Lu dans la presse
|
Publié le 10 Mai 2016

Dieudonné condamné à deux mois de sursis et 10.000 euros d'amende pour son spectacle "La Bête immonde"

Le polémiste était poursuivi pour "provocation à la haine raciale" et "injure raciale" pour des passages de son avant-dernier spectacle.

Monsieur M'Bala M'Bala n'a qu'un propos : stigmatiser les juifs

Par Clémence Baudin, publié sur RTL le 10 mai 2016
 
Ce mardi 10 mai, devant le parquet de Paris, Dieudonné M'Bala M'Bala a écopé de deux mois de prison avec sursis et 10.000 euros d'amende. Le polémiste était poursuivi pour "provocation à la haine raciale" et "injure raciale" dans le cadre de son avant-dernier spectacle, La Bête immonde. L'audience s'était tenue le 24 février dernier, devant la 17e chambre du tribunal correctionnel de Paris, qui avait requis 3 mois de sursis et 30.000 euros d'amende. 
 
"Monsieur M'Bala M'Bala n'a qu'un propos : stigmatiser les juifs", avait estimé, en février, la magistrate du parquet dans son réquisitoire. Dans La Bête immonde, "Dieudo" apparaissait déguisé en détenu de Guantanamo, palabrant sur le génocide commis par les nazis et la responsabilité des juifs dans la traite des noirs. Habitué des prétoires, l'homme public est par ailleurs à l'affiche de son nouveau spectacle, En Paix. Son nom est encore cité dans de nombreuses affaires judiciaires en cours.
 
Vendredi 13 mai, une autre procédure engagée par le polémiste sera traitée au tribunal correctionnel de Paris. Celui-ci doit statuer sur les poursuites de Dieudonné à l'égard d'Alain Jakubowicz, président de la Licra, lequel avait qualifié la "quenelle" de "geste antisémite" et de "salut nazi inversé"... Lire l'intégralité.

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.