuis hier, de violents affrontements sont survenus entre les Palestiniens et l'armée israélienne, chargée de protéger et défendre la frontière avec Gaza.

Plusieurs morts sont à déplorer du côté palestinien, dont certains enfants, utilisés par le Hamas comme bouclier humain pour mieux servir les aspirations morbides de l'organisation terroriste. Depuis des années, le Hamas a instrumentalisé la Nakba pour en faire aujourd'hui "un jour de colère" et détourner l'attention de la communauté internationale.

Publié le 15 mai 2017 dans The Jerusalem Post sous le titre 5 FACTS TO KNOW ABOUT THE PALESTINIAN 'NAKBA DAY'

5 choses à savoir sur la Nakba :

  • La Nakba est commémorée tous les ans le 15 mai, soit le jour qui suit la Déclaration d'indépendance de l'Etat d'Israël dans le calendrier grégorien
  • Le mot "Nakba" veut dire "catastrophe" en arabe
  • L'ancien Président de l'Autorité Palestinienne, Yasser Arafat, a déclaré que le 15 mai serait le jour de la Nakba en 1998, le jour des 50 ans de l'Etat d'Israël
  • En 2011, la Knesset a voté une loi qui peut imposer une amende aux organisations israéliennes qui nient le caractère juif de l'Etat d'Israel ou qui commémorent la Nakba
  • Pendant la Nakba, les manifestants palestiniens portent une clé, symbolisant leur volonté de retourner dans leurs maisons d'antan

La Nakba ou "Jour de la Catastrophe", est observée chaque année par les Palestiniens et les Israéliens-Arabes pour commémorer les événements qui ont suivi la création de l'Etat d'Israël en 1948.

Le Jour de la Nakba est marqué le 15 mai, le jour suivant la date du calendrier grégorien pour l'indépendance d'Israël. Israël célèbre son indépendance selon la date du calendrier hébreu. Selon le récit palestinien, environ 700 000 Arabes ont fui ou ont été expulsés de leurs maisons pendant la guerre d'indépendance israélienne de 1948.

Au cours des dernières années, la Journée de la Nakba a connu des manifestations et des affrontements de plus en plus violents avec les forces de Tsahal en Cisjordanie et à la frontière avec Gaza.

Nos réseaux sociaux en direct

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.