Lu dans la presse
|
Publié le 1 Août 2016

#Crif #Terrorisme - Attentats : polémique après "l'oubli" des victimes juives dans une tribune de musulmans

Dans un communiqué, le Crif "note avec inquiétude un oubli lourd de sens" des victimes juives.

Publié dans Le Point le 1er août 2016

Le Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif) et l'Union des étudiants juifs de France (UEJF) ont critiqué l'"oubli" de la mention des victimes juives des attentats dans une tribune de Français musulmans publiée dimanche dans le JDD.
 
Dans cet appel intitulé "Nous, Français et musulmans, sommes prêts à assumer nos responsabilités", une quarantaine de personnalités -dont le philosophe Abdennour Bidar, l'essayiste Hakim El Karoui et la sénatrice PS Bariza Khiari- se disent "concernés par l'impuissance de l'organisation actuelle de l'islam de France, qui n'a aucune prise sur les événements".
 
Le texte débute par une énumération de plusieurs récentes attaques jihadistes en France: "Après l'assassinat de caricaturistes, après l'assassinat de jeunes écoutant de la musique, après l'assassinat d'un couple de policiers, après l'assassinat d'enfants, de femmes et d'hommes assistant à la célébration de la fête nationale, aujourd'hui l'assassinat d'un prêtre célébrant la messe..." Il n'évoque pas les victimes de Mohamed Merah à Toulouse et Montauban en 2012, ni celles de l'Hyper Cacher en janvier 2015. Lire l'intégralité.

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.