Lu dans la presse
|
Publié le 17 Mars 2016

Attentats du 13 novembre : la commission d'enquête parlementaire au Bataclan

"Notre but est de faire toute la lumière. C'est bien pour les victimes que nous travaillons".

Publié dans le Parisien le 17 mars 2016
 
La Commission d'enquête parlementaire sur les attentats de Paris et Saint-Denis, active depuis deux mois, visitait jeudi le Bataclan, où 90 personnes ont été tuées le 13 novembre.
 
«Nous avons demandé aux forces de l'ordre qui sont intervenues, la BRI, le Raid, la police, de venir. Nous allons voir chronologiquement quelle a été leur intervention. Pourquoi il a fallu trois heures entre la première attaque et la fin de» l'intervention, trois heures pour extraire les dernières victimes», a expliqué le Député Georges Fenech, Président de la Commission, devant la presse, alors que l'accès au Bataclan était barré. 
 
Mais «il ne s'agit pas d'une reconstitution, qui relève de la justice», a ajouté le Député, indiquant avoir «informé le procureur Molins» de cette visite. «Notre but est de faire toute la lumière. C'est bien pour les victimes que nous travaillons», a encore expliqué Georges Fenech. «On nous aurait reproché de ne pas être allés au Bataclan», a observé le député PS Sébastien Pietrasanta, Rapporteur de la commission.
 
La commission d'enquête parlementaire relative aux «moyens mis en oeuvre par l'Etat pour lutter contre le terrorisme depuis le 7 janvier 2015», qui compte 30 députés de tous bords, a été lancée fin janvier. Elle rendra son rapport le 14 juillet... Lire l'intégralité.

Nos réseaux sociaux en direct

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.