Lu dans la presse
|
Publié le 15 Février 2019

Antisémitisme - La "ligue du LOL": un harcèlement volontiers antisémite

Outre les références récurrentes à Hitler, des membres réalisaient des montages avec des croix gammées ou des étoiles jaunes.

Publé le 14 février dans L'Express

Un petit club fermé de mecs branchés, parisiens, à "l'humour noir". Un groupe Facebook privé ayant fini par tisser sa toile en public, à coup de punchlines grinçantes et d'obsessions dérangeantes. La "ligue du LOL", fondée par Vincent Glad en 2009, a harcelé des femmes (beaucoup), des hommes (aussi), en raison de leurs idées, de leur physique et de leurs propos. Parfois en continu quand ce n'était pas en "raid", la plupart du temps en ligne, mais aussi par téléphone. Que d'options... 

Homophobes, profondément sexistes (comme l'a raconté en détail cette enquête de Numerama), certains membres de la petite bande hype a également pu sombrer dans l'antisémitisme. Alors que l'on apprenait lundi qu'en 2018 il y a eu une hausse de 74 % des actes antisémites, les traces laissées par des membres de la "ligue du LOL" sont d'autant plus nauséabondes.  

Il y a d'abord les blagues - récurrentes - sur Adolf Hitler de Desgonzo, alias Stephen des Aulnois, rédacteur en chef du Tag Parfait [qui a supprimé son profil Twitter après les révélations]. Le tout dans la pure tradition des réseaux sociaux, le dictateur nazi étant devenu au fil du temps, un véritable mème d'internet [comme l'expliquait en 2014 aux Inrocksle philosophe belge François de Smet à David Doucet, lui-même membre de la ligue], voire carrément "l'incarnation du LOL." 

"Tout cela aurait un sens si les camps avaient existé"

Mais, chez certains membres de la "ligue du LOL", cette fascination pour le nazisme explose les contours du virtuel. Depuis les révélations de Checknews, les victimes témoignant de leur harcèlement ont été nombreuses. Celles évoquant les attaques sexistes, homophobes, mais aussi antisémites. Le créateur du blog participatif "Megaconnard" en fait partie. En 2010, deux membres de la "ligue du LOL" font un montage de lui avec une étoile jaune. 

Le montage est publié une première fois, publiquement. Puis une deuxième fois, avec cette fois l'ajout tout aussi public d'un ami de "Megaconnard" dans les destinataires. Les victimes ont beau réagir, rien ne se passe : aucun article ne paraît sur le sujet, aucune excuse ne vient des harceleurs.  

Sur le blog participatif, Laurence Genoun, alors contributrice régulière, poste un billet d'humeur en réaction au montage, intitulé "y a deux types de personnes qui me gonflent". "C'est pas en brandissant une étoile jaune que tu vas attirer l'attention d'un juif, écrit-elle. Même si tu essayes de faire passer ton geste pour du second degré. Là, tu te rabaisses. Tu te ridiculises. Tu deviens minable. Tu deviens crétin. Tu fais preuve d'un manque de discernement qui peut gravement nuire à ta santé. Des milliers d'innocents ont été déportés et sont morts à cause de cette étoile... et toi ça te fait marrer... à bon entendeur, salut !"  

Dans la longue liste de commentaires publiés sous l'article, on trouve un message négationniste de "Jesuisunblog", alias Renaud Loubert-Aledo, publicitaire et participant très actif à la "ligue du LOL" [mis à pied depuis les révélations]. "Tout cela aurait un sens si les camps de concentration avaient vraiment existé", écrit-il. 

Un autre commentaire, signé Stephen des Aulnois cette fois, dit "Gonzo", affirme alors que le montage "n'a rien d'antisémite." " Mais non on peut pas être d'accord avec lui, tu comprends, il a fait un montage 'antisémite' qui n'a rien d'antisémite, juste con, pour la simple raison qu'il vise un mec qu'il n'aime pas, en mettant en avant ses origines. Je suis pas d'accord avec ce qu'il a fait, 'jesuisunblog' aussi, je l'ai dit à ce dernier d'ailleurs, plusieurs fois même." 

Lire la suite de l'article sur le site de L'Express

Nos réseaux sociaux en direct

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.