Lu dans la presse
|
Publié le 4 Avril 2013

Affaire Enderlin: Philippe Karsenty sera fixé fin mai

 

Philippe Karsenty, poursuivi en diffamation par le journaliste de France 2 Charles Enderlin pour avoir affirmé qu’un reportage sur la mort d’un enfant palestinien en 2000 à Gaza avait été truqué, sera fixé sur son sort le 22 mai 2013. La cour d’appel de Paris devait initialement rendre sa décision mercredi, mais l’a finalement prorogée.

 

En 2004, Philippe Karsenty, directeur de Media Ratings, qui se présente comme une agence de notation des médias, avait qualifié de “supercherie” et de “série de scènes jouées” un reportage du correspondant permanent de France 2 en Israël, tourné dans la bande de Gaza le 30 septembre 2000 par son caméraman. Un Palestinien de 12 ans, Mohammed, protégé par son père, Jamal al-Doura, y était tué lors d’un échange de tirs entre l’armée israélienne et des activistes palestiniens. Les images de l’enfant avaient été largement diffusées dans le monde et avaient donné lieu à une controverse sur l’origine des tirs ayant provoqué sa mort. 

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.